L’alliance des citoyens et des collectivités dans les dynamiques de transition

  • Type d'évènement :
  • Organisé par : Comédie et CERDD
  • Évènement proposé par ou avec l'Institut de la Concertation ? : Non
  • Présentation :

    Second atelier d’une série de trois ateliers en visioconférence, du 2 au 16 octobre 2020, proposés par l’association Comédie en partenariat avec le CERDD et avec le soutien de la Fondation de France.

    Présentation de la séquence des trois ateliers

    Depuis quelques années, de plus en plus de citoyens participent à titre individuel ou sous forme de collectifs improvisés, c’est-à-dire en dehors des associations ou des organisations professionnelles qui constituent le public habituel des concertations. Cela en fait un public mouvant et difficile à saisir, parfois jugé peu représentatif, porté sur l’action plutôt que sur le dialogue, peu soucieux de l’intérêt général. Ces analyses correspondent-elles à la réalité ?

    Les projets portant sur la biodiversité et la transition énergétique sont emblématiques de cette évolution des publics et de leurs modes d’action. Ils voient les citoyens s’opposer à eux ou au contraire les solliciter ou les promouvoir. L’action des individus et des collectifs informels est elle-même le reflet d’une évolution des formes de mobilisation dans la société, qui passe par les réseaux sociaux, la valorisation de l’action directe et de l’initiative individuelle, l’intermittence de l’engagement. Comment s’adapter à ces évolutions ? En quoi modifient-elles ou non les pratiques de dialogue territorial ? Au-delà des bouleversements qu’elles apportent, en quoi constituent-elles une opportunité ?

    Présentation de l’atelier 2 (9 octobre 2020)

    Les mobilisations citoyennes montent en puissance depuis plus de deux ans avec un message clair : la transition écologique et solidaire passera par une forme de transition démocratique. Il n’est plus possible de penser les projets sans le déploiement de processus participatifs qui viennent les enrichir. Pour autant, ces démarches participatives ne se décrêtent pas. Par les changements qu’elles engendrent, elles peuvent déstabiliser, ou insécuriser les porteurs de projet. L’enjeu aujourd’hui porte donc aujourd’hui sur l’outillage des professionnel.les et des élu.es pour associer les citoyens. L’atelier vise à apporter quelques éclairages basés sur des retours d’expériences en région Hauts-de-France.

    Qu’apportent les processus de mobilisation et de participation citoyenne dans les dynamiques de transition ?

    Ces démarches participatives viennent bousculer les habitudes de travail, les postures, les réflexes ancrés et ne sont pas sans poser des difficultés ? Quelles sont les solutions ?

    • L’expérience de Loos-en-Gohelle, de plus de 20 ans dans des démarches d’implication des citoyens nous permettra de dégager des enseignements et éléments de réponse

    Les élus et agents des collectivités sont parfois vivement interpellés et bousculés par les citoyens dans différents contextes, jusqu’à créer des tensions sur les territoires.

    • L’expérience de la commune d’Erchin montre comment il est possible de passer d’une situation de conflit à une situation d’écoute, préalable nécessaire à tout projet.

     

    Animateurs :
    – Alexis Montaigne, Cerdd
    – Gaëlle Grattard, Comédie et Union régionale des CPIE Auvergne Rhône-Alpes

    L’inscription est obligatoire : inscrivez-vous !
    Le nombre d’inscrits étant limité, inscrivez-vous seulement aux ateliers auxquels vous pouvez vraiment participer.

    Voir l’atelier 3

    Voir la présentation des ateliers

  • Site Internet : https://www.comedie.org/les-rencontres/
  • Date de début : 9 octobre 2020
  • Date de fin : 9 octobre 2020
  • Horaires : 10:00:00 - 12:00:00
  • Email : info@comedie.org