Derniers portraits publiés

Nathalie Coyan Parfait

La participation est devenue une évidence au sein de mon parcours politique et professionnel en Martinique. En me formant à celle-ci, j'entend ancrer ma légitimité sur ces questions et permettre une meilleure implantation d’une culture participative dans ces institutions et territoires .

Etienne Ballan

J’ai démarré ma vie professionnelle en environnement, en contact avec la participation. Depuis, je suis animé par sa puissance transformatrice. Serviteur de la démocratie et passionné de terrain, je pense que les espaces pour discuter des ses enjeux politiques et méthodologiques sont centraux.

Emmanuelle Guérin

Le croisement de regards des uns et des autres est une richesse pour les territoires. L'évolution de nos pratiques c'est aussi sortir de nos murs et des cadres formels, aller sur le terrain, faciliter, consacrer du temps et être méthodique pour proposer des espaces adaptés aux besoins des habitants

Simon Besnard

Les citoyens s'interrogent parfois sur le "pourquoi" de leur participation, dans un contexte sociétal de défiance : collectivement, nous avons un effort à faire sur le sens que l’on donne à la participation et au public.

Mélissa Martinay

Je vois dans le numérique une opportunité d’accélérer les manières de faire société en s'ouvrant à des publics diversifiés, de cultures différentes et en s’adaptant à notre relation au temps et aux échelles des grandes villes.

Christophe Karlin

La concertation n’est pas qu’une procédure réglementaire mais une démarche volontariste destinée à insérer au mieux le projet sur le territoire donné. Surtout, la participation doit rester fondamentalement une valeur constitutionnelle qui, en ce sens, ne peut être ni quantifiée, ni négociable.

Isadora Guerra

Si l’on souhaite véritablement favoriser la participation et le pouvoir d'agir des citoyens, on doit être en mesure de « traduire » les informations trop techniques ou jargonneuses, à travers un discours clair et compréhensible pour tous.

Arnaud Loubry / Rennes Ville et Métropole

Pierre Jannin

La concertation sur le déploiement massif de la 5G sur le territoire rennais m'a, en tant que nouvel élu à la Ville de Rennes, convaincu de l’importance des défis méthodologiques et du portage politique pour une démarche réussie et véritable de participation.

Emilie Mauroy

En tant qu'accompagnatrice de la transition des territoires ruraux, les liens constituent, pour moi, la base essentielle afin de réunir et développer le pouvoir d'agir.

Chloé Abeel

On parle de sincérité dans la posture mais il faut aussi il faut aussi prendre la mesure des contraintes et obstacles pour les parties prenantes, les citoyens, les maîtres d'ouvrage pour le développement de ces pratiques participatives.

Yves Rey-Herme

Un projet collectif peut être généré à partir d’attentes individuelles, qu’il convient d’écouter. Mais il s’agit d’aller au-delà en questionnant, avec les habitants, la dynamique collective et en mettant à leur disposition des outils.

Laura Michel

Il faut rester vigilant pour que les droits à l’information, à la participation, à la liberté d’expression ne reculent pas, rognés par des mesures ponctuelles justifiées par l'état d'urgence.

Vincent Feltin

Au delà de l'obligation réglementaire, la concertation sur les territoires, avec le public et les parties prenantes organisées est une nécessité et une véritable source d'enrichissement pour nos projets.

Elsa Zucchini

En tant qu'élue, ma préoccupation est d’aller chercher tout le monde à travers nos démarches participatives, pour réussir à retisser rapidement des liens de confiance entre citoyens et élus.

Guillaume Carayre

Deux défis s'ouvrent pour faciliter la mise en place de la démocratie participative : réussir à raconter en quoi les contributions des gens ont modifié la décision et considérer les participant.e.s comme "bénévoles de la décision publique".

Manon Letassey

Malgré une volonté sincère de changer les pratiques, la transition peut être délicate. Les décideurs ne savent pas toujours comment s’y prendre. Il faut les accompagner dans leur changement de posture. Car si le discours et les pratiques ne sont pas congruents, cela peut nuire à la confiance !

Alexis Favre-Gilly

Sans être angélique, il faut réussir à effacer nos préjugés et a priori initiaux pour travailler ensemble. Les effets négatifs du dialogue sont très rares, au pire cela ne produit pas d’effet.

Carole Garnier

J’ai à cœur de réussir à construire des dispositifs participatifs adaptés et sincères. Il est primordial de construire la confiance sur le long terme au travers de ces dispositifs. La posture et l'éthique sont aussi importants dans notre métier.

Philippe Begout

Que ce soit au niveau local ou national, il y a un effet d’apprentissage fort pour les citoyens participants qui prennent la mission à cœur quand il y un enjeu derrière. La Convention citoyenne pour le climat, de ce point de vue est un succès : on a leur donné un challenge et ils ont été formés.

Emmanuelle Albert

Notre rôle est de garantir la qualité et la clarté des informations transmises, de s’assurer de la compréhension, de l’argumentation, d’une expression équitable… Ceci en co-responsabilité avec les parties prenantes.

Thibaut Dernoncourt

Notre enjeu est de rendre plus ouvert et transparent, la manière dont on prend les décisions et de permettre de transformer le fonctionnement des organisations. Si la participation se fait dans la "douleur", ce n’est pas forcément négatif, cela signifie qu’elle est transformatrice.

Audrey Richard Ferroudji

La concertation est un exercice exigeant qui requiert une attention aux détails sans cesse renouvelée. En tant que praticien, il faut chercher à articuler des formes de concertation variées, au-delà du modèle délibératif.

Julie Maurel

La démocratie n’est pas un marché comme les autres : il est important de réussir à faire communauté entre praticiens de la concertation et de porter une sorte de déontologie professionnelle.

Paul Carriot

Les professionnels de la concertation ont une responsabilité importante dans le travail qu’il reste à faire en France pour convaincre de l’utilité de la concertation, notamment au sein des entreprises.

Karine Lancement

Pour renforcer notre résilience globale face aux crises en cours, il y a urgence à passer au "faire avec tous", en généralisant les processus inclusifs d’intelligence collective, et en cultivant surtout notre "précieux facteur humain" pour co-construire de nouveaux communs.

L'Institut publie des portraits de ses membres, sur la page d'accueil de son site internet, afin de donner à voir leur diversité, connaître leurs parcours personnel et leur donner la possibilité d'adresser un message aux autres praticiens.

Si vous êtes membre de l'Institut, vous pouvez publier sur votre profil un texte décrivant votre itinéraire ainsi qu'un message destiné aux autres membres.

Si vous souhaitez en outre que ce portrait soit présenté sur la page d'accueil du site et sur la page "Portraits de membres", vous pouvez nous le proposer en nous envoyant un message à ce sujet. Votre proposition sera examinée par l'Institut et, si elle est retenue, votre portrait sera publié.

Les conditions sont les suivantes :

  • les portraits ne doivent pas servir à assurer la promotion de leur auteur ou de leur organisme
  • si vous êtes membre à titre individuel, votre organisme ne doit pas être engagé par vos propos
  • les messages peuvent servir à susciter des débats, pas à dénigrer des personnes.

L'Institut se réserve la possibilité :

  • de ne pas retenir les propositions qui ne rempliraient pas ces conditions
  • de contacter les auteurs des propositions pour les inviter à reformuler celles-ci
  • de publier les portraits en veillant à une diversité de profils et de genres.

Vous avez, à tout moment, la possibilité de modifier ou supprimer votre portrait ou votre message, après publication, en accédant à votre profil.