Co-Sphère (39) – Chargé.e de concertation

Contexte

Co-Sphère est une jeune entreprise dynamique, d’expertise et de conseils en concertation et communication. Située à Dole (39), elle propose ses services sur l’ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté et plus largement dans l’Est de la France. Au quotidien, elle accompagne collectivités, institutions et entreprises dans la mise en œuvre de concertation dans le cadre de projets, plans ou programmes.

Spécialisée dans les méthodes et outils de mobilisation et de participation, nous animons des dispositifs de concertation réglementaires ou volontaires, des formats les plus traditionnels aux plus innovants.

Notre agence travaille depuis 2019 sur des concertations et débats, dans des domaines très variés : aménagement du territoire, mobilité, énergies renouvelables, santé, tourisme, etc. Nous construisons des espaces favorables au dialogue et à la co-construction, adaptés aux différents projets et publics.

L’Equipe, un binôme complémentaire

L’équipe est constituée de deux jeunes associées : Marion Fury et Charlotte Langlade. Nous sommes un binôme complémentaire : Marion est aux manettes de l’animation, de la stratégie de concertation et des relations publiques, quand à Charlotte, elle pratique davantage la gestion de projet, l’organisation d’événementiels, l’élaboration de méthodes participatives et la communication.

Ce qui nous relie ? Une passion commune pour ce métier, la participation au sens large, mais aussi les nouveaux défis, l’organisation et l’anticipation et la valorisation des productions collectives.

Apprendre, expérimenter, et ENRICHIR l’équipe …

Par sa personnalité, ses compétences et son parcours nous recherchons un ou une stagiaire qui viendra compléter notre binôme autour des projets que nous portons.

Missions

Co-Sphère accompagne différentes institutions et entreprises pour l’année à venir dans la réalisation de concertations préalables à l’élaboration de projets, plans/programmes : Plan Local d’Urbanisme intercommunal, Plan de Gestion concerté et Parc Naturel Régional, Schéma de Cohérence Territorial, Plan de Mobilités, Développement de Parc Éolien, Démocratie sanitaire, etc.

Le ou la stagiaire pourra nous accompagner dans la réalisation de ces missions et plus précisément dans l’élaboration de stratégies globales de concertation, dans l’animation et l’organisation d’évenementiels participatifs (de l’événement d’ampleur à l’organisation de petits ateliers de concertation) mais également dans la vie de l’entreprise.

Conditions d’exercice

  • Gratification : Indemnités légales, 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale
  • Type d’horaire : Administratif (9h-12h / 13h-17h) – possibilité de travailler en soirée et samedis en fonction des événements
  • Matériel : Nous mettons à votre disposition des outils informatiques et bureautiques.

Pour postuler

Lors de votre candidature vous pouvez, si vous le souhaitez, relever ce défi !

Contexte : Un élu souhaite développer un projet éolien sur sa commune. Il est accompagné par le développeur éolien « HEHOLIEN ». En amont du projet, il souhaite concerter pour la première fois les habitants et les acteurs du territoire en organisant une réunion publique. L’objectif pour lui est de cerner les positionnements, attentes et besoins des parties prenantes avant toute démarche.

L’élu fait ainsi appel à nos services, agence de concertation, pour l’accompagner dans l’organisation et l’animation de cette rencontre. Ses attentes : l’événement doit permettre aux participants de s’informer sur le projet, de débattre autour des sujets à enjeux, d’émettre leurs avis, et éventuellement de proposer un temps de construction collective autour des mesures accompagnatrices (mesures compensatoires).

Autant que possible vous devez faciliter la participation du plus grand nombre et recueillir les attentes, besoins et propositions des participants pour une prise en compte de leur participation au sein du projet.

2 à 3h de réunion disponibles – commune rurale de 400 habitants – lieu disponible : grande salle des fêtes – 2 animateurs

Défi – dans la peau d’un concertant !!

Proposez un déroulé de réunion publique répondant aux attentes de l’élu et rédigez quelques lignes pour
présenter votre événement au conseil municipal. En dehors du cadre dressé dans la partie « contexte »,
vous avez CARTE BLANCHE ! (Budget illimité)

Nous attirons votre attention sur le fait qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. A travers cet exercice, l’objectif est de nous aider à vous découvrir. Cet outil nous permettra également de déceler votre lecture et compréhension des activités d’une Agence de concertation et ainsi trouver le ou la stagiaire qui viendra compléter notre binôme

 

Plus d’infos : https://co-sphere.fr/wp-content/uploads/2021/10/Offre-de-stage-2021-V6-2.pdf

Cerdd (62) – MANAGEMENT DES TRANSITIONS ET TERRITOIRES PARTICIPATIFS

Le Centre Ressource du Développement Durable (Cerdd) vise une prise en compte généralisée des enjeux du développement durable et du changement climatique vers de nouveaux modèles de société. Créé en 2001, ce Groupement d’Intérêt Public (GIP) est piloté par l’Etat, le Conseil Régional Hauts-de-France et plusieurs collectivités locales, associations et partenaires privés. L’équipe du Cerdd s’adresse aux organisations publiques et privées et les incite à être actrices de la transition écologique, économique, démocratique et sociale dans les territoires.

Nos objectifs

  • Mobiliser et susciter l’engagement de tous.
  • Faciliter et outiller la réalisation des projets de développement durable
  • Identifier et stimuler les innovations

Nos missions

  • Veille et analyse sur le DD et le climat
  • Observation climat/énergie
  • Animation de réseaux, d’événements, de débats
  • Co-production et diffusion de ressources
  • Accompagnement et appui des porteurs de projets

Contexte

Le programme Management des transitions et Territoires Participatifs

Dans une région soumise à une crise systémique qui crée un désarroi profond dans la population, les approches de développement durable ont su forger des trajectoires et une culture commune qui tendent aujourd’hui à faire entrer de plein pied les territoires dans les dynamiques de transitions écologiques. Cependant de nombreux verrous culturels, institutionnels et économiques persistent et demandent des stratégies de conduite du changement que le Cerdd est en mesure d’accompagner.

Plusieurs enjeux doivent être pris de front pour accélérer la transformation des politiques publiques territoriales : accompagner les collectivités dans leurs capacités à bâtir des projets de territoires qui soient à la hauteur des enjeux – contribuer à faire se rencontrer monde public et monde privé par de nouvelles formes de coopérations – stimuler de nouveaux modèles économiques – faciliter le maillage et la valorisation des initiatives privés (entrepreneuriales et citoyennes) – accompagner les collectivités dans une forme de transition démocratique pour renforcer les coopérations avec les dynamiques citoyennes à l’œuvre sur les territoires.

Pour ce faire le Cerdd dispose d’un réseau fort de 100 Ambassadeurs DD, d’un catalogue de 19 visites de tourisme d’étude (DDTour), de ressources sur les projets de territoires (évaluation, prospective, Agenda 21, Plan climat, etc). Le Cerdd a installé également un rendez-vous régulier des Territoires en Transitions faisant converger les ressources en direction des développeurs de territoires.

Le programme Territoires Participatifs travaille plus particulièrement sur le renforcement des liens entre acteurs institutionnels et citoyens au service des transitions. En 2020, un Labo numérique a réuni près de 250 participant-es pour partager la nécessité d’une transition démocratique pour accélérer la transition écologique.

Un cycle de qualification a été lancé en 2021, pour accompagner 13 collectivités dans leur volonté de revisiter leurs méthodes de travail pour mieux coopérer avec les habitants et acteurs locaux. Plusieurs actions sont programmées pour 2022 : la poursuite de ce cycle, le lancement d’un réseau régional des territoires participatifs, de nouvelles productions de ressources…

Missions du.de la stagiaire

Sous la responsabilité du chargé de mission citoyenneté et développement durable, le.la stagiaire aura pour mission de participer à deux programmes de travail pilotés par le chargé de mission :

  • Le programme « Territoires Participatifs »
  • Le programme « Ambassadeurs du développement durable »

Sur le programme « Territoires Participatifs » (80%)

Mission 1 : Appui sur le cycle de qualification « Vers des territoires participatifs »

  • Appui à la préparation des journées de qualification du cycle « vers des territoires participatifs » et à la journée de restitution du cycle prévue vers Avril / mai 2022
  • Travail sur la capitalisation du cycle

Mission 2 : Sur la dynamique globale du programme « Territoires Participatifs »

  • Appui au lancement du réseau régional des territoires participatifs (1er trimestre 2022)
  • Recherche et analyse d’expériences sur « les entreprises et la participation citoyenne »
  • Enrichissement du panorama d’initiatives du Cerdd sur le volet « participation citoyenne et transitions » : repérage de nouvelles initiatives, de nouvelles méthodes de travail autour de la participation citoyenne, entretiens avec des organisations ayant mené des démarches de participation citoyenne
  • Appui à la réalisation d’une 2ème Interview d’expert-e, après la première réalisée avec Chantal Jouanno, présidente de la CNDP, à retrouver ici.

Sur le programme AmbassadeurDD (20%)

Le service Ambassadeurs du développement durable a été mis en place en 2009. Il vise à former des citoyen.ne.s actifs sur les enjeux actuels du développement durable et du changement climatique afin qu’ils portent le message de la nécessité d’agir face aux constats posés et ce, sur l’ensemble du territoire régional.

Plus d’informations sont disponibles sur www.ambassadeursdd.org

Mission 3 : appui à la dynamique d’animation du réseau

  • Participation aux évènements du réseau (petits déj, formations, webinaires)
  • Aide à la conception de l’évènement annuel de rencontre du réseau (repérage d’un thème pour l’année 2022, d’intervenants
  • Consolidation des données existantes sur les plusieurs dimensions du DD (déchets alimentation, mobilité, numérique…)
  • Relance du dispositif d’évaluation mis en place pour mesurer l’impact des interventions d’AmbassadeursDD après 6 mois

 

De manière transversale

Participation aux temps d’équipe, et à différents projets engagés avec les partenaires du Cerdd

 

Durée du stage et période :

6 mois entre Février et Juillet 2022 (dates à préciser)

 

Localisation du stage : Le stagiaire sera accueilli dans les locaux du Cerdd, sur le Site du 11/19 à Loos-en-Gohelle. Ses missions exigeront des déplacements sur l’ensemble du territoire des Hauts-de-France chaque fois que cela sera nécessaire.

Conditions du stage :

  • Convention de stage obligatoire
  • Stage rémunéré
  • Remboursement des frais de déplacements professionnels

 

Envoyer CV + Lettre de motivation avant le 5 Novembre 2021 à :

Alexis Montaigne

Chargé de mission Citoyenneté et DD

Animateur du réseau des AmbassadeursDD

Site 11/19

rue de bourgogne

62 750 Loos-en-Gohelle

 

Grenoble Alpes Métropole – Renouvellement du Conseil de Développement et Forum international pour le Bien-Vivre

Missions

Conseil de Développement

La politique participative de la Métropole grenobloise est constituée de plusieurs approches, dont la mise en œuvre de démarches participatives et de concertation sur les politiques et les projets métropolitains, ainsi que  l’animation d’instances participatives, telles que : la Commission Consultative des Services Publics Locaux (CCSPL), les comités d’usagers (en ce qui concerne l’eau, les déchets, l’énergie), les Conseils Citoyens Politiques de la Ville (CCPV) et le Conseil de développement (C2D).

L’équipe participation citoyenne de la Métropole, rattachée à la Mission Stratégie Innovation Publique met en place, anime, structure et évalue la politique participative de la Métropole et ces instances.

L’année 2021 est marquée par le renouvellement des instances participatives de la Métropole, dont le Conseil de développement, dans le cadre de l’élaboration du Pacte de citoyenneté métropolitaine. II s’agit de réadapter le mode de fonctionnement du Conseil de Développement et de penser son articulation avec l’ensemble des démarches participatives de la Métropole.

« Prévu par la loi dans toutes les intercommunalités de plus de 50 000 habitants, le Conseil de développement réunit des représentants d’associations, d’entreprises, de partenaires mais aussi d’habitants. Le C2 organise des rencontres avec les acteurs du territoire, rédige des publications, se réunit en plénière pour échanger et organise, des débats publics, II peut s’autosaisir ou être saisi par le Président de la Métropole pour rédiger des avis sur des sujets prospectifs. »

Plusieurs étapes vont marquer le renouvellement du Conseil de développement:

  • La définition de la structuration à venir du Conseil de développement (juinoctobre 2021)
  • Le recrutement et la sélection des membres du futur Conseil de développement (automne 2021)
  • L’installation, la formation et la mise en route du Conseil de développement renouvelé (premier trimestre 2022).

Forum pour le BienVivre

Depuis plus de 10 ans, avec l’appui de l’UGA, le territoire grenoblois expérimente IBEST « indicateur de bienêtre soutenable et territorialisé » afin de répondre à la critique sur les indicateurs classiques de croissance, compléter le regard sur la réalité sociale et renouveler les outils de pilotage des politiques publiques.

Fort de cette expérience, le collectif regroupant le CCFD, l’association FAIR, GEM, l’UGA, la Métropole et la Ville de Grenoble a souhaité mettre en dialogue ces travaux sur les nouveaux indicateurs avec toutes les expériences menées en la matière partout dans le monde.

En 2018, un vaste Forum International pour le BienVivre a été organisé sur le campus grenoblois. Pendant 3 jours, plus de 1000 personnes se sont réunies autour de cette question : comment changer de boussole de société (programme, synthèse et vidéos retraçant la dynamique de cet événement accessibles sur le site http://bienvivre2018_org).

Une seconde édition de ce forum est prévue dans le cadre de l’année capitale verte, du 8 au 10 juin 2022.
II sera centré sur I’ « articulation entre justice sociale et justice environnementale » et la réflexion sur « le lien entre bienvivre individuel et collectif à l’heure de la nécessaire sobriété ».

La présente proposition de stage comporte 2 thèmes, qui pourront trouver des échos mais qui sont relativement
distinctes et successives dans le temps :
  • Entre novembre 2021 et février 2022 : accompagnement de l’installation du conseil de développement. 
  • ntre février et juin 2022 : préparation du forum international pour le bienvivre qui se tiendra du 8
    au 10 juin 2022.

Les deux thèmes de stage structureront les missions du.de la stagiaire :

1. Renouvellement du Conseil de Développement
1.1 Composition du futur Conseil de développement (automne 2021) 

  • Réaliser un recensement des acteurs du territoire qu’il serait intéressant d’associer au sein du Conseil de développement
  • Participer à l’élaboration et la diffusion d’outils de communication de promotion de l’instance
  • Proposer un process de sélections des membres du Conseil renouvelé
  • Participer à l’élaboration du socle de formation des membres du futur conseil

1.2 Mise en place du nouveau Conseil de développement (1er trimestre 2022) 

  • Proposer ou participer à l’élaboration de séquences d’animation de l’instance destinées à initier une dynamique collective au sein du Conseil de développement
  • Participer au démarrage du Conseil de développement renouvelé
  •  Participer à l’élaboration d’une formation socle à destination des membres du C2D
  • Coanimer des groupes de travail, être en appui dans l’organisation et la mise en oeuvre des rencontres du Conseil de Développement
  • Contribuer à la valorisation et la mise en visibilité du Conseil de développement renouvelé

1.3 Activités annexes

  • Participation aux rencontres dans le cadre du réseau des Conseils de développement, local et régional
  • Participation aux activités (plénières, controverses, visites, chantiers … ) organisées par le Conseil de
    développement actuel

2. Accompagnement du Forum international pour le bienvivre

2.1 Participation au montage du programme

  • Diffuser l’appel à idées et accompagner les porteurs de sujets dans la proposition de contenu
  • Faire émerger des sujets spécifiques, notamment en lien avec le C2D
  • Etre pilote d’un ou deux ateliers selon aisance et intérêt
  • Assurer le lien entre le forum et Sciences Po, notamment les étudiant.e.s de l’IEP
  • Etre force de proposition sur des formations d’animation créatifs et/ou favorisant la participation

2.2 Contribution à l’organisation pratique du forum

  • Prendre en charge au moins un des postes de l’organisation (hébergement, inscriptions … ) en étroite
    collaboration avec la coordination générale

  • Faciliter la participation des intervenants comme des participants au forum

2.3 Contribuer à la communication sur le forum

  • Concevoir des supports et contenus de programmation sur tout ou partie du programme
  • Faire le lien avec la programmation capitale verte

Conditions d’exercice

Temps de travail : temps plein (35h / semaine)
Gratification : selon règlementation (3,90€ / heure effective)

Pour postuler

Candidatures à envoyer via le formulaire en ligne disponible sur : www.grenoblealpesmetropole.fr/stages

Démocratie ouverte – Assistant.e Developpement/Fundraising

Contexte

Démocratie Ouverte est une association loi 1901 indépendante et non-partisane dédiée à l’émergence d’une démocratie ouverte, fondée sur 3 piliers :

  • la transparence de la vie publique ;
  • la participation des citoyen.e.s aux décisions publiques ;
  • le développement de nouvelles formes d’organisation collaborative et d’engagement citoyen.

La mission de Démocratie Ouverte est de permettre aux citoyen.ne.s de gagner en pouvoir d’agir pour mieux décider ensemble et mettre à jour nos systèmes politiques. 

La communauté de Démocratie Ouverte se compose d’une diversité d’organisations, de personnes et de profils : des porteurs de projets, des journalistes, des chercheurs, des élus, des entreprises, des associations, des réseaux, des citoyen.ne.s…

Les activités de l’association consistent à :

mettre en réseau et outiller les acteurs professionnels et bénévoles de l’innovation démocratique ;

– à promouvoir les initiatives de ses membres et partenaires ;

– à organiser des événements (pour ses communautés et le grand public) ; – à faire du plaidoyer (auprès des décideur.euse.s, des médias, des organisations publiques et privées);

– à expérimenter des projets oeuvrant pour l’ouverture de nos démocraties.

Missions

Les activités de l’association sont financées grâce à la mobilisation d’acteurs publics et privés engagés sur des enjeux de transformation démocratique. Ses ressources proviennent de subventions publiques, de partenariats et de mécénats privés, de prestations commerciales, ainsi que des dons et des adhésions de ses communautés. Pour assurer la pérennité de ses activités et permettre leur passage à l’échelle, l’association cherche à mobiliser de nouveaux donateurs et partenaires.

Au cours de votre stage, sous la supervision de la Responsable du développement, vous participez pleinement à la mise en oeuvre de la stratégie de développement de Démocratie Ouverte, incluant principalement les actions suivantes :

  • Soutien à la constitution d’un fichier de prospection de financeurs publics et privés, en Europe et à l’international (identification de partenaires potentiels, compréhension des opportunités de soutien à envisager, identification des bons interlocuteurs);
  • Rédaction de supports de présentation des grands projets et thématiques d’expertises de Démocratie Ouverte;
  • Création de fiches profils sur les acteurs publics et privés prospectés, intégrant la compréhension de leurs enjeux et les opportunités de collaboration associées; ● Soutien à la conception et mise en oeuvre d’une toute nouvelle campagne de financement participatif ;
  • Participation à la stratégie de visibilité de l’association sur Linkedin orientée développement, mais aussi sur l’identification d’événements / de plateforme de réseaux intéressants pour le développement de l’association ;
  • Appui à la mise en place d’une base de données ;
  • Participation à la réflexion stratégique et à l’identification de nouvelles opportunités de développement.

Conditions d’exercice

  • Poste à Paris 20e– et télétravail (base environ 2 jours de télétravail/semaine)
  • Rémunération légale + 50% de remboursement Pass Navigo / Abonnement Vélib

Pour postuler

Merci d’envoyer un e-mail de motivation et votre CV à stage@democratieouverte.org avec pour objet “Stage Fundraising 2021” 

CNCD (Paris) – chargé∙e d’études

Contexte

La Coordination nationale des conseils de développement (CNCD), association loi 1901, poursuit 3 missions principales :

  • Promouvoir la place des Conseils de développement dans le paysage démocratique français.
  • Développer une expertise au service du réseau
  • Assurer la valorisation, la mutualisation et la capitalisation des travaux des Conseils de développement et faciliter le partage d’expérience

Missions

Sous la responsabilité de la déléguée générale, le ou la stagiaire aura pour mission principale de dresser un état des lieux national sur les modalités de mise en œuvre des dispositions de la loi Engagement et proximité (conditions et modalités de consultation du Conseil de développement et d’association de la population, élaboration de Pactes de gouvernance) et d’étudier les positionnements et spécificités des Conseils de développement en regard des initiatives participatives menées à l’échelle intercommunale.

Le ou la stagiaire aura pour mission secondaire de participer à la préparation des 13e Rencontres des conseils de développement, organisées en novembre à Saint-Raphaël (83).

D’autres missions pourront être confiées en fonction de l’actualité et des besoins de l’association.

Neorama (33) – Consultant.e concertation et communication

Missions

Le consultant interviendra en appui des chefs de projet pour :

Production (60%)

  • appui aux tâches d’organisation (réunions, entretiens, etc.)
  • appui à l’organisation des entretiens avec les acteurs
  • appui à la production de supports de présentation, documents, éléments de langage
  • suivi de production de supports de communication
  • appui sur les missions terrains (participation aux réunion, rédaction de compterendu)

Développement (30%)

  • veille sur les thématiques liées aux pratiques innovantes de concertation et aux projets
    de territoire

  • appui aux réponse à appel d’offres : veille, recherches thématiques, participation à la
    rédaction des notes méthodologiques et au montage des dossiers administratifs

Organisation interne (10%)

  • élaboration de documents de références, supports interne et externe, etc.
  • appui à l’organisation des évènements et déplacements

Conditions d’exercice

  • Rémunération selon le montant en vigueur en 2021 / ou contrat d’apprentissage sous réserve de formation prise en compte par la convention collective Syntec
  • 50% du Pass TBM sur demande
  •  Stage de 6 mois ou année dapprentissage
  • Evolution possible vers une embauche

Pour postuler

Envoyez votre CV et lettre de motivation : d.beaucard@neorama.fr

Ville de Paris (Mairie du 14ème) – Participation citoyenne et vie locale

Missions

Avec les deux coordinateur·ices de Conseils de Quartier de la Mairie du 14e :

  • Accompagnement du renouvellement des Conseils de Quartier du 14e , de la concertation sur leur changement de fonctionnement et de la création d’une Charte de la Démocratie Locale dans le 14e.
  • Animation de la (future) plateforme de la démocratie locale du 14e.
  • Accompagnement de projets d’habitant·es dans le cadre des Conseils de Quartiers.

Selon la durée, accompagnement des dépôts de projet au Budget Participatif 2022.

Pour postuler

Pour plus d’informations et pour postuler, merci de vous rendre sur ce site

Ville de Tours – Stagiaire d’appui auprès du chargé des projets transversaux

Contexte

La Ville de Tours a souhaité créer un poste de chargé des projets transversaux auprès de la Direction Générale rattaché directement au directeur général des services. Occupé par un administrateur territorial issu du concours externe (Promotion George Sand de l’INET), le poste est assimilé à une fonction de direction de projet pour des missions identifiées comme suffisamment complexes ou suffisamment transversales pour justifier un portage au niveau de la direction générale.

Pour le second semestre 2021 et le début de l’année 2022 les projets à gérer seront :

  • Le diagnostic et la mise en place du plan d’action pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la perspective de la préparation du rapport annuel 2021 présenté au Conseil municipal début 2022 ;
  • Le pilotage de la préfiguration de la politique de démocratie permanente et notamment de la préparation du budget participatif (charte de la démocratie locale, Assises citoyennes, conseils de quartier, etc.)
  • L’accompagnement d’une mission externalisée sur le marché de gros de la Ville de Tours
  • Des missions ponctuelles (appui à la préparation du rapport de développement durable et du bilan carbone par exemple).

Placé(e) sous l’autorité du chargé des projets transversaux au sein de la direction générale des services, le ou la stagiaire aura pour mission de l’accompagner dans ses missions, de préparer des notes de synthèse et des comptes rendus et de participer activement au suivi des nombreux projets de cette période. Le ou la stagiaire aura aussi l’occasion de suivre indirectement la préparation de la session budgétaire 2022.

La période du stage est éventuellement aménageable pour tenir compte du calendrier universitaire du ou des candidats (le préciser dans la lettre de motivation).

Missionné sur plusieurs sujets différents, le ou la stagiaire sera impliqué dans des missions variées et exigeantes, lui faisant découvrir le fonctionnement d’une collectivité, le métier d’administrateur/trice territoriale mais également l’application concrète d’enjeux juridiques (commande publique, droit de la fonction publique, etc.), techniques (environnement par exemple) et politiques (participation citoyenne). Il ou elle accompagnera le chargé des projets transversaux dans le plus de réunions possibles (comités de direction, bilatérales avec les élu.e.s, etc.). Le ou la stagiaire pourra influencer la liste de ses tâches en fonction de ses appétences et de ses projets professionnels (préparation des concours par exemple).

Missions

  • Organisation, Préparation, participation et suivi des réunions de projet (recherches et notes de fond, compte rendu, etc.) ;
  • Alimentation de tableaux de bords et d’outils de suivi ;
  • Conception d’ateliers et apport d’idées dans la réalisation des projets ;
  • Analyses sur des sujets divers ;

MISSIONS COMPLEMENTAIRES

En fonction des appétences et projets du ou de la stagiaire, d’autres missions pourront s’y ajouter.

La/le stagiaire sera présent(e) lors de la préparation du budget participatif et pourra donc être amené à participer à des réunions publiques ainsi qu’à la préparation et l’organisation des Assises de la citoyenneté.

La/le stagiaire sera encouragé(e) à assister à au moins un Conseil municipal lors de son stage.

Conditions d’exercice

Stage à temps complet 35 heures hebdomadaires. Pas de congés annuels, mais possibilité d’autorisation d’absence exceptionnelle si besoin.

Rémunération : gratification légale uniquement.

Possibilité de déjeuner à un tarif très modique au restaurant municipal

Le stage pourra éventuellement être réalisé en partie en télétravail, à discuter avec le maitre de stage lors de la prise de poste.

Pour postuler

Les candidatures (lettre de motivation , curriculum vitae, copie des diplômes et recommandations éventuelles) sont à adresser par courrier électronique à s.collongues@tours-metropole.fr ou par voie postale à Monsieur le Maire de TOURS – Direction des Ressources Humaines – 1 à 3 rue des Minimes – 37926 TOURS CEDEX

Les entretiens, en visioconférence ou en présentiel (au choix des candidats) seront organisés le vendredi 10 septembre au matin.

Médiation & Environnement (33) – Chargé.e d’études participation citoyenne et concertation publique

Médiation & Environnement

Créé en avril 2000, Médiation & Environnement est un bureau de conseil sous forme de société coopérative (SCOP). Militant pour un développement plus soutenable, ses activités consistent principalement à la mise en œuvre de procédures liées à la démocratie participative et la concertation locale. Au sein de ces différents champs, Médiation & Environnement intervient également dans le domaine de la formation des acteurs territoriaux (personnels enseignants et étudiants, agents de l’État, salariés et cadres d’entreprises privées, personnels associatifs, etc.). Une part importante de l’activité de Médiation & Environnement est également consacrée à « défricher » des domaines d’intervention non couverts par le secteur marchand, identifiés de par leur intérêt général supposé et leur inscription dans une vision prospective à moyen terme. Ces recherches mélangent habituellement l’ingénierie technique et l’ingénierie sociale, s’attachant tant à la faisabilité et à la solidité des projets qu’à leurs conditions d’émergence sociale et économique, de réappropriation par les acteurs concernés et au partage des enjeux. In fine, cette démarche débouche sur la mise en place de pilotes dont l’évaluation permet de confirmer leurs conditions de reproductibilité. Médiation & Environnement travaille ainsi pour l’ensemble des composantes du corps social : entreprises, ONG, État, collectivités et citoyens.

L’équipe de Médiation & Environnement, issue en partie du monde associatif, a une connaissance approfondie des enjeux et des mécanismes qui favorisent ou non les constructions collectives. Elle regroupe des compétences dans les domaines juridiques, économiques, naturalistes, de montage et de suivi de projets territoriaux, de procédures de concertation.

Missions

  • Participer à la conception et à l’animation de dispositifs participatifs
  • Répondre à des appels d’offre et marchés publics
  • Capitaliser sur les missions passées et méthodologies expérimentées par Médiation & Environnement
  • Communiquer sur les chantiers passés et en cours via le site internet

Compétences recherchées

  • Autonomie
  • Capacité d’analyse
  • Capacité rédactionnelle
  • Capacité à apprendre sur le tas !

Conditions pratiques

Le siège social et les bureaux de Médiation & Environnement sont situés à Savigné sous le Lude dans la Sarthe. Deux membres de l’équipe y travaillent, le troisième est à Grenoble et la quatrième à Bègles. Les missions de stage étant pilotées par cette dernière, nous cherchons un ou une stagiaire à proximité de Bordeaux avec 1 à 2 jours par semaine de travail dans un tiers lieu et le reste en télétravail.

Travail soir et week-end régulier. Déplacements principalement dans l’ouest de la France.

35h par semaine

Gratification mensuelle de stage : 700€ brut

Durée du stage entre 3 et 6 mois

Evolution possible vers une embauche

Pour postuler

Lettre de motivation et CV à envoyer avant le 1er septembre 2021 à contact@mediation-environnement.com

Entretiens les 6 et 13 septembre 2021

Embauche le 1er octobre 2021

Conseil National de l’Alimentation (Paris) – Appui à l’organisation d’une démarche de participation citoyenne

Contexte

Le Conseil National de l’Alimentation est une commission administrative à caractère consultatif, créée en 1985 et dont les missions et la composition sont fixées par voie réglementaire aux articles D. 8241 et suivants du code de la consommation. C’est une instance d’aide à la décision publique, dédiée à la concertation des acteurs de l’alimentation, à la conduite de retour d’expérience en cas de crise d’origine alimentaire et plus récemment à l’organisation de débats citoyens.Le CNA propose ainsi des orientations en matière de politiques publiques relatives à l’alimentation au Gouvernement et au Parlement (art46 de la loi EGALIM). Le CNA est rattaché aux ministères de la transition écologique, de l’économie des finances et de la relance, des solidarités et de la santé et de l’agriculture et de l’alimentation.

Il est constitué d’une équipe de 4 personnes, supervisée par une secrétaire interministérielle. Il a un rôle d’organisation et de mise en œuvre de la concertation entre les parties prenantes, aboutissant à la rédaction d’avis, à la valorisation des travaux produits par le CNA. Il développe actuellement des modalités de participation de citoyens à ses travaux.

Missions

La loi d’Avenir pour l’Agriculture l’Alimentation et la Forêt (LAAF, 2014) confie au CNA une mission d’organisation de débats citoyens. Afin de répondre à cette mission, un groupe de travail a été mis en place et a conduit en 2019 une réflexion globale sur les modalités d’ouverture du CNA à la participation citoyenne. Un rapport a été produit et présenté en janvier 2020. Une première expérimentation de participation citoyenne a été conduite sur la thématique des emballages alimentaires en 2021. L’objectif du ou de la stagiaire sera d’apporter un appui au déploiement d’un nouveau dispositif de participation citoyenne sur un thème en lien avec l’alimentation (sujet en cours de définition).

1) Appui au déploiement opérationnel des modalités de participation citoyenne au CNA et notamment:

  • Appui à la mise en place et à l’accompagnement d’un groupe de travail dédié à la conception du dispositif participatif;
  • Appui à l’élaboration du dossier d’information préalable des citoyens sur la thématique retenue ;
  • Appui à la préparation et au déploiement des outils participatifs retenus ;Etc.

2)Appui ponctuel à l’ensemble des missions du CNA (appui à la préparation des réunions plénières du CNA, contribution à la production de notes…)

3)Participation à l’activité de veille sur la participation citoyenne dans le domaine alimentaire; À J+30 après le début de son stage, il sera demandé au stagiaire de réaliser un rapport d’étonnement.

Champ relationnel du posteLe ou la stagiaire sera encadré(e) par la chargée de mission pour la participation citoyenne au sein du secrétariat interministériel. Il ou elle sera placé(e) sous l’autorité hiérarchique de la secrétaire interministérielle. Il ou elle sera en relation avec les acteurs intervenant dans le cadre de sa mission:

  • l’équipe du secrétariat interministériel;
  • les membres du CNA;
  • les ministères de tutelle, en particulier la direction générale de l’alimentation (service de l’alimentation) et le ministère de la transition écologique (service de la culture de la participation);
  • la direction interministérielle de la transformation publique;
  • la commission nationale du débat public (CNDP).

Conditions d’exercice

Prise en charge de 50% des frais du pass Navigo.

Gratification prévue par la loi pour le secteur public. Possibilité de télétravail sur certains jours de la semaine.

Pour postuler

Envoyer CV + lettre de motivation à l’adressechloe.abeel@agriculture.gouv.fr

Ville de Dinan (22) – Projet de participation citoyenne

Contexte

Les services de l’Atelier du 5 Bis regroupent un ensemble de pôles de ressources et d’initiatives aux habitants. Ce sont au total plus de 90 agents qui participent au quotidien à la gestion de ces services orientés autour de l’enfance, la jeunesse, la médiation, le monde associatif et les démarches participatives.

Le Service Centre Social – Pôle Initiatives a pour but d’accompagner les habitants, les services et élus à construire ensemble les « Projets de demain ».

Missions

Dans le cadre du stage, la mission du ou de la stagiaire sera de développer un accompagnement des élus et des services de la Ville dans la mise en œuvre d’une politique de démocratie citoyenne.

Au sein de ce service, la mission du ou de la stagiaire aura pour but de :

1- Contribuer au cadre d’intervention

  • Identifier le cadre des démarches participatives souhaitées par les élus
  • Porter en collaboration, avec une cellule d’élus et de professionnels interdisciplinaires, l’élaboration d’un cadre d’intervention de Démarches citoyennes sur le territoire de Dinan s’appuyant sur des projets municipaux et des initiatives d’habitants. (Charte…)

2- Portage et soutien aux actions :

Assurer le portage et l’animation des Démarches citoyennes principalement pour :

  • Contribuer à l’élaboration du cadre d’intervention en concertation pour la mise en œuvre d’un budget participatif ;
  • Réaliser un diagnostic pour mieux repérer les enjeux des habitants et des élus dans la perspective de la création d’instances associant les habitants (type : comités de quartiers, conseil de jeunes, commissions thématiques) ;
  • Contribuer à la mise en place d’instances de participation associant des habitants.

3- En transversalité, contribuer à une culture locale et à un socle d’outils :

  •  Elaborer de l’outillage pour accompagner des démarches de concertation et/ou consultation des habitants, afin que les techniques d’animation soient adaptées, cohérentes sur la Ville
  • Enrichir un Centre de ressources sur la conduite des démarches de Participation citoyenne
  • Construire des outils d’évaluation.
  • Développer de la connaissance, interconnaissance entre les services, notamment par de la communication sur les expériences, les bonnes pratiques…
  • Mise en œuvre d’actions en visant notamment les publics éloignés de la participation citoyenne

Pour postuler

Le dossier de candidature devra comporter obligatoirement un CV détaillé et une lettre de motivation à recrutement@dinan.fr.

Mazars (Paris) – Consultant en Concertation & Communication Publique

Contexte

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil, ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques.

Présent dans plus de 90 pays et territoires à travers le monde, Mazars fédère les expertises de 42 000 professionnels – 26 000 collaborateurs au sein du partenariat intégré Mazars et 16 000 professionnels via Mazars North America Alliance – qui accompagnent les grands groupes internationaux, ETI, PME, startups et organismes publics à chaque étape de leur développement.

Missions

Au sein de notre pôle de Consultants Concertation et Communication Publique, spécialisé sur les projets liés au secteur des Energies, vous interviendrez en véritable appui au sein de nos missions de conseil et vous apporterez votre contribution dans toutes les phases des missions pour :

  •  Réaliser des études de contexte et des diagnostics territoriaux, préalables aux démarches effectives de concertation et communication publique,
  • Participer à la conception des stratégies de concertation et de communication locale avec nos cheffes de projet,
  • Mettre en œuvre les démarches associées (co-construction, mobilisation, consultation, information, etc.),
  • Préparer et animer des moments spécifiques de concertation et des outils de communication (événements locaux, salles immersives,, outils print/digitaux/réseaux sociaux, gestion des médias, films, etc.),
  • Mettre en œuvre des solutions digitales de concertation propriétaires (Concerto, imMeRsio) ou avec nos partenaires,
  • Former nos clients à nos méthodes de concertation et communication publique.

Vous serez donc rapidement amené(e) à :

  • Animer tous types de réunions (publiques, ateliers, groupes de travail, forums, événements locaux, etc.),
  • Conduire des entretiens avec des acteurs très différents (clients, politiques, élus, associations, riverains, autorités, etc.),
  • Écrire tous types de documents (compte-rendu, notes de synthèse, analyses et recommandations, lettre d’information, etc.)
  • Contribuer à la digitalisation de nos pratiques de concertation, du métier de consultant, des approches de nos clients.

Vous effectuerez des déplacements sur la France entière pour accompagner les consultants et vivre la « concertation made in Mazars »

VENDREDI : Mazars propose depuis Septembre 2016 aux stagiaires de passer 20% de leur temps de stage dans une association partenaire : Planète Urgence, Les Toiles Enchantées, Emmaüs Défi ou encore Institut Télémaque. Si vous êtes intéressé(e) n’hésitez pas à en parler lors de vos entretiens !

Pour postuler

Envoyez votre candidature en ligne.

OCDE – Open and Innovative Government Division

Contexte

The OECD is a global economic forum working with 38member countries and more than 100emerging and developing economies to make better policies for better lives. Our mission is to promote policies that will improve the economic and social wellbeing of people around the world. The Organisation provides a unique forum in which governments work together to share experiences on what drives economic, social and environmental change, seeking solutions to common problems.

The Public Governance Directorate (GOV) supports countries to promote good governance through more strategic, agile and actionoriented public sectors that improve the functioning of national economies and support growth.

As part of GOV, the Open and Innovative Governance Division (OIG) engages in the following streams of work:

  • Comparative and countryspecific work on open government;
  • Comparative and countryspecific work on digital government;
  • Comparative and countryspecific work on innovative policies

In GOV’s Open and Innovative Governance Division (GOV/OIG), the Open Government Unit(OGU) works on a culture of governance that promotes the principles of transparency, integrity, accountability and stakeholder participation in support of democracy and inclusive growth.The work supports governments in designing and implementingpolicies by providing policy advice and recommendations on how to integrate these core principles into public sector reforms.

Missions

GOV/OIGis looking for an intern to assist in the Open Government Unitwork on innovative citizen participationand in particular, a project that the OECD is conducting in collaboration with the European Commission about citizen participation in cohesion policy.The selected candidate will work under the supervision of the Innovative Citizen Participation Lead in the Open Government Unit

Support the project on citizen participation in cohesion policyContribute to the organisation of meetings and workshops with the five managing authorities for their respective pilot projects

  • Contribute to public communication efforts about the project Contribute to the drafting of a final report for the project
  • Contribute to the collection,compilation and analysis of data about innovative citizen participation practices in OECD member countries
  • Ensure high quality translation of key texts from English to French related to the innovative citizen participation area of work

Research, Analysis, Drafting and Technical assistance

  • Contribute to commissioning relevant authors for the OECD’s blog Participo
  • Draft and publish content on the blog related to the Innovative Citizen Participation team’s area of work

Support the organisation of the OECD Innovative Citizen Participation Network’s meetings

  • Contribute to the team’s reflections about the meetings’ topics and format
  • Contribute to the organisational aspect of setting up the virtual meetings and provide technical assistance during the meetings Participate in the meeting discussions

Conditions d’exercice

A contribution to living expenses of around 700 euros per full month worked will be granted to interns by the OECD.The OECD is an equal opportunity employer and welcomes the applications of all qualified candidates who are nationals of OECD member countries, irrespective of their racial or ethnic origin, opinions or beliefs, gender, sexual orientation, health or disabilities.The OECD promotes an optimal use of resources in order to improve its efficiency and effectiveness. Staff members are encouraged to actively contribute to this goal.

Given the current Covid19 situation, the position would involve working remotely.

The candidate must be from an OECD Member country and located in an OECD Member country during the contract period, and be open to moving to Paris if the Covid19 situation improves during the contract period.

Pour postuler

 Claudia.chwalisz@oecd.org and ieva.cesnulaityte@oecd.org.

 

 

Dép. Loire-Atlantique (Nantes) – Chef·fe de projets participation citoyenne

Contexte

Le Département de Loire-Atlantique s’est engagé à développer l’association des habitant.e. s aux projets et prises de décisions qui les concernent. Il a créé en 2016 le service participation citoyenne et usages numériques, dont l’action s’appuie sur les trois piliers de la démocratie ouverte que sont la transparence, la collaboration et la participation.
S’agissant de participation, le rôle du service s’articule autour de 3 grands pôles :

  • La structuration du cadre de la démarche participative en interne : stratégie, outils méthodologiques, formation,
  • L’accompagnement des projets des directions et des agents : définition et mise en œuvre de démarches de participation citoyenne,
  • L’animation de la démarche participative : diffusion de la culture de la participation citoyenne en interne et en externe.

Missions

Le stage portera principalement sur le volet participation citoyenne.

Il s’agira pour le·la stagiaire de partager les missions des agents dans l’organisation, l’animation, le suivi des dispositifs de participation sur lesquels la mission sera amenée à intervenir. Le·la stagiaire fera partie intégrante de l’équipe, et découvrira à travers les tâches qui lui seront confiées la réalité professionnelle d’une mission transversale positionnée en accompagnement des projets du Département.

Pour connaitre les projets participatifs du Département, consultez la plateforme participer.loire-atlantique.fr.

Durée et période de stage.
Stage alterné, sur l’année scolaire 2021/2022

Conditions d’exercice

Mobilité occasionnelle à la journée sur le département
Matériel informatique et véhicule de service pour les déplacements mis à disposition.

Pour postuler

virginie.henrique@loire-atlantique.fr ; sophie.brossaud@loire-atlantique.fr

Tact (Nantes et Paris)- Assistant.e chef de projet concertation (2 postes)

Contexte

L’Agence Tact accompagne les acteurs privés (développeurs éoliens, groupe d’agriculteurs, entreprises de BTP, etc) ou publics à l’intégration territoriale de leurs projets d’intérêt général. Nous intervenons essentiellement dans les domaines des énergies renouvelables (éoliens, méthanisation, agrivoltaïsme), des infrastructures, des déchets et des carrières d’extraction. Composée de 10 collaborateurs, l’agence Tact suit des projets sur l’ensemble du territoire métropolitain. Nous recherchons deux stagiaires : un à Nantes et un à Paris.

Missions

Au sein de l’équipe et sous la responsabilité d’un.e consultant.e confirmé.e, vous assistez les collaborateurs au quotidien dans le pilotage et l’accompagnement des missions. Vous aurez notamment en charge de :

  • Mener quotidiennement une veille de l’actualité générale sur les énergies renouvelables, la concertation et les évolutions règlementaires en cours
  • Réaliser des études de contexte (diagnostic territorial) et des entretiens auprès des parties prenantes
  • Rédiger des comptes rendus des entretiens et réunions réalisés
  • Classifier et analyser les avis de la concertation puis rédiger des bilans
  • Élaborer les supports de communication nécessaires (lettres d’information, site internet, newsletters)
  • Préparer des dispositifs de concertation (invitations, présentations projetées, porte-à-porte)
  • Participer aux réunions d’équipes organisées

Conditions d’exercice

Déplacements (permis B nécessaire) et réunions en soirée à prévoir. Indemnité de stage selon le minimum légal en vigueur (35h/semaine) + tickets restaurant et prise en charge à 50% de l’abonnement de transport.

Pour postuler

CV et LM à envoyer par mail à : fanny.bousquet@agencetact.fr

Décider ensemble (Paris) – 2 stagiaires

Contexte

Décider ensemble recrute deux stagiaires pour six mois à compter de septembre 2021 ! Rejoignez une petite équipe dynamique et accompagnez-nous dans la mise en oeuvre de nos grands projets : Rencontres européennes de la participation, Trophées de la participation et de la concertation, Observatoire de la civic tech et de la démocratie numérique, etc.

Nous recherchons des personnes motivées, ayant d’excellentes capacités rédactionnelles, une grande aisance relationnelle et de l’autonomie pour des missions diverses : communication, réalisation de notes d’analyse, veille sur les sujets liés à la participation, soutien logistique à l’équipe, etc.

Missions

Nous recrutons un stagiaire pour venir en soutien aux différents projets cités cidessous ainsi qu’à la gestion quotidienne de l’association. Les principales missions seront:

  • Communication: création de supports de communication, relations presse, gestion des réseaux sociaux, rédaction d’articles d’actualité, rédaction de la newsletter, etc.
  • Sur le fond: réalisation de notes d’analyse, soutien à la préparation des programmes des diverses réunions et événements de Décider ensemble, etc.
  • Logistiques: création de fichiers de contacts, gestion des invités, soutien administratif, etc.
  • Veille médiatique et juridique sur les questions liées à la participation

Pour postuler

Envoyez votre CV et lettre de motivation à contact@deciderensemble.com

Vox operatio (Rennes) – Chargé.e de mission concertation

Contexte

Vox Operatio est une agence spécialisée en ingénierie de la concertation, basée à Rennes.

Depuis 2014, nous intervenons comme conseil en dialogue stratégique des acteurs des territoires. Nous concevons et animons, à leurs côtés, des démarches participatives impliquant citoyens, usagers et parties prenantes. Nous les accompagnons également dans toutes les dimensions de ce dialogue : dispositifs de consultation, de concertation et de co-construction, médiation, rencontres publiques, colloques, débats, stratégie de communication et média-training.

Nous intervenons sur le Grand Ouest, de Lille à Toulouse avec une prédilection pour la Bretagne, la Normandie et les Pays-de-la-Loire. Notre connaissance des acteurs et des enjeux locaux nous amène à travailler aux côtés de collectivités de toutes tailles – Régions, Départements, Intercommunalités et Communes – mais aussi auprès des services de l’Etat, des entreprises et des associations, nationales et locales.

Missions

Le.la stagiaire est associé.e à toutes les étapes de la vie des projets. Il.elle participera à l’organisation, l’animation et la restitution des démarches participatives aux côtés des membres de l’agence. Il.elle participera également à la mise en œuvre de la stratégie de communication de l’agence.

Principales missions :

  • Préparer l’accompagnement des missions ;
  • Organiser et mettre en œuvre des outils de dialogue ;
  • Animer des concertations et des débats ;
  • Rédiger des comptes-rendus, notes de synthèse ;
  • Participer à la communication externe (réseaux sociaux, professionnels, site internet,
    etc.)

Conditions d’exercice

  • Possibilité d’une journée de télétravail par semaine
  • Disponibilité ponctuelle le soir et le week-end
  • 1 semaine de congés – fermeture de l’agence du 9 au 13 août
  • Gratification légale

Pour postuler

Merci d’envoyer votre candidature à : anne.chevrel.vox@gmail.com

  • CV détaillé
  • Mail ou autre document expliquant votre niveau d’expérience, la raison de votre candidature, vos motivations, vos projets et tout autre élément qui vous semble pertinent.

Démocratie ouverte (Paris) – Assistant.e animation des communautés

Vous êtes convaincu.e qu’on ne répondra pas aux défis écologiques et sociaux auxquels nous faisons face sans transformer en profondeur notre démocratie ?

  • Vous cherchez à mettre votre expérience de la recherche de fonds au service d’un projet d’intérêt général ?
  • Vous voulez mettre votre énergie dans un projet qui a du sens ?

…et si vous deveniez le/la prochain·e Asssistant.e des Communautés ?

Contexte

Démocratie Ouverte est une association loi 1901 indépendante et non-partisane dédiée à l’émergence d’une démocratie ouverte, fondée sur 3 piliers :

  • la transparence de la vie publique ;
  • la participation des citoyen.e.s aux décisions publiques ;
  • le développement de nouvelles formes d’organisation collaborative et d’engagement citoyen.

La mission de Démocratie Ouverte est de permettre aux citoyen.ne.s de gagner en pouvoir d’agir pour mieux décider ensemble et mettre à jour nos systèmes politiques.

La communauté de Démocratie Ouverte se compose d’une diversité d’organisations, de personnes et de profils : des porteurs de projets, des journalistes, des chercheurs, des élus, des entreprises, des associations, des réseaux, des citoyen.ne.s…

Les activités de l’association consistent à :

  • mettre en réseau et outiller les acteurs professionnels et bénévoles de l’innovation démocratique ;
  • promouvoir les initiatives de ses membres et partenaires ;
  • organiser des événements (pour ses communautés et le grand public) ;
  • faire du plaidoyer (auprès des décideur.euse.s, des médias, des organisations publiques et privées) ;
  • à expérimenter des projets oeuvrant pour l’ouverture de nos démocraties.

Démocratie Ouverte est une association qui tire sa richesse de ses membres – et par conséquent des réseaux – qui la composent. C’est pourquoi l’animation des différentes communautés au sein de Démocratie Ouverte est un rôle-clé dans la pérennité et l’impact de l’association dans le champ de la participation citoyenne et l’innovation démocratique. Démocratie Ouverte compte aujourd’hui 5 communautés distinctes, chacune avec des besoins et des envies bien spécifiques :

  • Innovateurs Démocratiques : Structures portant une innovation démocratique, une méthodologie ou un outil qui porte sur la participation citoyenne et la démocratie au sens large
  • Communauté des Professionnels : Professionnels (consultants, chercheurs, journalistes, …) actifs dans les champs de l’innovation démocratique et de la participation citoyenne.
  • Collectivités territoriales : Collectivités territoriales de toutes tailles adhérentes à notre Réseau des Territoires.
  • Bénévoles de Démocratie Ouverte : Membres de Démocratie Ouverte engagés activement au sein de Démocratie Ouverte via les Cerles-Projets ou d’autres missions au sein de l’association.
  • Membres et amis de Démocratie Ouverte : Toutes les personnes adhérentes à l’association ou qui approuvent son manifeste et suivent régulièrement son activité (newsletter, participation à des événements, …)

Missions

Au cours de votre stage, sous la supervision de la Responsable de l’Animation des Communautés, vous participez pleinement à la mise en oeuvre de la stratégie de l’animation des communautés au sein de Démocratie Ouverte, incluant principalement les actions suivantes :

  • Aide à la mise à jour et à la qualification fine de la base de données de nos différentes communautés, notamment via des contacts directs avec les membres du réseau ;
  • Mise à jour et évolution/amélioration de la cartographie déjà existante sur les membres de la communauté de Démocratie Ouverte ;
  • Organisation d’événements conviviaux à destination des membres des différents réseaux de Démocratie Ouverte ;
  • Elaboration de supports de communication à destination des membres de la communauté, notamment des bénévoles ;
  • Soutien lors de l’organisation d’ateliers à destination de nos différentes communautés : gestion des inscriptions, invitation des participants et intervenants, facilitation lors de l’événement, …
  • Rédaction d’articles publiés dans le centre des ressources de Démocratie Ouverte, entre autres dans le cadre du Réseau des Territoires;
  • Participation à la réflexion stratégique sur l’amélioration de l’animation de nos communautés.

Profil

  • Vous êtes sensible au monde associatif et avez une intérêt pour les nouvelles pratiques de démocratie (participation citoyenne, consultation en ligne, budget participatif, monitoring des institutions, nouveaux médias, lobby citoyen, etc.) ;
  • Vous aimez le travail d’équipe mais êtes prêt à gérer des projets de façon autonome en faisant preuve d’initiative, d’écoute et d’esprit de coopération ; – Vous avez un intérêt prononcé pour l’animation des communautés hors-ligne et/ou en ligne ou la communication au service de l’intérêt général ;
  • Vous savez être créatif.ve et force de proposition pour développer des axes de collaboration;
  • Vous êtes à l’aise aussi bien dans la communication orale qu’écrite et vous aimez être en contact avec de nombreux interlocuteurs.
  • Vous aimez les défis et travailler dans un environnement dynamique et changeant.

Expérience :

Profil master 1 ou 2, en lien avec les thématiques sciences politiques (affaires publiques, management & innovation) ou communication. Une première expérience en animation de communauté ou en communication est appréciée.

Conditions d’exercice

  • Poste à Paris 20e et télétravail
  • Rémunération légale + 50% de remboursement Pass Navigo / Abonnement Vélib

Pour postuler

Merci d’envoyer un e-mail de motivation et votre CV à stage@democratieouverte.org avec pour objet “Stage Animation des Communautés 2021”

EDF Renouvelables (La Défense) – Assistant.e chargé de concertation

Contexte

EDF Renouvelables est un leader de la production d’électricité d’origine renouvelable dans le monde. L’entreprise développe, construit et exploite des centrales d’électricité verte dans 22 pays, pour compte propre et pour compte de tiers.

Au départ, EDF Renouvelables s’est d’abord développé sur deux zones géographiques : l’Europe et l’Amérique du Nord (États-Unis, Canada et Mexique).

Depuis 2012, le Groupe a également pris position dans de nouvelles zones à fort potentiel pour le développement des énergies renouvelables, telles que l’Afrique du Sud, Israël, le Proche et le Moyen-Orient, le Chili, le Brésil, l’Inde et la Chine.

Au 31 décembre 2018, l’entreprise dispose d’une capacité installée brute de 12 890 MW dans le monde, d’une capacité installée nette de 8 296 MW et de 2 360 MW bruts en cours de construction.

Le 12 avril 2018 EDF Renouvelables est devenu EDF Renewables dans près de 20 pays pour accompagner sa croissance sur le marché international des énergies renouvelables et renforcer son identité.

Missions

Rattaché.e à l’une des membres de l’équipe du Pôle concertation, vous travaillerez en étroite collaboration avec elle, et plus ponctuellement avec les autres membres du Pôle, composé de 3 personnes.

Vos missions consisteront à :

  • Assister la chargée de concertation et dialogue territorial dans les dispositifs d’information et de concertation déployés sur les projets d’énergie éolienne et photovoltaïque. Cela consiste à identifier les enjeux de concertation propres à chaque projet avec les chefs de projet, pour en déduire le dispositif de concertation adapté. Cela est suivi du déploiement de ces dispositifs en rédigeant des documents et en organisant des temps de dialogue nécessaires avec les habitants et les autres parties prenantes. Des déplacements sont à prévoir dans les différentes régions de France métropolitaine (en train),
  • Mener quotidiennement une veille de l’actualité générale sur les énergies renouvelables et sur la concertation,
  • Assister la chargée de concertation dans l’animation de temps de sensibilisations internes sur les enjeux, et tendances de fond liées à la concertation externe et au dialogue territorial. Il s’agira également de leur faire connaitre les actualités règlementaires, de développer les retours d’expériences sur cette thématique, ainsi que des formations,
  • Appuyer le Pôle concertation dans la structuration de son action, en produisant des documents de cadrage à destination des chefs de projet éoliens et photovoltaïques.

Profil

  • Formation : formation équivalente Master 2 en droit, ingénieur spécialisé en environnement, aménagement du territoire, ou développement durable
  • Expérience : débutant, une première expérience professionnelle serait un plus.
  • Qualités recherchées : aisance à l’oral, qualités rédactionnelles et de synthèse, rigueur et capacité à mener plusieurs missions en parallèle. Curiosité pour la concertation et les énergies renouvelables, et ouverture aux autres.
  • Bureautique : maitrise du pack office, une connaissance des outils de création graphique serait un plus.
  • Langues : Français

Pour postuler

Envoyez votre candidature en ligne.

EDP Renewables – Chargé.e de concertation

Contexte

Les énergies renouvelables sont aujourd’hui au coeur de la politique énergique de la France à travers les objectifs ambitieux affichés dans la loi de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). La Belgique affirme également les mêmes objectifs, en lien avec le paquet énergie-climat porté par l’Union européenne.
EDP Renewables, filiale d’Energias de Portugal, 3ème producteur éolien mondial et leader mondial des énergies renouvelables avec près de 12 GW installés, est un acteur majeur de cette politique.
Dans ce contexte, de nombreux projets éoliens et photovoltaïques sont en développement. Ils impliquent une pluralité d’acteurs, du grand public aux administrations, en passant par les élus locaux et nationaux. Cette complexité des parties prenante s’additionne à l’implication toujours plus forte des territoires dès les premières phases de développement.
Pour accompagner cette dynamique de dialogue avec les communautés locales et accroître l’acceptabilité de ses projets, EDP Renewables France & Belgique cherche un.e stagiaire chargé.e de la concertation.

Descriptif du poste

Sous la responsabilité du responsable de la communication, vous appuyez les missions du département communication avec pour objectif le renforcement de la concertation pour l’ensemble des projets éoliens et photovoltaïques de la société, en France comme en Belgique.
Vous contribuez à la mise de la stratégie de concertation en lien avec le groupe de travail dédié, vous proposez des dispositifs innovants de participation et les déployez en collaboration étroite avec les équipes de développement.
Vous accompagnez l’ensemble des collaborateurs et des prestataires associés durant toutes les phases des projets : campagnes d’informations, enquête publique, réunions publiques, concertation règlementaire et volontaire.
Vous toucherez ainsi tous les spectres de la communication de projets : développement de contenus, création d’outils de communication et déploiement d’événements sur le terrain. Vous serez ainsi un membre à part entière des équipes et toucherez à de nombreux sujets.

Missions principales

 Participer à la mise en place de la stratégie de concertation pour la Business Unit France et Belgique au sein du groupe EDP Renewables
 Soutenir les chefs de projets dans l’acceptabilité sociétale des projets, en accord avec le cadre réglementaire et volontaire qui régit l’information et la participation du public
 Proposer des outils pour développer les relations avec les acteurs impliqués dans les projets et identifier les points saillants pour construire un projet intégré territorialement
 Accompagner les projets et mettre en oeuvre des démarches de concertation volontaire en fonction de chaque contexte local
 Déployer des outils méthodologiques réplicables sur l’ensemble des projets (calendrier d’actions, matrice des acteurs, veille territoriale…)
 Être en support des problématiques de communication et collaborer à la stratégie de communication globale

 

Profil recherché

 Formation supérieure Bac +5 en concertation/communication publique (IEP, sciences politiques, géopolitique, CELSA…)
 Idéalement une courte expérience dans le domaine de la concertation de projets en contexte sensible, en agence, en collectivités ou chez un maître-d ’ouvrage sera appréciée
 Connaissance exhaustive de l’environnement institutionnel et territorial français, de ses acteurs et des procédures de concertation réglementaire
 Excellentes capacités rédactionnelles, familiarité avec les études de contexte, la cartographie d’acteurs
 Goût pour la conduite d’entretiens, l’animation de réunions publiques et d’ateliers, la rédaction de notes d’analyse et de synthèse
 Appétence pour le travail équipe et grande capacité d’adaptation
 Anglais souhaité
 Le permis B serait un petit plus, un candidat souriant un vrai plus !

 

Institut français du Monde associatif (Lyon) – Stagiaire chargé.e de mission

Contexte

Né à Lyon en 2019, l’Institut français du Monde associatif a pour objet de renforcer et de promouvoir la connaissance du monde associatif. Il repose sur 3 piliers :

  • Sa raison d’être est de valoriser la contribution associative à la société et à la démocratie, pour que le monde associatif soit reconnu pour ce qu’il est et ce qu’il fait.
  • Son utilité sociale est d’éclairer et d’outiller le monde associatif sur de grands enjeux conditionnant son développement et pour lesquels la connaissance est aujourd’hui manquante.
  • Son savoir-faire est de rapprocher acteurs et chercheurs au bénéfice de la connaissance du monde associatif, en qualifiant les besoins du secteur, en mobilisant et facilitant la recherche sur l’objet associatif, et en engageant les associations dans des démarches de connaissance.

Missions

Sous la responsabilité de la chargée de mission, vous aurez les missions suivantes :

Nourrir la cartographie des acteurs de la recherche 

  • Contribuer au recensement des chercheurs travaillant sur le fait associatif à partir de différentes sources et outils (documents internes à l’Institut, revues scientifiques, réseaux sociaux scientifiques, …)

 Appuyer les activités de soutien à la recherche de l’Institut

  • Appuyer les différentes étapes de la mise en place et du suivi de nos dispositifs de financement
  • Identifier en particulier les organismes de recherche et les laboratoires auprès desquels faire connaître nos dispositifs

Contribuer aux différentes opérations de l’Institut

  • Appuyer l’organisation d’événements en ligne (groupes de travail, séminaires, …)
  • Participer à un recensement des écrits sur le fait associatif
  • Contribuer à la communication de l’Institut (lettre d’information, réseaux sociaux)

Contribuer à l’activité de veille de l’Institut

  • Etablir la liste des dispositifs de soutien à la recherche dans notre environnement thématique en France et à l’étranger et en réaliser un diagnostic comparatif
  • Contribuer au recensement des organismes de l’écosystème de la connaissance du monde associatif (laboratoires, sociétés savantes, organismes faisant le lien entre sciences et société, associations et fédérations engagées dans une dynamique de recherche, philanthropie, etc.)
  • Identifier les évènements d’intérêt et les renseigner sur l’agenda partagé de l’Institut

Profil

  • master en sciences sociales ou en master gestion de projets ESS
  • Connaissances du monde associatif et du monde de la recherche appréciées
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Capacités de communication écrite et orale
  • Capacités rédactionnelles
  • Autonomie
  • Maitrise du Pack Office

Conditions d’exerice

  • Type de contrat : Stage conventionné à temps plein
  • Prise de fonction : dès que possible
  • Gratification selon règlementation en vigueur

Pour postuler

CV et lettre de motivation sont à adresser à : contact@ifma-asso.org avant le 22 mars 2021

 

Aire Publique (75) – Stage Consultant(e) en concertation publique

Agence de concertation et de communication publique créée en 2003, Aire Publique est une société du groupe CITADIA, fort de plus de 20 ans d’existence et de 110 collaborateurs répartis sur 7 agences en France.

Aire Publique conseille les acteurs publics et privés de l’aménagement du territoire pour leur démarche de participation citoyenne autour des projets urbains, des démarches de planification, des thématiques liées à l’environnement et à l’habitat. L ‘agence imagine, conçoit et met en œuvre des concertations réelles, proches des acteurs et pluri-thématiques. Elle propose des stratégies, plans d’actions et outils efficaces adaptés aux différentes échelles de territoires et aux contextes spécifiques. L’équipe porte une attention particulière à la conception de formats d’animation innovants et adaptés visant à une véritable co-construction des projets.

Nous recrutons pour notre agence de Paris un(e) consultant(e) pour renforcer notre équipe en Île-de-France.

Plus d’informations sur l’agence : www.airepublique.com

Le poste

Rattaché(e) à l’agence de Paris, vous assistez les consultants de l’agence sur les différentes missions de concertation et de communication publique:

– Analyse de contextes

– dispositifs de concertation et de communication

– Veille et benchmark

– Rédaction de supports de communication : lettres d’information, panneaux, diaporama…

– Accompagnement opérationnel, suivi de production

Le profil

 Vous avez :

  • Une formation supérieure en concertation, sciences politiques, urbanisme, communication publique ou affaires publiques
  • Une bonne connaissance du monde des élus et des collectivités territoriales.
  • Une bonne maîtrise des outils bureautiques Word, PowerPoint, Excel. L’utilisation de la Suite Adobe serait un plus.

 Vous êtes :

  • Persuadé(e) que la participation citoyenne est essentielle pour enrichir les territoires.
  • Reconnu(e) pour vos capacités d’analyse et rédactionnelles.
  • Motivé(e) et avez envie de mettre votre bonne humeur au service des projets d’intérêt général !
  • Polyvalent(e), autonome, créatif(ve), et réactif(ve) pour intégrer une équipe resserrée.

Vous vous reconnaissez dans ce profil ? Rejoignez-nous !

Mairie de Montmerle (01) – Conseil et appui à la mise en oeuvre d’une démarche de démocratie participative

Contexte

Engagés dans une démarche d’écoute et de dialogue avec la population depuis le précédent Mandat, les élus de la Commune de Montmerle-sur-Saône (Ain, 3 800 habitants) souhaitent renforcer cette approche et explorer de nouvelles voies de consultation et de concertation.

Missions

Afin de lancer cette dynamique et d’éclairer la réflexion des élus par des apports théoriques et pratiques, la Commune propose une offre de stage, dont les missions seront les suivantes :
  • Etat des lieux et analyse des pratiques existantes.
  • Participation à la définition d’une stratégie et d’un plan d’actions, en lien avec les principaux axes et projets du programme de mandat (renouvellement urbain, construction de deux nouvelles écoles, développement de l’offre de services aux habitants en matière éducative, sociale et culturelle, préservation de l’environnement et du cadre de vie…).
  • Conception, mise en œuvre et suivi de premiers dispositifs.
  • Contribution à l’animation de la commission municipale « Démocratie participative ».

Temps de présence hebdomadaire à définir d’un commun accord

Profil

  • Licence ou master en sciences politiques.
  • Intérêt pour les collectivités locales.
  • Qualités relationnelles, dynamisme, autonomie et discrétion professionnelle.

Pour postuler

Les candidatures (CV et lettre de motivation) doivent être envoyées à Monsieur le Maire

Grand Chambéry – Participation Citoyenne

Contexte

L’agglomération de Grand Chambéry, au de-là de ses instances de participation obligatoires (Conseil de développement et CCSPL), investi plus largement le champ de la participation citoyenne : accompagnement des communes, concertation dans le cadre du PRU, accompagnement des services de l’agglomération…

Rattachée à la direction générale des services, la/le stagiaire travaillera aux côtés de la chargée de concertation sur l’ensemble des politiques de participation de l’agglomération.

Missions

  • Etat des lieux de la participation citoyenne à l’échelle de l’intercommunalité, notamment auprès des communes : définition d’une méthodologie d’enquête, état des lieux, analyse…
  • Suivi de la mise en place du Club Climat dans le cadre du PCAET : participation à la définition et à l’organisation de l’instance…
  • Participation aux différents travaux des instances obligatoires : organisation de réunion, production de livrables, réalisation d’outils…

Profil

Connaissances et compétences attendues :

  • Avoir un intérêt et /ou une expérience dans la participation citoyenne
  • Avoir une connaissance de l’environnement des collectivités locales et des politiques publiques,
  • Etre force de proposition et faire preuve d’initiative
  • Avoir des capacités rédactionnelles et relationnelles

Formations souhaitées :

M1 ou M2 Aménagement du territoire, développement local, politiques publiques, participation citoyenne

Conditions d’exercice

  • Le stage peut impliquer des horaires en soirée (ateliers avec les habitants, commission…)
  • Durée du stage 3 à 6 mois
  • Début de stage : fin mars début avril

Pour postuler

Envoyez vos candidatures par mail: lena.gilbert@grandchambery.fr

Ateliers [dé]concertants (Grenoble) – Participation à la création d’un dispositif d’appropriation de l’espace public centré sur les notions de rafraichissement et de ludicité

Contexte

Cap Team Animation crée et anime des activités de team-building, séminaires, journées d’entreprise.
Les Ateliers [dé]concertants – LAD est une agence d’urbanisme multiforme, qui puise sa pratique dans les courants de l’urbanisme tactique, du placemaking et de la concertation expérientielle.
Cap Team & LAD partagent des bureaux communs et sont membres du collectif du Médiastère, qui regroupe une vingtaine d’indépendants exerçant dans des domaines variés. Le Médiastère est aussi un espace de travail partagé et un lieu d’émulation collective, situé dans le quartier Alma Très-Cloîtres à Grenoble.

Missions

1.Participer à la création d’un dispositif d’appropriation de l’espace public centré sur les notions de rafraichissement et de ludicité :

  • Vous participerez aux différentes étapes essentielles au projet, de concert avec l’équipe : marketing : écriture, développement de l’offre et vente auprès des potentiels clients / création du dispositif : conception, design, fabrication des modules, achat, etc / préparation de l’animation, logistique, gestion du matériel, et

2.Possibilité, deux jours par semaine, de bosser sur les autres activités de Cap Team & LAD : animation de séminaires, événementiel, résidence d’architecture, aide à l’animation d’atelier de concertation, etc.

+ Possibilité de se greffer aux activités de l’espace de co-working Le Médiastère, dont le chantier ouvert au public de transformation de la cour du Médiastère

Profil

Nous cherchons évidemment le mouton à 5 pattes, quelqu’un qui connaisse un peu le marketing, l’urbanisme, l’architecture, et l’animation de jeu. Des talents de dessin ou de menuiserie sont appréciés. Idéalement, cette personne doit être débrouillarde, créative et être force d’initiative. Dans tous les cas, même si vous ne cochez pas toutes les cases mais que vous êtes volontaire et dynamique, votre profil nous intéressera.
Les + :
– un diplôme validé ou en cours de validation sur un parcours design, animation, architecte (si possible, mais pas obligatoire)
– le BAFA (si possible, mais pas obligatoire)
– un permis B (obligatoire)

Conditions d’exercice

  • Des déplacements sont à prévoir en région AURA ou plus loin
  • Rémunération au taux de gratification légal : 580,13 € mensuel pour 4 mois

Pour postuler

Envoyez votre candidature à elise@lesateliersdeconcertants.com

 Les entretiens sont prévus le 22 février.