Empreintes Citoyennes (Paris 75019) – Chargé(e) d’enquête sociale au service d’un projet de réhabilitation de logements sociaux

L’association
Empreintes Citoyennes est une association nationale loi 1901 qui intervient dans le cadre de projets urbains, comme acteur tiers. Son intention est d’orienter les projets urbains vers l’intérêt général et d’en faire une ressource pour les territoires, en s’appuyant sur l’expertise des acteurs locaux et en favorisant leurs interventions.
L’association Empreintes Citoyennes mène une démarche globale qui couvre les enjeux suivants :

  • La maîtrise des usages pour d’intégrer le projet par les réalités, usages et affectes des
    acteurs
  • La participation des publics pour prendre en compte les aspirations des acteurs
  • Les mesures écologiques pour des projets respectueux de leur environnement
  • Le développement local pour contribuer au développement économique, social…
  • L’ancrage territorial pour installer une coopération avec les acteurs du territoire
  • Les innovations sociales pour apporter collectivement des solutions nouvelles et
    inspirantes
  • L’appropriation pour rendre propre à l’usage les innovations et assurer leur pérennité
  • Le lien social pour animer la vie de quartier et participer à la dynamique sociale
  • Le dialogue et la médiation pour concilier ou se réconcilier avec les parties prenantes

Nature des missions
Le ou la chargé(e) de mission est mobilisé.e sur la mise en œuvre opérationnelle du volet « diagnostic social », dans le cadre de la phase diagnostic (social, urbanistique, thermique, énergétique, d’usages…) d’un projet de réhabilitation de résidences du bailleur Paris Habitat.

Réalisation d’entretiens individualisés :
Le ou la chargé.e de mission assurera l’administration du questionnaire d’enquête à l’ensemble
des “locataires ” (liste fournie par Paris Habitat) sous forme d’entretien à domicile (sur rendez-vous).

Deux objectifs principaux du questionnaire administré :

1. Présentation de la situation des locataires :

  • Profil du ménage (composition familiale, caractéristiques socio-économiques, revenus,
    repérage des situations particulières).
  • Parcours résidentiel du locataire
  • Souhaits résidentiels du locataire (hors cadre du projet et/ou dans le cadre du projet)

2.Analyse de modalités d’usage des locataires de leur logement et des espaces communs, identification de leurs attentes en termes d’amélioration :

Attentes du locataire en termes d’amélioration dans son logement et dans les parties communes et recensement des qualités et des dysfonctionnements perçus par le locataire dans son logement et dans les parties communes

  • Appréciation du cadre de vie, du voisinage, et de la vie de quartier du locataire
  • Appréciation du confort (thermique, acoustique, Visuel…) si nécessaire
  • Appréciation de la Qualité de service (locaux communs : OM/Tri, vélos poussettes, espaces
    extérieurs…)
  • Orientations souhaitées pour le projet, par le locataire

Rendu

  • Tableau Excel de toutes les données recueillies, par locataire, après vérification et
    consolidation des données
  • Liste des locataires non rencontrés et motifs de non-rencontre
  • Contribution au rapport de synthèse « photographie sociale du groupe, des usages, de
    l’occupation des logements et de l’appréciation du cadre de vie »

Aptitudes et qualités requises :

  • Sens de l’écoute et de la communication
  • Aisance relationnelle
  • Organisation, ponctualité et rigueur
  • Autonomie et capacité d’initiative
  • Bonnes capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse

 

Profil et expérience :
Formation minimum niveau Bac + 2 ou 3 : BTS, DUT ou licence en gestion de projet / sciences politiques / sciences sociales / AES / école ou spécialisation en urbanisme

Type de contrat :
Prestation de service ou CDD

Date de début de contrat :
Mi-février

Pour plus d’informations et pour soumettre votre candidature merci d’envoyer un mail à :
massimo.demicheli@empreintes-citoyennes.fr / 06 88 59 95 14

LYON (69000) – Contrat de projet – Un-e Chargé.e de médiation et animation Maison du Projet G. Péri

Descriptif de l’emploi
Capitale de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Lyon (510 000 habitants) est caractérisée par sa qualité de vie et son dynamisme exceptionnels. Pleinement engagée dans une politique de transition écologique et sociale, l’équipe municipale veut faire de Lyon une ville plus respirable, solidaire et à l’écoute de ses habitants.
Pour accompagner ces projets, la Ville de Lyon bénéficie d’un budget de 800 millions d’euros et de l’engagement d’une administration municipale forte de près de 8 500 agents présents au quotidien auprès des lyonnaises et des lyonnais.Situé dans les 3e et 7e arrondissements, le secteur Gabriel Péri est une porte d’entrée historique dans la ville, caractérisé par une population multiculturelle.

Pour améliorer le fonctionnement de cet espace, un projet stratégique a été lancé. Il mobilise de nombreux champs de l’action publique (inclusion sociale, espace public, urbanisme transitoire, programmation urbaine, commerce, habitat, sécurité, démocratie participative, action culturelle etc.) ; l’objectif global étant de co-construire et de mettre en œuvre un plan d’action pour mieux vivre dans le quartier.

La Maison du projet Péri accueille et accompagne toutes les personnes souhaitant s’informer sur le projet et s’investir dans le changement de leur quartier. Elle est le lieu privilégié des concertations avec les habitants et d’animations quotidiennes du projet, avec les partenaires, dans toutes ses dimensions.

Missions / conditions d’exercice

Sous la responsabilité de la directrice du projet de transformation du secteur G. Péri, vous organisez et mettez en œuvre les actions d’animation et de médiation de la Maison du Projet Péri. Vous préparez et facilitez la communication avec les habitants et acteurs du quartier. Vous développez une démarche participative et partenariale avec l’ensemble des acteurs du quartier.

ANIMER ET ORGANISER:
– des ateliers de mobilisation des habitants
– des temps d’information sur le projet de transformation du quartier ;
– des actions de convivialité au sein de la Maison du Projet ;
– accompagner des collectifs d’habitants autour de projets thématiques
– accueillir et renseigner les habitants et usagers sur les réalisations, les chantiers en cours
– élaborer et assurer le suivi de la programmation des activités et évènements de la Maison du Projet

PARTICIPER :
– Au développement de l’activité de la maison du projet, sur site et hors les murs en lien avec les partenaires : associations, mairies d’arrondissement, etc.
– A l’ancrage sur Péri des projets structurants de la ville de Lyon : La Voie Est Libre, Fête de l’Eau…
.- à la communication autour du projet (lettre d’info Péri)
– à l’évaluation continue de l’action
– au développement d’une démarche participative et partenariale avec les habitants et l’ensemble des acteurs du quartier.

GERER:
– Gérer au quotidien l’équipement, en lien avec les directions ressources (commande publique et mobilier, procédures internes, bâtiments, logistique, informatique, sécurité)

Profils recherchés
Connaissances et savoir-faire:
– Formation souhaitée en médiation socioculturelle / développement local
– Expérience indispensable en médiation socioculturelle ou développement local, idéalement en secteur QPV
– Bonne connaissance des enjeux et des dispositifs partenariaux dans les domaines de la politique de la ville / participation citoyenne / animation locale.
– Bonnes connaissances des outils de communication et des modes de diffusion
– Techniques d’animation de réunion
– Bonnes capacités rédactionnelles
– Maîtrise des outils courants de bureautique et outils numériquesSavoir-être professionnels :
– Capacité d’accueil, d’écoute et de médiation auprès de tous publics, diplomatie. Sens du contact et aisance relationnelle exigés
– Esprit d’initiative
– Fiabilité, organisation et pédagogie

Contact

Informations complémentaires

CV + LETTRE DE MOTIVATION

Si dans un délai dépassant les 45 jours suivants le dépôt de votre candidature, vous restez sans nouvelle de notre part, veuillez considérer qu’elle n’a pas été retenue pour ce poste. Nous vous encourageons néanmoins à continuer de consulter nos offres d’emploi, et vous remercions de l’intérêt porté à la Ville de Lyon.

Empreintes Citoyennes (Commune Lîle-d’Yeu – 85 350) – Responsable projet en participation citoyenne Pays de la Loire – Ile-d-Yeu

Fonction : Responsable Projet en participation citoyenne pour l’association Empreintes Citoyennes

L’association 

Empreintes Citoyennes est une association nationale loi 1901 qui intervient dans le cadre de projets urbains, comme acteur tiers. Son intention est d’orienter les projets urbains vers l’intérêt général et d’en faire une ressource pour les territoires, en s’appuyant sur l’expertise des acteurs locaux et en favorisant leurs interventions.

L’association Empreintes Citoyennes mène une démarche sociétale globale qui couvre les enjeux suivants :​

  • La maîtrise des usages pour d’intégrer le projet par les réalités, usages et affectes des acteurs ​
  • La participation des publics pour prendre en compte les aspirations des acteurs ​
  • Les mesures écologiques pour des projets respectueux de leur environnement ​
  • Le développement local pour contribuer au développement économique, social…​
  • L’ancrage territorial pour installer une coopération avec les acteurs du territoire​
  • Les innovations sociales pour apporter collectivement des solutions nouvelles et inspirantes ​
  • L’appropriation pour rendre propre à l’usage les innovations et assurer leur pérennité​
  • Le lien social pour animer la vie de quartier et participer à la dynamique sociale​
  • Le dialogue et la médiation pour concilier ou se réconcilier avec les parties prenantes​

Territoire d’intervention : Commune Lîle-d’Yeu (85 350)

Période d’intervention : Dès maintenant et sur 3 mois

Nature de la mission : 

Le responsable projet accompagnera une démarche d’information et de pédagogie autour d’un projet urbain sur la commune d’Ile-d’Yeu. L’enjeu de cette démarche sera de faire émerger des engagements favorables à l’acceptabilité du projet. Les missions seront les suivantes :

  • Préparation et échanges itératifs (avec les porteurs du projet)
  • Prise de contact et échange avec les riverains et acteurs locaux identifiés (entretien et restitution)
  • Balade sur site pour rencontrer et échanger avec les porteurs de projet (préparation, animation et restitution)
  • Soirée de présentation de projet (préparation, animation et restitution)
  • Restitution (analyse et synthèse de la matière récoltée)

Aptitudes / Qualités requises

  • Aisance relationnelle avec tous types d’interlocuteurs
  • Bonnes capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse
  • Autonomie et capacité d’initiative

Pour plus d’informations et pour soumettre votre candidature merci d’envoyer un mail à : massimo.demicheli@empreintes-citoyennes.fr

Grenoble-Alpes Métropole (38000 Grenoble) – Chargé.e de mission participation citoyenne – convention citoyenne pour le climat

Entre ville, montagne et campagne, le territoire de Grenoble-Alpes Métropole rassemble 450 000 habitants et 49 communes aux profils diversifiés. Les indicateurs d’aménagement durable la situe dans le peloton de tête des métropoles françaises car son urbanisation compacte lui permet de limiter les déplacements motorisés et de préserver son environnement. L offre et les conditions de logement la rende accueillante ; la dynamique économique s appuie sur une grande diversité de l’emploi qui garde un fort secteur productif et de grandes capacités d’innovation. Son rayonnement national et international repose sur le triptyque université-recherche-entreprises. Grenoble-Alpes Métropole effectue son service public grâce à 1800 agents
1- LE SERVICE D’AFFECTATION : LE SERVICE PARTICIPATION CITOYENNE

Mission principale du service :
– Faire les vivre les engagements pour un territoire participatif
– Nourrir la décision par l’expertise des citoyens et usagers
– Contribuer à l’émergence d’une citoyenneté métropolitaine inclusive, en écoute du territoire
– Développer une culture interne et territoriale de la participation

Composition du service: 7 agents
Nom / fonction de la supérieure hiérarchique directe : Céline Bernigaud, cheffe du service participation citoyenne.
2- FINALITES DU POSTE
Par délibération du 29 janvier 2020, la Métropole s’est engagée à organiser une Convention citoyenne pour le climat en lien avec les objectifs du plan climat air énergie métropolitain (PCAEM) 2020-2030 et l’ambition de tendre vers la neutralité carbone à horizon 2050.
Entre mars et octobre 2022, 100 citoyens tirés au sort ont répondu au mandat du conseil métropolitain et rédigé un rapport comprenant une vision, 71 leviers et 219 propositions soumises au conseil métropolitain.
Le 28 avril 2023, les élus métropolitains vont voter sur les suites données à cette convention, dans presque tous les champs de l’action métropolitaine.

La convention citoyenne métropolitaine pour le climat entrera donc ensuite dans sa 2ème phase, cruciale car garantissant la robustesse du dialogue citoyen et la contribution d’une telle démarche à la lutte contre le changement climatique : le suivi des propositions et leur mise en œuvre. Cette mise en œuvre suppose un accompagnement des citoyens engagés mais surtout une animation transversale des services métropolitains ainsi qu’un dialogue avec les autres institutions concernées.
En outre, la dynamique des membres de la CCC métropolitaine invite à se donner les moyens de les soutenir afin de poursuivre le travail de diffusion des enjeux climatiques et d’appropriation des solutions.
La personne recrutée aura en charge les missions suivantes, sous couvert du copilotage de la convention citoyenne assuré par la D-SIR et par le service environnement air/climat coordonné par la direction générale des services.

Missions / conditions d’exercice
3- ACTIVITES ET TACHES, INTITULE ET DESCRIPTION

Activité 1 : Animation du comité de suivi de la convention citoyenne pour le climat

– Mise en place du comité de suivi de la convention citoyenne et secrétariat des séances (invitations, compte-rendu)
– Préparation et organisation des sessions du CS-CCC
– Reporting en continu du tableau de suivi des orientations CCC : sur le site internet de la convention citoyenne, construction et tenue à jour ;
– Suivi de la mise en œuvre des propositions, en lien étroit avec l’équipe PCAEM :
o En interne, avec les services métropolitains impactés
o avec les partenaires institutionnels : communes, département, région, Etat
o avec les entreprises et notamment articulation avec la stratégie économique métropolitaine et la convention des entreprises pour le climat
– Suivi évaluatif de la convention citoyenne, en lien notamment avec les scientifiques impliqués dans le comité opérationnel de la CCC

Activité 2 : Animation de la gouvernance des suites de la convention citoyenne

– Animation du comité de pilotage de la CCC : organisation, ordre du jour, compte-rendu, tableaux de suivi
– Coordination avec la gouvernance du Plan air énergie climat et notamment animation du ” collège citoyen ” du plan air énergie climat
– Coordination avec la dynamique et les suites de la convention des entreprises pour le climat : identification des sujets à enjeux communes, contribution à l’animation de conventions ciblées sur des acteurs précis (ex : BTP et aménageurs)
– Communication de la convention citoyenne (en interface avec la direction de la communication et le cabinet du Président).
– Recherche de financements pour cette dynamique CCC

Activité 3 : Animation de la dynamique des ambassadeurs de la convention citoyenne

– Organisation des restitutions des travaux de la CCC sur l’ensemble du territoire métropolitain et partout où des demandes en ce sens sont formulées.
– Accompagnement des ambassadeurs et membres de la CCC pour intégrer les instances participatives métropolitaines qui concernent les différentes thématiques de la CCC
– Témoignages et retours d’expérience en réponse aux sollicitations des réseaux nationaux et internationaux pour faire connaître et reconnaître l’expérience métropolitaine, et essaimer sur d’autres territoires (Décider ensemble, OIDP, …)

Activité 4 : Déploiement de ” débats citoyens pour le climat ” sur les sujets à enjeux issus de la CCC

– A partir d’une définition des sujets ” à enjeux ” proposés par le comité de suivi et validés par l’exécutif métropolitain, animation sur le territoire métropolitain d’un à deux ” débats citoyens pour le climat ” par an, permettant de diffuser les connaissances, animer les controverses et construire avec les habitants du territoire des trajectoires de changement.
– En lien étroit avec la feuille de route ” accompagnement aux changements de comportements “, Identification, pour chaque débat citoyen pour le climat, des points sur lesquels un changement est attendu (stade du changement, freins à lever…), des cibles de discussion nécessaires (ensemble de la population, publics particuliers…), de l’état des connaissances et controverses, et des points de délibération collective nécessaires pour accélérer l’appropriation des sujets par le plus grand nombre de métropolitains.
– Construction des formats de débat les plus adéquats, en lien étroit avec les équipes concernées par la thématique, la direction de la communication et l’ensemble des services de la D-SIR (participation, aide au pilotage et relation métropolitaine aux usagers) mais aussi les acteurs du territoire concernés et notamment le monde scientifique (dont le conseil scientifique PCAEM et transitions) et les acteurs de l’éducation populaire. Capitalisation sur le site internet de la convention citoyenne et sur les pages dédiées du site internet de la métropole.
– Synthèse des résultats, diffusion, intégration dans les politiques métropolitaines concernées voire dans des délibérations modificatives si nécessaire.
– Si nécessaire et pertinent, organisation d’une votation type référendaire sur un ou plusieurs des sujets concernés.

Activité 5 : Appui au déploiement de certains des projets soutenus par la CCC

– Contribution à la feuille de route ” sensibilisation, éducation, changement de comportements ” et portage de certains des projets inscrits dans cette démarche pluriannuelle.

Activité 6 : contribution aux projets du service participation citoyenne

– Participation aux réunions de service et de la direction stratégie, innovation et relations citoyennes, services fonctionnant en gouvernance partagée (inspiration holacratie) ;
– Contribution au montage du service commun ” participation citoyenne ” avec les communes intéressées de la métropole ;
– En tant que de besoin, contribution aux projets collectifs portés par le service ou la direction.

Profils recherchés
CONNAISSANCES
Connaissances des collectivités territoriales et de l’intercommunalité, de l’action publique locale
Connaissance des concepts et méthodes de la participation citoyenne
Connaissance du milieu associatif, des partenaires institutionnels, du milieu universitaire (participation et environnement), des réseaux divers
Connaissance des politiques publiques et notamment des politiques environnementales
Connaissances en techniques de communication
SAVOIR FAIRE
Capacités rédactionnelles, de réflexion, d’impulsion, d’analyse, de synthèse,
Pilotage de projets complexes
Capacité d’entrainement et de coordination.
SAVOIR ETRE
Autonomie, sens du travail en équipe, partage et circulation de l’information
Aisance relationnelle, diplomatie, sens de l’écoute, capacité de médiation
Organisation, gestion des priorités, rigueur, méthode
Réactivité et adaptabilité
Créativité, curiosité
Discrétion
Grande disponibilité

Contact

Contact
0476595959
Informations complémentaires
Nous vous remercions de bien vouloir déposer votre candidature (Cv et lettre de motivation) en ligne sur le site de Grenoble-Alpes Métropole : https://www.grenoblealpesmetropole.fr/283-offres-d-emploi-de-la-metropole.htm

Merci de rajouter à votre candidature :
– votre dernier contrat de travail / arrêté
– vos dernières fiches de paie (incluant traitement de base et avec primes éventuelles)

Roche aux Fées Communauté (Retiers 355240) – CHARGÉ.E DE MISSION ANIMATION DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET ÉNERGÉTIQUE

Descriptif de l’emploi
Située au sud-est du département d’Ille-et-Vilaine, à 25 mn de Rennes, desservie par la voie ferrée Rennes-Châteaubriant et par la 2/2 voies Rennes-Angers, Roche aux Fées Communauté s’étend de l’agglomération rennaise au Pays de Châteaubriant en Loire-Atlantique. Elle regroupe 16 communes et 27 000 habitants.

Roche aux Fées communauté possède de nombreuses compétences et œuvre au quotidien pour répondre avec ambition et enthousiasme aux enjeux sociétaux en mettant en place des actions concrètes pour les entreprises et le bien-vivre de ses habitants tout en développant l’attractivité de son territoire, reconnu comme dynamique et innovant.

La communauté de communes porte depuis près de 20 ans, une politique globale de transition écologique et énergétique dans les domaines de l’énergie, du bocage, de la qualité de l’eau, de sensibilisation à l’environnement et de la biodiversité.

Roche aux Fées Communauté s’est notamment donnée l’ambition d’être Territoire à Energie Positive d’ici 2050. Pour cela, elle a adopté une première feuille de route à travers son plan climat air énergie territorial (PCAET) pour la période 2020-2025.

Afin de participer à la mise en œuvre du PCAET, Roche aux Fées communauté recrute un.e chargé.e de mission animation de la transition écologique et énergétique pour un contrat de projet de 3 ans à temps complet – Catégorie B – filière technique.

Missions / conditions d’exercice
Au sein du service Transitions énergétiques et écologiques, et sous l’autorité de la responsable, vous êtes chargé.e d’animer en particulier la mise en œuvre du PCAET et de réaliser le bilan à mi-parcours.

ACTIVITES PRINCIPALES
* Décliner les actions opérationnelles, mettre en œuvre et animer le PCAET ;
* Mobiliser et animer les réseaux d’acteurs locaux (associations, élus, citoyens, entreprises…) pour renforcer l’appropriation de l’objectif TEPOS et du PCAET ;
* Piloter la démarche d’adaptation au changement climatique du territoire, en lien avec les partenaires locaux et les financeurs (ADEME, Région) ;
* Assurer une veille sur les évolutions réglementaires, politiques, techniques des domaines concernés ainsi que sur les financements et appels à projets et produire des dossiers de candidatures ;
* Participer à la définition et à la mise en œuvre de la stratégie agricole de Roche aux fées communauté ; Animer le travail d’accompagnement des dynamiques collectives agricole, en lien avec les partenaires agricoles ;
* Evaluer et réaliser le bilan du PCAET.

ACTIVITES SECONDAIRES
* Assurer le suivi et la coordination locale du Programme Territoire Econome en Ressource piloté par le Smictom du Sud Est ;
* Sensibiliser les agents de la collectivité pour créer une culture collective et transversale de la transition et faciliter la mise en œuvre d’actions ; Coordonner et animer le programme d’actions ” sobriété interne à destination des agents ;
* Développer une démarche et des outils pour renforcer la communication sur les actions de Roche aux Fées Communauté en faveur de la transition écologique et énergétique ;
* Coordonner le programme d’éducation à l’environnement et au développement durable des écoles du territoire ;
* Assurer une veille sur les évolutions réglementaires, politiques, techniques des domaines concernés ainsi que sur les financements et appels à projets et produire des dossiers de candidatures.

Profils recherchés
Issu.e d’une formation supérieure dans des domaines de l’environnement, de l’énergie, de l’agronomie ou du développement durable, vous disposez d’une première expérience sur le pilotage de programmes transversaux tels que le PCAET et la mobilisation de données associées.
Une expérience en collectivité serait appréciée.

Connaissances :
* Maîtrise des enjeux, outils, politiques relatifs aux transitions écologiques et énergétiques, et au changement climatique
* Maîtrise des enjeux liés à l’agriculture
* Connaissance des acteurs des domaines pré-cités
* Connaissances appréciées des collectivités locales et de leur fonctionnement
Compétences :
* Conduite et coordination de projets transversaux et multi-partenaires
* Techniques d’animation et de pilotage (réunions, démarches collectives, actions de concertations ou de co-construction) et mobilisation de réseaux d’acteurs (associations, élus, entreprises…)
* Capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse (dossiers de candidatures, documents pédagogiques, rapports…)
* Maîtrise des outils informatiques, en particulier pour la mobilisation de données et indicateurs
Aptitudes :
* Aisance relationnelle et orale, capacités à travailler en équipe avec des partenaires divers
* Forte aptitude à convaincre, à mobiliser et faire adhérer par la pédagogie
* Curiosité et esprit d’initiative, force de proposition
* Rigueur, organisation et autonomie

Permis B requis.

Contact

Contact
0299436487
Informations complémentaires
Rémunération : statutaire + régime indemnitaire.
Les plus que nous offrons : prestations d’action sociale via le CNAS, participation de la collectivité à la garantie maintien de salaire, télétravail, plan de formation pluriannuel, une politique d’intégration et d’accompagnement qui vous permettra de développer vos compétences.
Temps de travail : Complet, 39h00 hebdomadaires avec RTT
Sujétions du poste : disponibilité ponctuelle en soirée
Lieu d’affectation : La Passerelle, 16, rue Louis Pasteur 35240 RETIERS
Prise de fonction : 23 septembre 2023

LE PROCESSUS DE RECRUTEMENT
Vous vous retrouvez dans ce profil ? alors rejoignez-nous en adressant votre candidature par mail à recrutement@rafcom.bzh (lettre de motivation + CV + prétentions salariales) pour le vendredi 30 juin 2023 dernier délai à l’attention de M. Le Président de Roche aux Fées Communauté.

Les entretiens de recrutement se dérouleront début juillet 2023.

Renseignements complémentaires auprès de :
Fabienne PEIGNÉ, Directrice générale adjointe des services, 06 64 73 51 91, fabienne.peigne@rafcom/bzh
Site web : www.rafcom.bzh