Les actus de l’ICPC

Pour un débat sur le débat national

La participation citoyenne rendra-t-elle notre société plus résiliente face aux crises – sociales, écologiques, politiques – que nous rencontrerons inévitablement dans les prochaines années ? Le 17 octobre dernier à Paris, nous avions lancé ce débat avec 150 participants et invités. La participation aidera-t-elle la société à affronter les crises ? Précisément, nous y sommes !

Le débat national qui s’amorce constitue une véritable épreuve. S’il montre sa capacité à répondre aux attentes des citoyens,  la participation en sortira renforcée. Dans le cas contraire, elle sera décrédibilisée. Les échos qui nous parviennent du terrain ou des médias sont très diversifiés. Certains montrent un cruel manque de culture de la participation et du dialogue dans notre pays, une méconnaissance de ses pratiques et de ses institutions. La CNDP elle-même, garante de l’indépendance et de la neutralité dans l’organisation des processus de débat, est attaquée avec virulence. Cela doit nous inquiéter.

Les praticiens et chercheurs de la participation doivent se sentir concernés par les enjeux de ce débat, car nous serons tous impactés, et plus largement la société, par sa réussite ou son échec. Selon ses modalités d’organisation et les garanties démocratiques apportées, certains d’entre nous y participeront, d’autres pas. L’Institut, qui a affirmé ses positions dans son manifeste, est à votre disposition pour mettre en commun vos observations et réflexions, tant sur la méthode que sur le fond,  pour capitaliser les enseignements et… préparer de futurs débats! Rendez vous sur notre groupe Linked in ou sur notre groupe Facebook.

Gilets jaunes, un enjeu de concertation

Gilets jaunes, un enjeu de concertation

Le mouvement des gilets jaunes constitue une manifestation citoyenne inédite à ce jour. Le Président de la République a annoncé le lancement d’un débat national et Chantal Jouanno, Présidente de la Commission nationale du débat public, a été chargée de l’organiser. Des consultations sont engagées.

Il ne vous a pas échappé que la vigueur des revendications, les sentiments exprimés, la diversité des participants, les contradictions entre leurs demandes, la difficulté du mouvement à se doter de représentants légitimes, la coexistence des engagements individuels et des stratégies plus ou moins occultes de certains partis politiques sont à la fois des éléments familiers pour les praticiens de la concertation et des défis inhabituels du fait de l’ampleur du mouvement.

Comment imaginer les modalités de ce débat national ? Qui doit-il concerner ? Quel débouchés en attendre ? Comment capitaliser les acquis de cette expérience novatrice afin de faire évoluer nos pratiques ?

Nous vous proposons d’y réfléchir collectivement sur le forum en ligne que nous ouvrons sur notre site.

Pour commencer, trois questions :

  • en préalable, quelles caractéristiques du mouvement social faut-il prendre en compte pour imaginer une concertation adaptée ?
  • quels outils ou dispositifs seraient les plus appropriés ?
  • quel suivi ou évaluation mettre en oeuvre ?

Vous pouvez contribuer aux réponses ou poser vos propres questions. C’est à vous ! >>> Aller sur le forum