CIFRE au sein de la Mission démocratie permanente Ville de Bordeaux (33000)

  • Type d'offre : DIVERS - AUTRE, 3 ans
  • Proposé par : Mairie de Bordeaux
  • Présentation :

    La Mission Démocratie permanente propose une expérience professionnelle de recherche dans une équipe opérationnelle sur la participation citoyenne, une des trois priorités du mandat. L’engagement fort formulé dans le Contrat démocratique sur le sujet de l’innovation de l’évaluation et de la recherche est ainsi confirmé.

    Quelle définition de l’évaluation ?

    La mission Démocratie permanente alimentera dès 2023 l’Observatoire, outil d’évaluation des actions participatives. Dans le cadre de son sujet d’étude, il est proposé au chercheur CIFRE de s’appuyer les principes clés de l’évaluation, une démarche de sociologie, de sciences politiques et d’analyse des organisations qui permettra également au service un retour réflexif et indépendant sur ses pratiques, objectifs et réalisations.

    Selon le décret du 18 novembre 1998 relatif à l’évaluation des politiques publiques « L’évaluation se distingue du contrôle et du travail d’inspection en ce qu’elle doit aboutir à un jugement partagé sur l’efficacité de cette politique et non à la simple vérification du respect de normes administratives ou techniques ».

    Si l’on se réfère aux supports de travail de l’Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne, les objectifs de l’évaluation sont les suivants :

    • Améliorer les politiques publiques et les processus participatifs
    • Rendre compte aux citoyens
    • Renforcer la légitimité des politiques publiques
    • Aider à prendre des décisions
    • Apprendre sur son organisation

     

    Renforcer le partenariat administration-université 

    La Mission démocratie permanente en charge de la mise en œuvre du Contrat démocratique considère le recrutement d’un chercheur CIFRE comme pertinent dans la capacité à faire le lien entre l’écosystème universitaire et l’administration de la Ville de Bordeaux. Les sujets de recherche liés à la participation citoyenne se développent de plus en plus compte-tenu des attentes de la société à disposer d’une démocratie intermittente (par le vote) à une démocratie permanente (grâce aux démarches participatives alliant dialogue citoyen et initiatives citoyennes). L’échelle municipale restant l’entrée de la démocratie de proximité pour les habitants, il est conféré à la ville les propriétés d’un laboratoire vivant, support de nombreuses expérimentations participatives à analyser, étudier et évaluer pour les améliorer.

    Au sein de la Mission démocratie permanente, le chercheur CIFRE répondra ainsi à la mission d’hybridation trop souvent manquante et pourtant nécessaire entre actions municipales et recherche scientifique. Il ou elle sera un chercheur embarqué dans la mise en œuvre de l’action municipale concertée et dans sa distanciation scientifique nécessaire à cette recherche-action.

    L’interdépendance de l’échelon municipal et métropolitain offrira au chercheur CIFRE la possibilité de décliner les résultats de ses travaux sur un territoire élargi et d’enrichir les actions de Bordeaux Métropole sur le sujet de la participation citoyenne.

    Le champ encore peu exploré de l’impact de la démocratie participative sur les manières d’administrer et de délibérer de l’action publique sera une opportunité pour le chercheur acteur du contrat CIFRE.  Cette opportunité correspond à un enjeu scientifique fort dans le cadre des transformations de la démocratie française mais permet aussi l’assurance d’une meilleure employabilité du chercheur une fois la thèse réalisée.

    Ouvrir les possibles avec la mise en réseau

    L’inscription de la mission dans des dynamiques nationales, en connexion avec des chercheurs du GIS démocratie et participation, sa revue Participations, ses dynamiques de recherches participatives, et sa volonté des travailler sur les public exclus de la participation seront un atout pour y inscrire les travaux du CIFRE.

    Le lien avec d’autres réseaux nationaux et internationaux de la démocratie tels que l’OIDP, Démocratie ouverte, l’ICPC… tissés depuis plusieurs années avec la mission d’acceuil permettra au chercheur de s’inscrire dans des programmes de conférences, d’échanges de savoirs et de compétences qui lui offriront une mise en visibilité professionnelle. Le lien avec le collège d’experts identifié dans la composition de l’Observatoire permettra au chercheur un dialogue scientifique qui enrichira son sujet de thèse.

     

    Bien accueillir, matériellement et humainement

    Le prêt d’un matériel informatique et téléphonique, l’installation au sein d’un poste de travail et des logiciels dédiés spécifiquement aux missions du CIFRE seront l’objet de démarche anticipées pour accueillir le mieux possible le chercheur au sein de la Mission Démocratie permanente. Son intégration au sein d’une équipe composée de 9 personnes, à savoir un responsable, deux chargés de mission, quatre chargés de projet et deux assistantes permettra une collaboration continue et dialogue fluide dans l’avancement de ses missions. Son insertion dans un laboratoire partenaire lui permettra également de bénéficier des débats scientifiques, des séminaires et de la sociabilité scientifique informelle qui aident à la réalisation de la recherche. Le but est que le futur docteur CIFRE bénéficie « du meilleur des deux mondes ».

    Profil recherché : 

    Formation universitaire dans le domaine de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, du design des politiques publiques, des sciences politiques, de l’environnement ou de la géographie, de la sociologie urbaine.

    Fin de recrutement : Candidature (lettre + CV) à adresser d’ici le 17 octobre 2022.

  • Prise de poste souhaitée : 2 janvier 2023
  • Date de fin du contrat : 1 janvier 2026
  • Fin de recrutement : 17 octobre 2022
  • Lieu : Bordeaux
  • Adresse :
    4 Rue Claude Bonnier
    33800 BORDEAUX
  • Personne à contacter : Maëlle Despouys
  • Téléphone : +33620330678
  • Email : m.despouys@mairie-bordeaux.fr