Genre et participation

Les dispositifs de participation et de concertation ambitionnent de toucher un large public. Or, le constat est souvent fait que les personnes qui participent sont en grande majorité identifiées comme des hommes de plus de 50 ans, retraités et/ou parmi les catégories socio-professionnelles favorisées. Sur des sujets techniques, la différence de genre est la plupart du temps criante.

Au sein de l’ICPC, de nombreuses personnes sont sensibilisées à ce sujet, le prennent au sérieux et expérimentent au quotidien pour favoriser une plus large inclusion en particulier en termes de genre. Ce cycle de rencontres vise à partager des connaissances concernant l’état des lieux mais aussi des expériences et pratiques face aux inégalités de genre dans les démarches participatives ou de concertation.

Aujourd’hui, quelle est la part des différents genres dans les temps participatifs et quel est leur poids dans les produits de la participation ? Quels indicateurs peut-on mobiliser pour les mesurer ? Les dispositifs reconnaissent-ils une plus grande variété de genres au delà de la distinction binaire femme/homme ? Quels liens avec d’autres formes d’inégalités de participation observées ? Des dispositifs spécifiques sont-ils plus propices à l’égalité de genre ? Cette perspective conduit-elle à des changements de pratiques ?

Webinaire d'ouverture Ateliers locaux Rencontre de clôture Ressources documentaires

Webinaire d'ouverture

Mardi 30 novembre 18h-20h

En ouverture de ces rencontres, nous accueillerons, lors d'un webinaire, deux intervenantes pour partager un état de la connaissance sur le sujet et échanger.


Catherine Achin

Professeure de science politique à l'université Paris-Dauphine depuis 2014. Elle est spécialisée sur les questions de genre en politique dans une perspective comparée. Ses domaines de recherche concernent la sociologie des carrières politiques, la sociologie des pratiques électorales, l'histoire sociale des mouvements féministes et les études sur le Parlement.

Elle nous offrira un éclairage sur "genre et politique" en questionnant les dispositifs plus conventionnels de la démocratie représentative, avec une perspective internationale.  Son propos portera autant sur les aspects quantitatifs, tels que la mesure de la parité en politique, que qualitatifs.

Nolwen le Chevalier

Diplômée du Master 2 - Concertation et territoires en transition - Sciences Po Rennes Campus de Caen.

Elle interviendra sur la base de son mémoire "Le genre dans la participation : quels leviers d'inclusion ?", nourri par les problématiques du numéro de Participations dirigé par Marion Paoletti et Sandrine Rui, (La démocratie participative a-t-elle un sexe ?) et débouchant sur une série de propositions pour des dispositifs participatifs plus inclusifs du point de vue du genre et de la diversité.

Des ateliers locaux

Un cycle de rencontres dans les territoires sera lancé de décembre 2021 jusqu'au printemps 2022.

Vous avez une expérience, une réflexion à partager ?
Vous souhaitez organiser un atelier dans votre ville ?

Les thèmes et formats de ces rencontres sont libres. Nous demanderons cependant aux organisateurs d'en proposer une restitution écrite (formulaire type à venir) afin de favoriser un partage sur le site de l'ICPC et lors de la rencontre de clôture. L’ICPC pourra vous mettre en relation avec d’autres praticien.nes intéressé.es sur votre territoire.

Une rencontre de clôture

Printemps 2022


L'objectif sera de faire une restitution collective des ateliers locaux, de partager des enseignements et des perspectives.

Ressources documentaires

Ce chantier a été construit grâce à l'investissement d'un groupe de travail composé de : Sylvie Blumenkrantz, Hélène Cauchoix, Guillaume Dehédin, Judith Ferrando, Pascal Jarry, Julie Maurel, Audrey Richard-Ferroudji, Clémence Souid-Poncelin.

Vous avez connaissance d'autres ressources pour enrichir cette page ? Ecrivez-nous !

Dernière mise à jour : 30/11/2021