Cirad (Montpellier) – Sociologue, spécialiste de la concertation sociale et des dynamiques de planification

  • Type d'offre : EMPLOI - CDI
  • Proposé par : Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement)
  • Présentation :

    Contexte

    Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l’innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

    Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d’êtres humains en 2050, tout en préservant l’environnement.

    Malgré les divers efforts pour les conserver, les forêts tropicales continuent de disparaître et de se dégrader à un rythme alarmant, notamment en raison de leur exploitation non durable et de leur anthropisation (conversion en terre d’élevage, agriculture commerciale et paysanne, développement d’infrastructures et de projets d’extraction miniers…). Les enjeux que représentent les forêts tropicales et l’ensemble des ressources naturelles pour les différents acteurs, aux échelles locales, régionales, nationales et mondiales, sont multiples. Ils concernent d’abord les questions sociales et politiques de reconnaissance nationale et internationale des droits des peuples autochtones et des populations locales. Ils touchent également aux politiques publiques et aux investissements privés liés à l’aménagement des territoires. Ces enjeux entraînent des choix particuliers de développement économique, d’exploitation ou de gestion des ressources. Naturellement, ils engagent divers groupes d’acteurs dont les intérêts, les valeurs et les pratiques diffèrent et peuvent être complémentaires ou en concurrence. Le besoin de concilier le développement économique et social avec la conservation et la restauration est un enjeu clé pour accompagner la transition vers la durabilité des écosystèmes forestiers tropicaux au sein d’un territoire. L’absence de concertation préalable et planification participative aboutit souvent à des dommages environnementaux et sociaux majeurs. Ce poste vise à appréhender les questions de recherche suivantes:

    • Quels sont les processus de concertation et participation adaptés pour faciliter la transition vers la durabilité des modèles d’aménagement et de développement à l’échelle du territoire forestier?
    • Comment intégrer les valeurs, perceptions, représentations, visions, ainsi que les usages, savoirs et stratégies des différents acteurs sur un même territoire forestier?
    • Quels sont les rapports sociaux, modes de représentation qui structurent et dynamisent les interactions entre les groupes d’acteurs à différents niveaux et échelles autour des enjeux de la gestion forestière?
    • Quels processus, outils et dispositifs institutionnels sont à mettre en œuvre pour favoriser les actions collectives de gestion durable des territoires forestiers

    Missions

    Pour traiter ces questions, vous serez amené.e à:

    • Analyser les rapports sociaux et interactions entre acteurs et groupes d’acteurs
    • Identifier et analyser les modes d’organisation des différents groupes sociaux
    • Représenter votre discipline en sciences sociales au sein du collectif de l’UPR, interagir avec d’autres collègues au sein du Cirad, pour contribuer et porter le montage de projets interdisciplinaires
    • Venir en appui aux projets en cours d’exécution
    • Utiliser et adapter les approches, méthodes participatives et outils existants (modèles, prospectives, jeux sérieux, simulations SMA)
    • Comprendre et accompagner la résolution des conflits potentiels entre les différents acteurs

    Profil

    • Titulaire d’une thèse en sociologie ou anthropologie.
    • Au moins 5 ans d’expérience professionnelle avérée après le doctorat dans des projets de recherche et développement de gestion territoriale.
    • Maîtrise des méthodes d’enquêtes qualitatives et analyses de discours en sciences sociales.
    • Maîtrise des outils de prospectives et approches participatives.
    • Maîtrise des outils d’analyse des réseaux d’acteurs (qualitatifs et/ou quantitatifs).
    • Maîtrise des méthodes et outils d’analyse des rapports sociaux et interaction entre acteurs.
    • Maîtrise des sciences des comportements sociaux.
    • Expérience dans la médiation multi-acteurs et la résolution de conflits entre acteurs.
    • Expérience de travail dans les projets et/ou équipe de recherche interdisciplinaire.
    • Capacité d’intégration dans les contextes culturels des pays tropicaux.
    • Forte motivation pour travailler dans les pays du Sud (climat tropical).
    • Langues de travail obligatoires : français, anglais ; la maîtrise de l’espagnol, du portugais est un avantage.

    Conditions d’exercice

    • Travail sur écran supérieur à 4h.
    • Déplacements France et étranger fréquents.
    • Travail en zone tropicale/humide/subtropicale.
    • Après une première affectation à Montpellier de 1 à 2 ans, une affectation en expatriation en zone tropicale forestière suivant les orientations et l’approbation des projets sera envisagée.
    • Salaire base France, hors indemnités d’expatriation le cas échéant 27-37 K€

    Pour postuler

    Envoyez votre candidature en ligne

  • Prise de poste souhaitée : 1 avril 2021
  • Fin de recrutement : 24 janvier 2021
  • Lieu :Montpellier
  • Adresse :