IRSN (Fontenay-Aux-Roses 92) – Chargé.e d’ouverture à la société en alternance

L’IRSN mène une démarche volontariste d’ouverture à la société depuis plusieurs années. Dans ce cadre, l’Institut dispose d’un partenariat privilégié avec les commissions locales d’information (CLI) et leur association nationale (ANCCLI). Il développe également des relations avec d’autres associations ou ONG. Des actions sont ainsi co-construites avec ces acteurs pour accompagner la montée en compétence de leurs membres et challenger l’expertise et la recherche de l’IRSN par des apports externes. De plus, l’IRSN a créé une instance de conseil placée auprès de son directeur général, le comité ODISCÉ pour « Ouverture et impulsion du Dialogue avec la Société Civile sur l’Expertise », pour impulser de nouvelles formes de dialogue régulier et approfondi sur l’expertise des risques nucléaires et radiologiques.

La mission consistera à assister les chargés de mission ouverture à la société dans :
-la préparation et l’organisation de réunions de dialogue, de partage et d’échange avec les parties prenantes sur les thématiques sûreté, déchets, environnement et santé,
-le secrétariat technique du comité ODISCÉ,
-les réflexions sur l’élargissement des publics visés par les actions (notamment les jeunes générations),
-l’organisation de rencontres internes visant à développer la culture d’ouverture à la société des salariés avec l’intervention de personnalités extérieures.

Profil :

-Thématique : Ingénierie de la concertation ou de la vie publique
-Niveau de diplôme préparé : Bac +5
-Aptitudes comportementales : appétence pour l’ouverture à la société, compétences relationnelles, d’adaptabilité, esprit d’initiative, de synthèse, capacité d’animation

Présentation de l’IRSN :

L’IRSN, Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) – dont les missions sont désormais définies par la Loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV) – est l’expert public national des risques nucléaires et radiologiques. L’IRSN concourt aux politiques publiques en matière de sûreté nucléaire et de protection de la santé et de l’environnement au regard des rayonnements ionisants. Organisme de recherche et d’expertise, il agit en concertation avec tous les acteurs concernés par ces politiques, tout en veillant à son indépendance de jugement.
L’IRSN conduit une politique active depuis 10 ans en faveur de l’égalité des chances au travail et l’emploi des personnes handicapées. Par la signature de son 4ème accord triennal 2018-2020, l’Institut poursuit son engagement en renforçant les actions de recrutement et d’insertion professionnelle. Si vous êtes en situation de handicap, n’hésitez pas à nous faire part de vos éventuels besoins spécifiques afin que nous puissions les prendre en compte.

Orléans Métropole (45) – Apprenti.e participation citoyenne

Direction :

Le poste est placé sous la responsabilité de la directrice de la Vie des Quartiers et Démocratie Locale.

Le service Participation Citoyenne met en œuvre et assure la valorisation de la participation citoyenne à l’échelle de la Ville d’Orléans et de la Métropole.

Activités :

Développer et animer la Participation Citoyenne à l’échelle de la Métropole:

  • Créer et mettre en œuvre un comité usagers à l’échelle de la Métropole en lien avec les directions de l’espace public et la mobilité (parangonnage, proposition composition et fonctionnement,…).
  • Piloter et animer le comité usagers.
  • Aux côtés du chef de service, proposer et animer des plans de concertation pour co-construire les politiques publiques (plan vélo, hiérarchisation des voies, transition climatique…) et des projets (requalification des mails Jaurès, …).

Accompagner les instances et développer les outils de participation citoyenne à l’échelle de la Ville d’Orléans:

  • Accompagner la chargée de mission sur la mise en œuvre des Forums Quartiers.
  • Participer à la mise en place de la cinquième édition du budget participatif.

 

Compétences généralistes et transversales :

 

  • Être à l’écoute
  • Faire preuve d’empathie, de dynamisme et d’ouverture d’esprit
  • Avoir une bonne élocution, une bonne présentation
  • Avoir une aisance relationnelle
  • Être ponctuel
  • Faire preuve de rigueur et d’organisation

 

Compétences techniques :

  • Connaissances et intérêt pour la démocratie participative
  • Connaissance de l’organisation et du fonctionnement d’une collectivité
  • Bonne maitrise de l’expression écrite (grammaire et orthographe)
  • Bonne maitrise de l’outil informatique (pack office : word, excel, powerpoint, outlook…)
  • Bonne maitrise du web, de la navigation Internet et des réseaux sociaux
  • Capacité d’analyse des situations
  • Maîtrise des techniques d’animation de groupes
  • Notions des techniques rédactionnelles administratives

Formation souhaitée:

  • Master politiques publiques
  • Master concertation et territoires en transition
  • Master politique comparée

Conditions particulières :

  • Déplacements réguliers sur le terrain
  • Réunions et ateliers en soirée et certains samedis
  • Implication dans la vie de la cité
  • Multiplicité et diversité des contacts
  • Multiplicité et diversité des tâches et des sujets
  • Conception, formalisation de documents nécessaires au bon fonctionnement des instances
  • Créer du lien avec les communes et les services de la Métropole, les citoyens, le tissu associatif et les organisations diverses interagissant dans le domaine de la participation citoyenne
  • S’appuyer sur les connaissances et l’expérience du service Vie Citoyenne et de tous les autres services de la Ville ou de la Métropole interagissant dans le domaine de la participation citoyenne
  • Être un relai bienveillant entre les partenaires extérieurs, institutionnels et le service Vie citoyenne

Lieu du poste: Mairie Centrale – Place de l’Etape

Date de fin de publication :

16/06/2022

Nom du Manager :

Florence IEZZI

Téléphone :

02.38.79.25.41

Métropole du Grand-Paris (75) – Apprenti.e conseil de développement

Description du poste

Rejoindre la Métropole du Grand Paris, c’est intégrer une administration de mission innovante, dynamique et agile pour participer à la mise en oeuvre de projets métropolitains majeurs au sein d’une collectivité en croissance à laquelle vous apportez votre contribution.

Créée le 1er janvier 2016, la Métropole du Grand Paris est une intercommunalité de 7,2 millions d’habitants qui regroupe 131 communes et 11 établissements publics territoriaux. Elle porte un projet métropolitain ambitieux, unique et nécessaire et déploie des actions d’envergure telles que la construction du Centre Aquatique Olympique dans le cadre des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Son intervention, articulée autour de six schémas directeurs, est définie dans le cadre de l’exercice de ses cinq compétences : développement et aménagement économique, social et culturel ; protection et mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie ; aménagement de l’espace métropolitain ; politique locale de l’habitat ; gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations.

Le Conseil de développement de la Métropole du Grand Paris (Codev) est une instance de démocratie participative constituée de membres bénévoles issus de la société civile. Les travaux qu’il mène visent à enrichir les politiques publiques de la Métropole dans une démarche prospective.

Le Président de la Métropole du Grand Paris peut saisir la présidence du Conseil de développement pour obtenir son avis. Le Conseil de développement peut également se saisir d’un sujet et le soumettre au Président de la Métropole du Grand Paris dans le cadre d’une contribution.

Pour chaque avis ou contribution, un groupe de travail est créé rassemblant des membres volontaires du Codev. Des experts extérieurs sont sollicités dans le cadre d’auditions pour enrichir les analyses. Les avis et contributions, écrits par des rapporteurs, sont ensuite présentés devant le bureau du Codev par le coordonnateur du groupe de travail, puis adoptés lors d’une assemblée plénière avant approbation par le conseil métropolitain.

 

MISSIONS :

Placé sous l’autorité de la Secrétaire déléguée du Conseil de Développement (Codev) l’apprenti(e) devra :

  • Accompagner les coordinateurs de groupes de travail ;
  • Être force de proposition méthodologique dans le traitement des sujets ;
  • Organiser les auditions réalisées dans le cadre des groupes de travail ;
  • Préparer, aider à la conduite, et suivre les réunions ;
  • Aider les rapporteurs à la formalisation des contributions.


Connaissances professionnelles, savoir-faire et qualités recherchés :

  • Formation supérieure dans le domaine de l’administration, des sciences politiques ou du développement territorial ;
  • Connaissance des techniques d’animation, de planification, d’organisation ;
  • Maîtrise des logiciels bureautiques classiques (Word, Excel, Power Point), appétence pour les outils numériques collaboratifs ;
  • Appétence pour les questions liées aux transitions sociétales ;
  • Connaissance de l’organisation territoriale, des politiques publiques et du fonctionnement des collectivités.

 

SAVOIR FAIRE :

  • Capacité à conduire un projet ;
  • Aisance dans la conduite de réunions et dans l’animation de réseaux et de communautés ;
  • Force de proposition, réactivité, facilité de contact ;
  • Maitrise informatique et Web ;
  • Grandes qualités rédactionnelles et de synthèse ;
  • Organisation ;
  • Goût pour le relationnel.

 

Conditions :

  • Niveau de diplôme préparé : L3, M1, M2
  • Disponibilité en soirée en semaine
  • Durée : minimum 1 an
  • Rémunération : Pourcentage du SMIC selon la réglementation en vigueur + 50% des frais de transports

EDF Renouvelables (Lyon – 69) – Chargé.e de Concertation

Description de l’offre

EDF Renouvelables est un leader de la production d’électricité d’origine renouvelable dans le monde. L’entreprise développe, construit et exploite des centrales d’électricité verte dans plus de 22 pays.

EDF Renouvelables est une filiale du Groupe EDF, Premier producteur mondial d’électricité et acteur de la transition énergétique, le Groupe EDF entend s’imposer comme le leader des grandes installations sûres et compétitives d’électricité bas carbone. Cette ambition passe par le doublement de ses capacités d’énergies renouvelables d’ici 2030, en passant de 28 GW à 60 GW (incluant l’hydraulique).

Majoritairement présent en Europe et en Amérique du Nord, EDF Renouvelables poursuit son développement en prenant position sur des marchés émergents prometteurs tels que : le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud et le Moyen-Orient.

Historiquement active dans l’éolien terrestre et le photovoltaïque, la Société se positionne aujourd’hui fortement sur l’éolien en mer et sur des technologies nouvelles comme le stockage d’énergie. EDF Renouvelables assure le développement et la construction de projets d’énergie renouvelable ainsi que leur exploitation-maintenance.

Au 31 décembre 2020, l’entreprise dispose d’une capacité installée brute de 13 981 MW dans le monde et de 5,5 GW bruts en cours de construction (+25% vs 2019).

Rattaché(e) à la référente Sud-Est du Pôle Concertation d’EDF Renouvelables France, vos missions consisteront à :

Appuyer l’équipe du Pôle Concertation France dans la structuration et le déploiement de ses actions :
– La réalisation d’une veille sur la concertation et le dialogue territorial : réglementation, presse, publications, pratiques concurrentielles, tendances de fond, …
– La conception et l’organisation de sensibilisations, formations et retours d’expériences, à destination des chefs de projets éoliens et solaires
– L’élaboration de guides ou documents de cadrage à destination du pôle Concertation et des chefs de projet

Assister la chargée de concertation et dialogue territorial secteur Sud-Est dans ses missions en région :
– Accompagnement des chefs de projet dans la définition et la mise en oeuvre de dispositifs d’information et de concertation déployés sur les projets d’énergie éolienne terrestre et photovoltaïque
– La réalisation de cartographies d’acteurs ou d’études territoriales
– La réalisation de bilans de concertation

Les missions précises seront affinées au début de l’alternance, en fonction des enjeux du moment mais aussi du champs d’intérêt du candidat.
De nombreux déplacements sont à prévoir dans les différentes régions métropolitaines du Sud-Est (majoritairement en train).

Compétences et qualités recherchées

Formation : Généraliste avec une dominante « Concertation et dialogue territorial » : Aménagement du territoire, Sciences du territoire, Développement Durable, Sciences Humaines et sociales, Sciences politiques

Expérience : Une première expérience professionnelle sur des projets d’aménagements ou en concertation est un plus

Qualités recherchées : Intérêt pour les enjeux de la participation citoyenne en France et pour les énergies renouvelables ; capacité d’écoute et de vulgarisation ; de la rigueur ; une aisance orale ; des qualités rédactionnelles (un intérêt pour la création de contenus et de supports) ; créatif ; entreprenant ; force de proposition

Bureautique : Outils du Pack Office

Langues : Français et compréhension de l’anglais

Permis B requis

DEBUT DE L’ALTERNANCE : Septembre 2022

Conformément aux engagements pris par le groupe EDF en faveur de l’insertion de personnes en situation de handicap, cette offre est ouverte à toutes et à tous.

 

Pour postuler

Ville de Poitiers et Grand Poitiers (86) – Chargé.e de mission démocratie participative / ingénierie de la concertation et participation citoyenne

Vos Activités :

  • Participer à la conduite du groupe de propositions constitué d’élu.e.s , des services de la ville, et des habitants volontaires, pour faire évoluer le dispositif des budgets participatifs existant depuis une dizaine d’année
    • Participer à la construction de la méthode de travail du groupe de propositions
    • Participer à la construction du plan de communication en lien avec la direction communication
    • Participer aux temps de travail du groupe de proposition
    • Participer à la rédaction du nouveau règlement et des nouvelles modalités

 

  • Participer à l’installation de l’assemblée citoyenne (octobre 2022) et à l’ensemble de son processus
    • Participer au recrutement des membres de l’assemblée citoyenne
    • Organiser le temps officiel de l’installation de l’assemblée citoyenne en lien avec la direction protocole

Conseil départemental de Loire Atlantique (44) – Chargé.e de projets participation citoyenne en contrat d’apprentissage

Le service participation citoyenne et usages numériques développe la démocratie ouverte sur le territoire départemental, en renforçant la transparence des institutions (open data), la participation des publics et la co-construction des politiques publiques, notamment par l’utilisation des outils numériques. Il accompagne et outille les directions pour renforcer l’association des citoyen·ne·s aux politiques publiques les concernant. Il conseille et soutient également les directions pour développer un numérique “citoyen, accessible et solidaire” en Loire-Atlantique.

Missions :

Concourir à l’organisation, l’animation, le suivi et l’évaluation des dispositifs de participation du Département sur lesquels le service est amené à intervenir (concertations, droit d’interpellation citoyenne, budget participatif).

  • Élaborer, mettre en œuvre et évaluer des démarches participatives afin d’associer les citoyen.ne.s à la fabrique des politiques publiques et des projets du Département,
  • Participer à la définition de stratégies, méthodes et outils permettant de mobiliser les personnes et d’adapter et varier les supports d’expression à une diversité de publics,
  • Participer à la mise en œuvre d’un budget participatif, un des engagements du mandat en cours, pour permettre l’émergence d’initiatives citoyennes.
  • Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de formations à la participation citoyenne dans l’objectif de développer une culture interne de la participation,
  • Contribuer aux réseaux d’acteurs à l’échelle départementale et nationale afin de partager l’expérience du Département,

Dans le cadre de sa politique en faveur du soutien à l’autonomie, la qualification et l’emploi des jeunes, ce recrutement est ouvert aux jeunes âgés de 16 ans à 30 ans, à la recherche d’un contrat d’apprentissage. Une attention particulière est accordée aux jeunes en situation de handicap et aux allocataires du RSA.

Vous pouvez postuler en ligne à cette adresse

Date limite de candidature le 30/05/2022

DRIEAT île de France (Vincennes) – Participation Citoyenne / agriculture urbaine

Contexte

Le ministère de la transition écologique promeut le développement d’une culture de la participation du public [1]. Il s’agit d’une participation de « A à Z », c’est-à-dire depuis les démarches de concertation ou de débats publics en amont de l’élaboration de politiques, plans, programmes, projets, jusqu’à leur mise en œuvre concrète. En termes d’intensité, elle va de la sensibilisation du public à la co-décision avec les citoyens. Cette culture doit s’appuyer sur des processus de participation exemplaires, respectueux des principes de la Charte de la participation du public. Elle se traduit par l’inclusion de méthodes participatives propices à l’appropriation et l’implication des citoyens dans les enjeux locaux de développement durable. Aussi, la DRIEAT a lancé le dispositif Particip’Action en Île-de-France pour développer la culture de la participation citoyenne sur le territoire francilien.

Missions

L’apprenti(e) viendra en appui de la cheffe de projets « développement durable des territoires » sur le sujet de la participation du public et de l’agriculture urbaine.

Il participera notamment au suivi de Particip’Action : liens avec le prestataire retenu pour les 10 projets accompagnés, animation du réseau Particip’Action, préparation des COPIL…

Il poursuivra également les travaux engagés sur l’agriculture urbaine : travail de veille, suivi de la préfiguration d’une maison de l’agriculture urbaine régionale (à confirmer), participation à l’organisation de réunions et de groupes de travail en lien avec l’agriculture urbaine.

Plus largement, l’apprenti(e) sera intégré(e) au sein de l’équipe et sera amené(e) à suivre les activités du département : instruction des demandes de subventions, organisation d’événements, actions de communication interne et externe…

Conditions d’exercice

Un bureau sera mis à disposition de l’apprenti avec du matériel informatique .
Le stagiaire sera intégré à l’équipe du département Développement Durable (DDD) au sein du Service Connaissance et Développement Durable (SCDD). DDD décline au niveau local des politiques nationales en matière de développement durable.

L’apprenti sera amené à participer à la vie du département et notamment aux événements organisés par l’équipe, à partager son travail et à se nourrir de l’expertise et de la connaissance du territoire des membres de l’équipe pour la conduite de son alternance.

L’apprenti sera sous la responsabilité directe de la Cheffe de projet développement durable Céline GUICHARD ( celine.guichard@developpement-durable.gouv.fr / Mobile : +33 764017655

Neorama (33) – Consultant.e concertation et communication

Missions

Le consultant interviendra en appui des chefs de projet pour :

Production (60%)

  • appui aux tâches d’organisation (réunions, entretiens, etc.)
  • appui à l’organisation des entretiens avec les acteurs
  • appui à la production de supports de présentation, documents, éléments de langage
  • suivi de production de supports de communication
  • appui sur les missions terrains (participation aux réunion, rédaction de compterendu)

Développement (30%)

  • veille sur les thématiques liées aux pratiques innovantes de concertation et aux projets
    de territoire

  • appui aux réponse à appel d’offres : veille, recherches thématiques, participation à la
    rédaction des notes méthodologiques et au montage des dossiers administratifs

Organisation interne (10%)

  • élaboration de documents de références, supports interne et externe, etc.
  • appui à l’organisation des évènements et déplacements

Conditions d’exercice

  • Rémunération selon le montant en vigueur en 2021 / ou contrat d’apprentissage sous réserve de formation prise en compte par la convention collective Syntec
  • 50% du Pass TBM sur demande
  •  Stage de 6 mois ou année dapprentissage
  • Evolution possible vers une embauche

Pour postuler

Envoyez votre CV et lettre de motivation : d.beaucard@neorama.fr

Ville de Paris (Mairie du 10ème) – Chargé.e de la participation citoyenne et de l’accompagnement des instances de démocratie locale

Contexte

Le Pôle Démocratie Locale du 10e arrondissement travaille en étroite collaboration avec la Direction Générale des Services, le Cabinet de la Maire et les équipes d’animation des conseils de quartier au développement des actions de participation citoyenne dans l’arrondissement : accompagnement des équipes d’animation dans le développement de leurs projets et l’organisation de leurs réunions plénières, coordination du Budget participatif d’arrondissement, et plus largement en complémentarité avec la Maison de la Vie Associative et Citoyenne et l’équipe de la Politique de la Ville sur les « rendez-vous » citoyens de l’arrondissement.

Missions

Au sein du pôle démocratie locale, vous contribuez à :

  • l’accompagnement des instances de démocratie locale du 10ème (conseils de quartiers, communication institutionnelle, réunions publiques)
  • la mise en place et au suivi d’outils de la participation citoyenne (élaboration et suivi du budget participatif 10ème, votations citoyennes, …).
  • la stratégie de concertation publique de l’arrondissement (PLU, démarche Embellir, grands projets…)

Pour postuler

Candidature en ligne

Debatlab (Paris) – développement de l’association

Contexte

Débatlab est une association composée de praticiens et praticiennes de la concertation et du débat public (entrepreneur.e.s et maîtres d’ouvrage essentiellement) dont l’objectif est de promouvoir le débat public, valoriser les concertant.e.s et leur travail, mettre en avant les pratiques et outils émergents, encourager les entrepreneur.e.s et les innovateur.rice.s.

Pour accompagner son développement, Debatlab propose à un ou une alternant.e en étude en concertation et/ou communication de contribuer à l’animation et la valorisation de son réseau et à la promotion de la filière professionnelle qu’elle représente. Cette personne sera au contact des adhérent.e.s de l’association, potentiels employeurs. Les activités et missions peuvent évoluer en fonction des projets de l’association dans l’année.

Missions

  • Préparation et animation d’événements
    • Rencontre pour échanger (Débatclub), démontrer (Débatfab) ou coopérer (Débatcamp), dîner trimestriels…
    • Préparation de l’assemblée générale annuelle de l’association en juin
    • Suivi des événements auxquels Débatlab participe : Rencontres européennes de la Participation, Salon des élus et décideurs d’Ile de Franc
  • Conduite de projets
    • Projet de valorisation des actions d’accompagnement de collectivités locales par nos adhérent.e.s en partenariat avec l’association Villes internet
      • Prise de contact avec nos adhérent.e.s
      • Prise de contact avec les collectivités avec lesquelles ils travaillent
      • Rédaction de fiches actions
      • Réunions de suivi entre l’association Villes Internet et Débatlab
    • Préparation du dispositif de formation que l’association souhaite proposer
      • Préparation de l’offre de formation en lien avec l’un des membres du conseil d’administration
  • Communication
    • Communication sur les réseaux sociaux et sur notre site internet
    • Consultation des entrepreneur.e.s du secteur sur les métiers qu’ils exercent
    • Mise à jour des fichiers de contacts et la gestion des cotisations

Conditions d’exercice

  • Lieu du poste : Paris au sein des locaux de nos adhérents
  • Rythme d’alternance à définir
  • Rémunération : minimum légal

Pour postuler

Merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation à Pascal Nicolle, président de l’association :
pnicolle@debatlab.org

Ville de Paris – Apprenti.e en participation citoyenne et vie associative au cabinet de l’adjointe à la Maire de Paris

Missions

Sous la direction de la directrice de cabinet, l’apprenti.e concourt à la mise en œuvre des projets de la délégation :

  • contribuer au suivi des instances et démarches de participation (Assemblée citoyenne, Volontaires de Paris, Conseil parisien des associations, Conseil des générations futures, budget participatif, etc.) ;
  • appuyer l’équipe dans la mise en œuvre des dispositifs de participation (conférences de citoyens, concertations, etc.
  • participer à l’organisation des événements de la délégation (semaine de l’engagement, journée de la participation, soirées de subvention, etc.)

RTE (La Défense) – chargé(e) d’études concertation environnement

Contexte

RTE, Réseau de Transport d’Electricité, exploite, maintient et développe le réseau électrique à haute et très haute tension (63000 à 400 000 volts) le plus important d’Europe.

RTE (8500 personnes – 3000 postes électriques 100% numérique en 2030- 100 000 km de lignes- 22000 km de fibres optiques) assure une mission de service public en toute indépendance.

Le monde de l’électricité bouge plus vite que jamais, avec à la clé de nouveaux défis : les énergies renouvelables montent en puissance, l’autoproduction et l’autoconsommation se développent, la voiture électrique s’installe dans les villes… Impensable il y a peu, le stockage de l’électricité devient réalité. Pour accompagner ces mutations, RTE veut devenir le premier réseau conjuguant électricité et digital. Pour que, quoi qu’il advienne, le courant passe.

Missions

Au sein de la Direction Développement & Ingénierie, le Département Concertation et Environnement appuie les équipes de RTE dans la conception de projets d’ouvrages électriques minimisant les impacts sur l’environnement et favorisant leur insertion dans les territoires en associant l’ensemble des parties prenantes.

Intégré(e) au groupe Concertation, vous intervenez en soutien à l’équipe sur différents projets, en particulier les mises en souterrain d’initiative locale.

A ce titre, vous assurerez les missions suivantes :

  • Assurer l’appui des équipes régionales de RTE en charge de l’instruction des projets de mise en souterrain des lignes hautes tension à la demande de collectivités locales et s’assurer du bon respect des processus contractuel et décisionnel associés,
  • Contribuer aux études relatives à la recevabilité des demandes par rapport à la réglementation en vigueur et aux analyses budgétaires, administratives, techniques, environnementales et sociétales associées ;
  • Contribuer à l’organisation et à l’animation des réunions des équipes régionales et des comités d’experts technique, juridique, financier, affaires publiques et concertation en charge de ses projets ;
  • Participer à la rédaction et mise à jour de notes techniques, de notes de cadrage, de rapports de suivi, à la production des supports de communication internes et externes et à la capitalisation des bonnes pratiques.

Pour postuler

Merci de prévoir vos bulletins de notes des années 2019/2020 ;2020/2021.

Merci de joindre une lettre de motivation.

Dinan Agglomération (22) – Chargé.e de mission démocratie participative et animation d’un Budget Participatif

Dinan Agglomération, 64 communes, près de 100 000 habitants, située entre Rennes et Saint-Malo, est engagée dans plusieurs projets qui concourent à l’éclosion de la démocratie participative à l’échelle intercommunale.

L’échelon intercommunal est encore peu investi par les méthodes participatives et l’implication des habitants aux projets publics. En ce sens Dinan Agglomération est une collectivité pionnière, notamment par la mise en place d’un budget participatif intercommunal.

L’étudiant.e sera mis.e à contribution sur l’ensemble des projets relevant de la démocratie participative, en binôme avec la chargée de mission démocratie participative, au sein de la Direction Générale.

L’objectif de cette année d’alternance est d’offrir à l’étudiant.e :

  • Une expérience transversale au sein d’un EPCI (comprendre le fonctionnement de la collectivité, en lien avec l’ensemble des services)
  • Une expérience concrète de la démocratie participative à l’échelle intercommunale
  • Une prise de compétence en matière d’animation participative et d’autonomie professionnelle

Les missions proposées sont les suivantes : 

  • Budget Participatif : animation de la phase de dépôt des projets et de la phase de vote (présence sur le terrain et animation en ligne)
  • Coordination et accompagnement des démarches participatives en interne : appui des différents services dans leurs démarches participatives (consultation, concertation, ateliers participatifs), sur des sujets allant des déchets à la mobilité, en passant par l’aménagement et la politique culturelle.
  •  Animation du Conseil de Développement : accompagner les citoyens bénévoles dans leur mission de relais entre les habitants du territoire et Dinan Agglomération, en favorisant leur étroite collaboration avec la collectivité.

Compétences et qualités recherchées :  

– Etudiant.e en Master, issu.e d’une formation en aménagement du territoire, sciences politiques, concertation et/ou politiques participatives, sociologie

– Intérêt pour le fonctionnement des collectivités publiques et la démocratie participative

– Intérêt pour les territoires ruraux

– Aisance à l’oral et pour l’animation de réunions

– Esprit de synthèse et aisance rédactionnelle

– Créativité et prise d’initiative

– Sens pratique et rigueur organisationnelle

– Qualités relationnelles : écoute, sens critique, adaptabilité

– Permis B

Pour candidater :

Envoyez votre CV + lettre de motivation à l’adresse c.schricke@dinan-agglomeration.fr avant le 13 août 2021.

N’hésitez pas à ajouter à votre candidature des réalisations personnelles (artistiques, universitaires, etc …)

 

Allonnes (72) – Animateur de la participation citoyenne

Contrat d’apprentissage en alternance
Prise de poste rentrée 2021 – Durée 10 mois

Missions

Sous la responsabilité de la directrice du service Démocratie et communication qui sera votre maître d’apprentissage, vous aurez comme responsabilités :

  • le pilotage de la mise en œuvre des projets du budget participatif #2 par les services municipaux,
  • l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre du budget participatif #3 (administration de plateforme participative dédiée, animation de terrain, promotion et communication, reporting)
  • l’animation du tout nouveau Réseau des quartiers d’Allonnes composé de cinq élus référents répartis dans cinq quartiers de la ville (mise en place de réunions de quartier, rédaction de compte rendus)
  • le conseil et l’accompagnement des services municipaux en matière de participation
  • la mise en œuvre et le suivi de la commission extra municipale de démocratie locale annuelle

Profil

  • Niveau Master 1, Master 2 : participation citoyenne ou ingénierie de la participation ou management de la transition ou dispositifs participatifs et délibératifs…

Atouts

  • Appétence pour la participation citoyenne
  • Connaissance des techniques d’animation et de concertation
  • Aptitude au pilotage de projets transversaux Maîtrise des outils informatiques nécessaires à la gestion de plateformes participative
  • Connaissance du territoire et des collectivités territoriales
  • Aptitude à travailler en autonomie
  • Curiosité, envie d’apprendre, sens de l’écoute

Informations complémentaires

  • Lieu de travail : Hôtel de ville d’Allonnes
  • Rémunération selon les barèmes de la formation en alternance 35h en présence 5 jours semaine hors périodes à l’établissement de la formation

Renseignements

  • Françoise Thiaville, directrice du service Démocratie et communication (02 43 83 42 34)
  • Véronique Bergeot, directrice adjointe des ressources humaines (02 43 83 42 11)

Mairie de Saint-Chamond (42) – participation citoyenne ou développement territorial

La mairie de Saint-Chamond recrute 1 apprenti(e) en Master (2 ans) dans le domaine de la participation citoyenne ou du développement territorial, dans l’idéal à partir du 20 septembre.

Missions

  • Vous accompagnez le développement et la mise en œuvre d’une plateforme numérique de consultation, de concertation et d’information des habitants en lien avec la Responsable du service.
  • Vous participerez à la création des projets de concertation numérique (questionnaires, sondages, consultations, etc.) et au traitement des données issues des concertations numériques ;
  • Vous animerez et assurerez la gestion de l’outil de concertation numérique ;
  • Vous sensibiliserez les différents services de la collectivité à la concertation et les accompagnerez dans la définition et le suivi de leur processus de concertation ;
  • Réalisation d’une évaluation continue du dispositif ;
  • Coordination étroite avec le service communication.

Conditions de travail

  • 35 h par semaine
  • poste de travail informatique et téléphonique
  • Principales relations hiérarchiques : Cheffe de projet urbain – responsable politique de la ville et démocratie locale
  • Possibilité de travail en soirée (ponctuellement)

Pour postuler

Merci d’adresser lettre + CV  impérativement à :

Monsieur le Maire,
Direction des Ressources Humaines,
Mairie de Saint-Chamond,
CS 80148
42403 Saint-Chamond Cedex

OU PAR COURRIEL : recrutement@saint-chamond.fr

Est Ensemble (93) – Apprenti.e chargé/ee de mission participation citoyenne

L’Établissement Public Territorial Est Ensemble recrute pour sa direction de la relation usagers et de la logistique un ou une apprenti(e) chargé(e) de mission « participation citoyenne » F/H

Contexte

L’établissement public territorial Est Ensemble est un groupement de 9 communes de l’est parisien (Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin et Romainville) de 426 000 habitants, 1300 agents, exerçant 10 compétences de service public. Inscrit dans le département de la Seine-Saint-Denis, l’inclusion de la population et la valorisation de ses opinions constituent un défi important du fait des spécificités de son territoire. Est Ensemble porte l’ambition de devenir un acteur de référence en matière de démocratie participative en Ile-de-France, en définissant avec les communes du territoire un haut niveau d’exigence, avec pour objectif d’améliorer le cadre de vie des habitants du territoire. Ainsi, à partir de septembre 2021, Est Ensemble organise une convention citoyenne locale pour le climat sur son territoire, qui réunit un panel de 100 habitants du territoire. Ce dispositif ambitieux innove en ce que les recommandations citoyennes serviront de socle au Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET), document légal contraignant, et sera encadré par des garants de la CNDP, notamment.

Au sein du pôle de la Relation Usagers, dont la mission est d’assurer une meilleure prise en compte des citoyens dans les politiques publiques du territoire, vous contribuerez au développement de la participation citoyenne, notamment en participant à l’organisation d’une convention citoyenne pour le climat sur notre territoire. Ce pôle est rattaché à la Direction de la relation aux usagers et de la logistique (et événementiel), mission support transversale pour l’ensemble des services d’Est Ensemble et à vocation d’assistance auprès des services communaux, en lien étroit avec la Direction Générale et les élu·es, notamment avec la vice-présidente chargée de la démocratie participative, de la concertation citoyenne et de la relation aux usagers.

Le chargé de mission participation citoyenne a pour mission principale de mettre en œuvre la stratégie de participation citoyenne d’Est Ensemble. Aux côtés du responsable de pôle Relation aux usagers, votre maître d’apprentissage, vous serez amené(e) à évoluer dans tous les champs de la participation citoyenne en lien avec les différents services et le réseau de participation citoyenne des communes du territoire.

Missions

Les missions de l’apprenti pourront évoluer en fonction des besoins et du profil de l’apprenti(e). Par ordre de priorité, les tâches envisagées sont les suivantes :

  • Développer et animer les dispositifs de démocratie participative, au premier lieu desquels se trouve la convention citoyenne locale pour le climat, organisée de septembre 2021 à mars 2022.
  • Développer et animer la qualité de la démocratie participative, afin de déterminer des standards de participation citoyenne et des indicateurs d’évaluation et de qualité de la démocratie participative.
  • Coordonner les instances de démocratie participative, afin d’aider à l’adoption de standards partagés sur l’ensemble du territoire et, à termes, à l’harmonisation des dispositifs disparates.
  • Partager la culture de la démocratie participative, de la concertation et de la participation citoyenne.
  • Mener un travail de recherche et de prospective.

Pour postuler

Merci d’adresser votre candidature (lettre de motivation et cv) à l’attention de Monsieur le Président.

  • Par mail : drh-recrutement@est-ensemble.fr
  • Par courrier à : Monsieur le Président d’Est Ensemble Hôtel de territoire 100 avenue Gaston-Roussel 93232 Romainville Cedex

Les annonces sont en ligne sur http://www.est-ensemble.fr/recrutement

L’établissement public territorial Est Ensemble lutte contre toutes les formes de discrimination, vise à diversifier ses candidatures et reconnaît tous les talents. Tous nos postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap.

Dép. Loire-Atlantique (Nantes) – Chef·fe de projets participation citoyenne

Contexte

Le Département de Loire-Atlantique s’est engagé à développer l’association des habitant.e. s aux projets et prises de décisions qui les concernent. Il a créé en 2016 le service participation citoyenne et usages numériques, dont l’action s’appuie sur les trois piliers de la démocratie ouverte que sont la transparence, la collaboration et la participation.
S’agissant de participation, le rôle du service s’articule autour de 3 grands pôles :

  • La structuration du cadre de la démarche participative en interne : stratégie, outils méthodologiques, formation,
  • L’accompagnement des projets des directions et des agents : définition et mise en œuvre de démarches de participation citoyenne,
  • L’animation de la démarche participative : diffusion de la culture de la participation citoyenne en interne et en externe.

Missions

Le stage portera principalement sur le volet participation citoyenne.

Il s’agira pour le·la stagiaire de partager les missions des agents dans l’organisation, l’animation, le suivi des dispositifs de participation sur lesquels la mission sera amenée à intervenir. Le·la stagiaire fera partie intégrante de l’équipe, et découvrira à travers les tâches qui lui seront confiées la réalité professionnelle d’une mission transversale positionnée en accompagnement des projets du Département.

Pour connaitre les projets participatifs du Département, consultez la plateforme participer.loire-atlantique.fr.

Durée et période de stage.
Stage alterné, sur l’année scolaire 2021/2022

Conditions d’exercice

Mobilité occasionnelle à la journée sur le département
Matériel informatique et véhicule de service pour les déplacements mis à disposition.

Pour postuler

virginie.henrique@loire-atlantique.fr ; sophie.brossaud@loire-atlantique.fr

SNCF Réseau (93) – Pilotage et animation concertation multilatérale avec ses clients

Missions

participation au pilotage et d’animation de la concertation multilatérale entre SNCF Réseau et ses clients dans les phases de pré-consultation et de consultation pour l’élaboration du document de référence de réseau.

Appui à la préparation des réunions de concertation :

  • rédaction des supports et synthèses des observations des clients ;
  • analyse des besoins des clients et préparation des réponses ;
  • aide à l’élaboration du rétroplanning, préparation des instances (COPIL DRR, note pour le CA, …);

Appui à la publication en ligne du DRR et accompagnement du projet de DRR simplifié en ligne.

Contraintes de la mission : Respect d’un calendrier très strict avec obligation de résultat.

Résultats attendus (à la fin de la période d’alternance) : Capacité à gérer un projet avec planning, attendus et résultat.

Pour postuler

Merci de bien vouloir adresser votre candidature à Madame GISBERT Vanina : vanina.gisbert@reseau.sncf.fr

Ville d’Aubervilliers – Chargé.e de projet participation citoyenne

Contexte

Située dans le département de la Seine-Saint-Denis, la ville d’Aubervilliers (92.000 habitants), pôle dynamique et en développement
de la métropole du Grand Paris, membre de l’Etablissement public territorial Plaine Commune (410.000 habitants) bénéficie d’un
développement urbain dynamique et protéiforme. Sous l’autorité de la Maire et du Directeur Général des Services (DGS), la mairie
est organisée en 4 pôles, regroupant l’ensemble des services municipaux par domaine de compétences et compte 1.800 agent.e.s
chargé.e.s de mettre en œuvre les politiques municipales.
Vous serez directement rattaché(e) à la Direction Citoyenneté et démocratie locale, service démocratie locale et politique de la ville.

Missions

Vous accompagnez le développement et la mise en œuvre d’une plateforme numérique de consultation, de concertation et d’information des habitant.e.s, en lien avec la cheffe de service et les chargé.e.s de mission.

  • Vous animez et assurez la gestion de l’outil de concertation numérique (concertation, signalement, budget participatif)
  • Vous faites le lien avec les services partenaires pour une meilleure information et interactivité avec les habitants sur les questions de cadre de vie, développement local et aménagement, et pour un fonctionnement optimal de l’outil.
  • Vous initiez, pilotez et gérez une démarche de budget participatif à travers la plateforme numérique de concertation citoyenne.
  • Vous évaluez l’outil de manière continuelle
  • Vous participez à des évènements associatifs et municipaux et pouvez participer à des réunions en soirées

Pour postuler

Référence à préciser : CG/DCDL/CPPC/MAI2021
Envoyer CV et Lettre de motivation à l’attention de Madame Le Maire : Mairie d’Aubervilliers – Direction des Ressources Humaines – Service Développement des compétences – 93300 Aubervilliers

Par mail : villedaubervilliers-325991@cvmail.com

Caux Seine agglo (76) – Chargé.e de mission du dialogue et du Conseil de développement

Contexte

Caux Seine Agglo, 3ème agglomération du Département de la Seine Maritime, a vu son champ de compétences s’élargir. Elle met en œuvre une vraie politique d’innovation et de développement économique qui se traduit par la volonté de relever les défis des transitions numériques et écologiques en investissant sur des dispositifs innovants tels le territoire d’intelligence Smart city, le PCAET, les nouvelles énergies renouvelables comme l’hydrogène…Le Conseil de développement (CODEV) est une instance de démocratie participative composée de citoyens bénévoles (50 à 100 membres), mise en place par le Conseil communautaire de Caux Seine Agglo. Ses membres sont appelés à exprimer des avis, sur un certain nombre des politiques publiques menées par la collectivité. Le (la) Chargé (e) de mission est responsable de l’animation du CODEV et du suivi de ses travaux. Sa mission première consiste à accompagner les membres du CODEV dans leurs travaux, tout en garantissant l’indépendance de leur réflexion et son utilité pour la collectivité.

Missions

Sous l’autorité de la Directrice de l’Ecologie et de l’innovation territoriale, le (la) Chargé(e) de mission auprès du Conseil de développement aura pour missions de :

  • Animer et coordonner l’action du Conseil de Développement (CODEV),
  • Assurer l’information et la formation des membres,
  • Organiser, planifier et participer aux réunions et événements utiles au fonctionnement du Conseil de Développement,
  • Elaborer le programme de travail, gérer le calendrier du Conseil,
  • Réaliser l’interface entre les services de Caux Seine Agglo et les membres du CODEV,
  • Développer les partenariats extérieurs en vue de recruter de nouveaux membres,
  • Coordonner et élaborer la communication interne et externe du Conseil de Développement,
  • Concevoir et mettre en forme les documents du CODEV (courriers, invitations, contributions…)
  • Mettre en place et réaliser les outils nécessaires à l’activité du CODEV (comptes rendus de réunions, tableaux de bord, documents de présentation…),
  • Etablir le budget du CODEV et en suivre l’exécution (bons de commandes et factures),

Pour postuler

Candidature à adresser à Madame la Présidente, À l’attention de Madame Noémie DANGER, Maison de l’Intercommunalité, Allée du Câtillon – BP 20062 – 76170 Lillebonne

recrutement@cauxseine.fr

SNCF Réseau (93) – Chargé.e de communication Relations Territoriales

Contexte

Pour répondre aux besoins croissants de mobilité et accompagner l’ouverture du marché des voyageurs, SNCF Réseau développe l’offre ferroviaire sur les 30 000 kilomètres de ligne dont il assure l’entretien, la modernisation et la sécurité.

Partenaire des pouvoirs publics et des territoires, garant d’un accès neutre et équitable à l’infrastructure, SNCF Réseau se met au service des entreprises de transport et des autorités organisatrices qui constituent ses principaux clients. SNCF Réseau compte 54 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires 2019 de 6,5 milliards d’euros.

Pour SNCF Réseau, le dialogue territorial et la concertation avec les habitants, les voyageurs, les associations, les élus et autres acteurs des territoires est indispensable à la réussite des projets ferroviaires. SNCF Réseau s’appuie sur un réseau de compétences internes et une méthode solide pour mener concertations et dialogue tout en se réinventant en permanence via des démarches innovantes

Les missions de la direction Communication clients, territoires et concertation sont les suivantes :

Volet concertation

  • L’appui-conseil aux équipes projets et aux concertants territoriaux sur les démarches de concertation
  • Animation métier des fonctions concertation, relations extérieures et communication en direction territoriale
  • Développement et valorisation de l’expertise concertation de SNCF Réseau

Volet communication clients

(en lien avec la Direction Clients et Services) :

  • élaboration de supports de communication à destination des clients (AOT, entreprises ferroviaires, chargeurs, etc.) ;
  • organisation d’actions de communication envers les clients ;
  • participation à des salons professionnels, etc.

Volet territoires

  • Les relations extérieures et communication territoriale : développement des relations avec les parties prenantes, partenariats institutionnels
  • La communication sociétale : mécénat de compétence et mécénat territorial de la fondation SNCF
  • La valorisation de l’accessibilité
  • La communication travaux (angle économique et RSE)

 

Missions

Le ou la candidate sera amené.e à travailler sur les volets « concertation » et surtout « territoires ».

Ainsi, sous la responsabilité de la Responsable communication et relations territoriales, le ou la  candidat.e retenu.e se verra confier la mise en œuvre de diverses actions de communication vis-à-vis des parties prenantes (internes ou externes) de la direction.

Il/elle pourrait être amené.e à travailler sur des missions transverses à la Direction de la communication :

Volet communication territoriale – relations extérieures 

  • Participation à l’élaboration de référentiels de communication (com chantier)
  • Coordination avec les directions territoriales pour la préparation des déplacements des dirigeants de l’entreprise dans les Régions (visites Président)
  • Contribution à l’organisation des événements institutionnels (ex-congrès des Régions, salon des maires) ;
  • Participation à l’organisation des rencontres avec nos parties prenantes (Comité des parties prenantes du réseau ferroviaire et des gares, associations d’élus, rencontres avec les associations d’usagers…)
  • Rédaction et diffusion d’une veille hebdomadaire institutionnelle

Volet appui conseil- animation métier concertation

  • Participation à l’élaboration voire animation des temps de formations, de rencontres du réseau des concertants et chargés de relations extérieures
  • Participation aux rencontres des think tank « concertation »

Pour postuler

 

Atelier du territoire (Chambéry) – Chargé.e de mission démocratie participative

Contexte

L’atelier du territoire est une jeune société de conseil, traitant l’ensemble des questions d’usages et de démocratie participative. Concertation,enquête qualitative, observation, gouvernance et accompagnement au changement sont autant d’actions permettent de valoriser l’usage des habitants et la construction d’avis.L’atelier du territoire accompagne les collectivités sur les thématiques de la mobilité, les questions sociales, la gestion des déchets ou l’urbanisme.Ce poste sera co-encadré par Adrien Balocco(géographe) et David Chevallier(sociologue). Ces deux personnes sont des co-fondateurs de l’association DiscuTable.Les membres de Discutable sont les artisans d’une démocratie participative, concrète,locale, contributive, enrichissant la démocratie représentative.Depuis quelques années, nous avons vu se développer des formes d’organisations citoyennes à des échelles locales, plus ou moins spontanées, des désirs d’habitants et citoyens de s’exprimer sur leur quotidien ou les biens communs, des volontés d’élus de décider autrement. Les associés de Discutable ont repéré ce mouvement dans leurs actions quotidiennes et ont souhaité se regrouper au niveau de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour mieux l’accompagner.Discutable est un collectif d’organisations et de personnes aux compétences et profils variés, favorables à la rencontre et la diversité, attentives à la présence et/ou la représentativité de cette pluralité.Discutable veut rendre possible la mobilisation et l’inscription du plus grand nombre dans les processus de décisions. Il vise à restaurer une envie et donner une capacité d’agir pour dépasser les phénomènes de « cause toujours » ou « c’est déjà décidé ». Cette restauration passe par une transition démocratique pour rapprocher les décisions de ceux que ça intéresse. Discutable veut donc participer aux transitions écologiques et sociales en les expliquant et les apaisant par le dialogue.

Missions

1.Participation aux études en cours

Appuyer l’équipe dans l’organisation, l’animation et la capitalisation de démarches de concertation réalisées, en lien avec différentes études en cours.

En septembre, la personne recrutée sera amenée à travailler sur trois missions principales:

  • Mission de création de la boîte à outils du Living Lab du PITER GRAIES Lab et accompagnement dans la réalisation des Living Lab pour les projets InnovLab, ExplorLab et MobiLab pour 10territoires transfrontaliers
  • Participation à la création de ces trois Living Lab, en particulier sur l’employabilité des jeunes et sur la mobilité (missions spécifiques pour la personne recrutée : centraliser les informations, proposer des stratégies, animer des ateliers, rédaction de comptes rendus, etc.)
  • Mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour la mise en œuvre d’une démarche de participation citoyenne en vue de l’élaboration d’un schéma directeur des déplacements pour la ville de Gières– (missions spécifiques pour la personne recrutée : Participation au développement d’outils et à l’animation )
  • Mission d’observation du logement et des espaces publics pour la SPL Lyon Confluence(missions spécifiques pour la personne recrutée : Réalisation d’enquêtes quantitatives,qualitatives et d’observations directes ou participantes).

2.Appui à l’animation du réseau DiscuTable regroupant des professionnels de la démocratie participative.

3.Recherche-action sur un enjeu de la démocratie participative

Pour alimenter son rapport de stage, la personne recrutée pourra travailler sur une problématique en lien étroit entre le monde professionnel et le monde académique

Pour postuler

Contact et informations complémentaires :Adresser votre lettre de candidature accompagnée d’un curriculum vitæ  à l’adresse suivante :contact@latelierduterritoire.com

Vous pouvez également joindre un portofolio, mémoire de recherche ou toutes autres productions personnelles à votre candidature.