• Type de document


1536 documents trouvés
  • A quoi et à qui la démocratie participative est-elle utile ? Compte-rendu des échanges du 29 janvier

    Auteur(s) : ICPC - Institut de la concertation et de la participation citoyenne

    2024

    Vous trouverez, au lien ci-dessus, le compte-rendu dans lequel sont rassemblés :

    – Le mot d’accueil et une contextualisation de cet évenement par les membres du Conseil d’administration de l’ICPC,

    – la retranscription des exposés de la table ronde, Manon Loisel, Nicolas Rio, Guillaume Gourgues et Alice Mazeaud,

    – une synthèse des échanges par Loïc Blondiaux,

    – la restitution des contributions des participant‧e‧s en ligne,

    – le compte-rendu des tables rondes.

    Voir le replay sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Xvubn206BB8

    https://www.youtube.com/watch?v=Xvubn206BB8

    > En savoir plus
  • Gérer les conflits dans les projets urbains

    Auteur(s) : ICPC - Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne

    2024

    Dans le cadre du chantier “Conflits et projets“, s’est tenu, le 22 janvier 2024, un échange d’expériences et des réponses à vos questions avec Marielle Barré-Villeneuve (Nantes métropole) et Emmanuelle Gallot-Delamézière (Aire Publique).

    Deux retours d’expériences de conflits et de concertations houleuses, dans une friche urbaine en périphérie de Nantes et à propos d’un projet d’écoquartier dans une petite ville de l’Ain.

    Le replay est disponible ici : https://www.youtube.com/

     


    > En savoir plus
  • Quel avenir pour la démocratie participative ?

    Auteur(s) : CNCD

    2024

    Le 29 janvier, l’Institut de la concertation et de la participation citoyenne a réuni des experts pour explorer les limites de la démocratie participative pointées par Manon Loisel et Nicolas Rio, dans un ouvrage récent.

    Découvrez dans cet article une synthèse de la table-ronde. Nous vous invitons à visionner la vidéo en bas de l’article pour aller plus loin 

    https://conseils-de-developpement.fr/quel-avenir-pour-la-democratie-participative/

    > En savoir plus
  • Maîtrise des risques industriels : renforcer la démocratie grâce à l’implication des élus et des citoyens

    Auteur(s) : Le Lierre

    2023

    L’association Le Lierre, réseau écologiste des professionnel·les de l’action publique, initie en 2023 une série de recommandations pour la transformation écologique des politiques publiques françaises en matière de développement industriel. Elle formule quatre volets de propositions dont le premier est représenté par cette note.

    https://le-lierre.fr/note1-risques-industriels/

    > En savoir plus
  • Etats généraux de l’information – Contribution citoyenne

    Auteur(s) : CESE

    2024

    100 citoyennes et citoyens tirés au sort ont travaillé pendant deux week-ends, les 27 & 28 janvier puis 3 & 4 février 2024, lors des journées délibératives des États généraux de l’information, pour répondre à la question suivante :

    « Comment construire une information qui renforce la démocratie ? »
    Les journées délibératives constituent un volet important du dispositif de participation citoyenne des États généraux de l’information (EGI), lancés par le président de la République en septembre 2023, afin de poser les bases d’un modèle d’espace médiatique et numérique pour les générations à venir, en associant à la fois les professionnelles et les professionnels et les citoyennes et les citoyens.

    Les États généraux de l’information (EGI)
    Il s’agit de diagnostiquer et d’anticiper les défis de l’information avec comme objectifs de :
    • Garantir un accès à une information libre, indépendante et fiable ;
    • Comprendre l’impact des technologies et innovations ;
    • Renforcer la citoyenneté et la démocratie à travers l’information.
    Ce processus se déroule jusqu’à l’été 2024 et donnera lieu à un ensemble de propositions concrètes visant à anticiper les évolutions à venir dans le champ de l’information. Les objectifs des EGI ont été fixés par le président de la République, dans sa lettre de mission du 2 octobre 2023 : « Apporter des réponses ambitieuses, audacieuses et concrètes à ces enjeux nouveaux : les innovations technologiques, notamment l’intelligence artificielle ; l’évolution des modèles économiques des acteurs ; l’exercice de la fonction citoyenne à l’ère du numérique ; l’éducation aux médias et à l’information ; les conditions d’accès au métier de journaliste et son exercice ; la lute contre les ingérences étrangères et les manipulations de l’information ; le rôle de l’État et de la régulation. »

    La participation citoyenne organisée par le CESE
    Les citoyennes et citoyens sont associés à la démarche des EGI, d’abord par le biais d’une plateforme numérique ouverte à toutes et tous au cours de l’automne 2023, puis par la tenue des journées délibératives dont les travaux sont présentés dans le présent document.
    Conformément à sa mission de carrefour de la participation citoyenne, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’est vu confier la mission de recueil des contributions citoyennes, qui viendront nourrir les travaux des groupes de  travail et du comité de pilotage de EGI.

    https://www.lecese.fr/sites/default/files/documents/Rapport-citoyen-Etats-generaux-information.pdf

    > En savoir plus
  • S’intéresser au sens du travail est aussi une aspiration démocratique. Entretien avec Thomas Coutrot

    Auteur(s) : Missions Publiques

    2023

    Refus des bullshits jobs, télétravail, réorientation des emplois face à la crise écologique… Les salarié-e-s donneraient aujourd’hui la priorité au sens du travail. C’est en tout cas l’analyse de l’économiste Thomas Coutrot. Le management par les chiffres, qui a envahi le secteur privé comme public, se heurte aux aspirations des salarié-e-s d’aujourd’hui et dégrade leur santé mentale. Pire, la recherche de sens au travail est en totale contradiction avec les modes de gouvernance et d’organisation actuels.

    https://missionspubliques.org/sinteresser-au-sens-du-travail-est-aussi-une-aspiration-democratique/

    > En savoir plus
  • Outils de diagnostic de la participation des personnes concernées

    Auteur(s) : Fondation de l'Armée du Salut - Fédération des Acteurs de la Solidarité AURA

    2024

    La participation des publics en situation de précarité dans les décisions qui les concernent (emploi, santé, logement, droits…) ainsi que dans les instances de gouvernance des organisations est un enjeu récurrent. Malgré l’obligation légale, les pratiques restent encore très hétérogènes selon les structures. Les outils et guides au service de la participation foisonnent, mais sont souvent peu connus, ou non adaptés au secteur social.
    Ce catalogue à destination des professionnels.les de l’action sociale répertorie les outils à utiliser en amont d’un accompagnement ou pour identifier des leviers d’actions afin d’améliorer la participation des personnes concernées. Il a été construit avec le point de vue des personnes accompagnées et celui des professionnel.le.s de l’action sociale.

    https://fondation.credit-cooperatif.coop/sites/default/files/2024-01/Outils%20diagnostic.pdf

    > En savoir plus
  • Participation et projet de territoire : une alliance évidente ! Entretien avec Christian Leroy

    Auteur(s) : CERDD

    2024

    La participation citoyenne est incontournable pour accélérer la transition écologique. Une évidence ? Pas tant que cela, si l’on regarde les contraintes auxquelles nous renvoient ces ambitions participatives : organisationnelles, financières, culturelles… Et pourtant, les expériences et méthodes sont nombreuses. Pour cette troisième édition de notre collection “Interview d’expert·e”, nous avons rencontré Christian Leroy, président de la Communauté de communes du Pays de Lumbres.

    https://www.cerdd.org/Actualites/Territoires-durables/Participation-et-projet-de-territoire-une-alliance-evidente

    > En savoir plus
  • L’éternel recommencement des politiques locales de démocratie participative

    Auteur(s) : Guillaume Petit

    2023

    L’institutionnalisation des politiques locales de démocratie participative est une des principales difficultés rencontrées par leurs promoteurs. Ces politiques ne remplissent pas plusieurs critères d’une institution : permanence, dépersonnalisation, reconnaissance et prévisibilité. Pourtant, les offres institutionnelles de participation sont toujours plus nombreuses, avec un appel constant à renouveler des expérimentations de participation citoyenne. Ainsi, les innovations démocratiques trouvent dans leur changement permanent le support de leur pérennisation et de leur diffusion comme instruments d’action publique. Ces expériences ont beau ne pas devenir des institutions, elles n’en ont pas moins des effets réels en matière de prestation commerciale, de bureaucratisation administrative ou de personnalisation politique. La prise en compte des pratiques des acteurs de la mise en administration et du design institutionnel participatif montre comment ils composent avec un cadre qui les amènent à valoriser un registre expérimental contre l’institutionnalisation.

    https://www.cairn.info/revue-gouvernement-et-action-publique-2023-4-page-111.htm?tap=i0shab7811oqm&wt.mc_id=crn-tap-a-129084

    > En savoir plus
  • LES COMMUNS IDÉAL DE GOUVERNANCE VERS LA DURABILITÉ ?

    Auteur(s) : Géraldine Duquenne

    2023

    Mis en lumière par la chercheuse Elinor Ostrom à la fin du XXe siècle, les communs sont un modèle de gouvernance à part, évitant les écueils de la propriété privée ou de la gestion publique. Une ressource naturelle, un espace public, une forêt, un service, des œuvres créatives, ou l’information peuvent être gérés de façon originale par et pour des citoyen·ne·s d’horizons divers.

    En se fondant sur la réciprocité, la coopération et la confiance, les communs
    sont des alternatives vivantes et efficaces à l’étau des bureaucraties publiques et des technocraties néolibérales. Le commun, en tant que principe politique, ouvre des voies concrètes pour une société plus écologique à la hauteur des défis du XXIe siècle.

    https://etopia.be/books/les-communs-ideal-de-gouvernance-vers-la-durabilite/

    > En savoir plus
  • Vie de Maire – #7 – Marie Mandelli – Gouverner et Vivre-ensemble

    Auteur(s) : Vie de Maire

    2024

    Clémentine part à la rencontre de Marie Mandelli, maire de La Bazouge-de-Chéméré (Mayenne, Pays de la Loire) depuis 2022 suite à la démission de son prédécesseur et à l’organisation d’une “élection sans candidat” au sein du conseil municipal.

    Avec Marie Mandelli, on a parlé de vivre-ensemble dans le milieu scolaire et dans une commune, de formation à la communication positive et à l’intelligence collective, de comment s’intégrer dans un village rural quand on a un nom à consonnance étrangère jusqu’à devenir maire et de la fierté de son équipe d’avoir remporté un prix à l’Académie du climat pour avoir mis en œuvre une cantine alimentée à 90% de produits bio et locaux.

    https://smartlink.ausha.co/vie-de-maire/marie-mandelli

    > En savoir plus
  • La démocratie participative

    Auteur(s) : Pouvoirs

    2020

    La grande variété des thématiques de cette revue propose les analyses les plus récentes sur les institutions et leurs domaines du point de vue de la science politique ou du droit dans d’autres pays que la France. La revue cherche à élargir et à diffuser notre connaissance des centres de pouvoir.

    https://www.cairn.info/revue-pouvoirs-2020-4.htm

    > En savoir plus
  • Aventures participatives : des élu·es se livrent face caméra

    Auteur(s) : CERDD

    2023

    Deux élu·es des Hauts-de-France, convaincu·es que la participation citoyenne est une nécessité pour affronter les défis climatiques, racontent leur aventure. Projets menés dans leur collectivité, réussites mais aussi doutes et espoirs : il et elle se livrent sans tabou à la caméra !

    Dans le cadre d’un cycle d’accompagnement initié en 2021 sur l’implication citoyenne dans les projets de transitions, qui a réuni 12 collectivités des Hauts-de-France, le Cerdd a proposé à deux d’entre elles de mettre en récit leur aventure participativeMichel Pernot Dubreuil, adjoint à Margny-lès-Compiègne, dans l’Oise, et Coralie Schoemaecker, adjointe à Baisieux dans le Nord, se sont livré·es sur leurs actions, leurs réussites, leurs difficultés mais aussi sur leurs doutes et leurs espoirs sur le sujet complexe de la démocratie participative. Le défi climatique oblige les collectivités locales et les élu·es à changer de posture pour trouver des solutions pertinentes, passant d’élu·es porteurs de projets à un rôle d’élu·e activateur de coopération et de pouvoir d’agir.

    Et ce sont eux·elles qui en parlent le mieux !

    https://www.cerdd.org/Actualites/Territoires-durables/Aventures-participatives-des-elu-es-se-livrent-face-camera

    > En savoir plus
  • Les assemblées citoyennes : nouvelle utopie démocratique ?

    Auteur(s) : Marthe Fatin-Rouge Stefanini, Xavier Magnon

    2024

    Si l’actualité des assemblées citoyennes est relativement récente en France, avec la Convention
    citoyenne pour le climat, cette technique s’appuie sur de nombreuses et anciennes expériences
    dans d’autres États. L’étude de ces assemblées a également fait l’objet de nombreux travaux issus
    de la science politique en France comme à l’étranger. Les juristes demeurent, encore aujourd’hui,
    largement étrangers à cette réflexion, aussi bien dans sa dimension pratique, l’étude de la
    pratique des assemblées citoyennes, que dans sa dimension théorique, sous l’angle de l’étude des
    concepts de démocratie délibérative et de démocratie participative. Dans un tel contexte, le
    présent ouvrage, Les assemblées citoyennes : nouvelle utopie démocratique ?, résultat d’un colloque
    international pluridisciplinaire, permet de dresser un état des lieux, sous un angle critique, de ce
    qu’il convient de penser des assemblées citoyennes. Les assemblées citoyennes constituent-elles
    le remède miracle à la crise du régime représentatif ? Tel est, sans doute le fil rouge de toutes les
    questions soulevées au cours de cette journée d’études. Quel est le sens des « assemblées
    citoyennes » ? À quelle théorie politique est-il possible de les rattacher ? Quelles en sont les
    expressions concrètes et les différentes expériences pratiques ? Telles sont les différentes
    questions sur lesquelles les contributions de cet ouvrage ont apporté un éclairage
    pluridisciplinaire, contemporain et critique. La multiplication des regards disciplinaires, science
    politique et droit pour l’essentiel, permet ainsi de croiser les regards sur cet objet d’études, de
    déplacer, parfois, les frontières et, surtout, de penser de manière globale le phénomène des
    assemblées citoyenne

    https://shs.hal.science/halshs-03890815/document

    > En savoir plus
  • Décider autrement, au delà des éléctions

    Auteur(s) : Décider Autrement

    2024

    Un projet simple : Prendre collectivement en main notre destinée en remplaçant les représentant(e)s élu(e)s par des citoyen(ne)s représentatifs de la population tiré(e)s au sort .

    https://open.spotify.com/show/2jbxolpSs3WTIUWRHpLLwk

    > En savoir plus
  • Quelle structure pour le débat citoyen ?

    Auteur(s) : France Culture

    2024

    Mine de lithium dans l’Allier, polluants éternels à Lyon ou projet éolien à Châtel-en-Trièves sont sources de débats en France. Malgré les déceptions provoquées par le Grand débat et la Convention citoyenne sur le climat, de quelle façon existe le débat public et plus largement le débat citoyen ?

    Avec
    Ilaria Casillo Vice-présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), maîtresse de conférence en détachement à l’Ecole d’Urbanisme de Paris et géographe
    Fanny Lacroix Maire de Châtel-en-Triève (Isère) et vice-présidente de l’Association des maires ruraux de France, chargée de la transition écologique
    Philippe Chamaret Directeur de l’Institut Ecocitoyen pour la connaissance des pollutions (Fos-sur-Mer)
    La France est le seul pays qui a inscrit, dans la Charte de l’environnement, le débat public comme un droit des citoyens. Instaurée en 1997, la commission nationale du débat public est chargée de garantir ce droit. Elle organise d’ailleurs, et nous en avons parlé le 2 janvier, une série de rencontres sur la mer nommée La mer en débat, traitant entre autres des éoliennes en mer.
    Mais l’État n’est pas seul à vouloir organiser des débats citoyens sur des grandes questions de santé et d’environnement : des associations, des collectivités territoriales mettent en place des réunions d’information destinées à permettre aux citoyens d’acquérir des compétences afin de décider de travaux d’aménagement en connaissance de cause. Il faut simplement accepter que les résultats de ces débats ne correspondent pas aux résultats attendus.

    https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-temps-du-debat/quelle-structure-pour-le-debat-citoyen-6380231

    > En savoir plus
  • Partenariat pour un gouvernement ouvert. Plan d’action national pour la France 2024-2026

    Auteur(s) : Ministère chargé du Renouveau démocratique

    2023

    Depuis 2011, le Partenariat pour un gouvernement ouvert mobilise des États engagés dans un effort d’ouverture de leurs données et de transparence de l’action publique.

    Dans ce plan d’action 2024-2026, une partie (page 25) est consacrée au statut du citoyen-participant dont l’objectif est de « légitimer les processus participatifs et les décisions publiques qui en découleront ».

    Les pistes de travail évoquées sont les suivantes :

    • L’indemnisation des participantes et participants ;
    • Les modalités de mise en œuvre d’un « congé » citoyen ;
    • La mise en œuvre d’un dispositif de valorisation des compétences acquises grâce à la participation à un exercice démocratique.

    > En savoir plus
  • Concertations difficiles : que peut-on attendre de la médiation ?

    Auteur(s) : ICPC

    2023

    Dans le cadre du chantier “Conflits et projets“, s’est tenu, le 12 décembre 2023, un échange d’expériences et des réponses à vos questions avec Claire Bouteloup et Gaëlle Le Bloa, médiatrices.

    Claire Bouteloup. Ingénieure agronome, docteure en sciences sociales de gestion de l’environnement et médiatrice, Claire Bouteloup exerce une activité de médiation et anime des formations sur l’écoute et le dialogue. Elle réalise également des études sociologiques, du conseil et de l’accompagnement en matière de dialogue territorial. Elle a créé l’entreprise Voix Croisées en 2019.
    voixcroisees.fr
    www.linkedin.com/in/clairebouteloup/

    Gaëlle Le Bloa. Avec une double formation en sciences sociales et en environnement, après quinze années d’expérience au sein d’un Parc naturel régional et dans le secteur associatif, Gaëlle Le Bloa crée Génope en 2010 pour répondre aux besoins d’accompagnement social dans une diversité de domaines tel que la gestion de l’eau, les paysages, la biodiversité, l’aménagement du territoire.
    www.genope.fr

    Replay


    > En savoir plus
  • Mise en place d’actions de participation de personnes accompagnées dans leur parcours d’insertion

    Auteur(s) : Agence nouvelle des solidarités actives - Département Calvados

    2023

    En juin 2023, l’Agence nouvelle des solidarités actives (Ansa) a mené une étude de pratiques concernant la
    mise en place de groupes de personnes en insertion (et notamment des bénéficiaires du RSA). Cette étude
    a été réalisée dans le cadre du projet piloté par le Conseil départemental du Calvados visant à développer
    et à installer durablement la participation des personnes concernées sur son territoire.
    Cette synthèse présente les éléments clés collectés auprès de professionnels de six territoires :
    • Ain (01) : Groupes Ressources RSA organisés chaque mois par les centres sociaux
    • Finistère (29) : « Team insertion » ayant travaillé spécifiquement sur la lutte contre les préjugés
    • Haute-Garonne (31) : Equipes mixtes d’insertion et Focus group animés par le CD
    • Hautes-Pyrénées (65) : Groupe ressource mensuel réunissant différents publics (RSA, AAH…)
    • Hérault (34) : Comités participatifs mensuels sur les territoires et Focus group animés par le CD
    • Meurthe et Moselle (54) : Equipes consultatives RSA et « conseil consultatif SPIE » mensuels
    Cette synthèse met en avant les modalités de fonctionnement de ces actions de participation ainsi les
    facteurs clés de succès qui leur ont permis de se développer.

    https://www.solidarites-actives.com/sites/default/files/2024-01/Analyse%20pratiques%20participation%20SPIE_VFF_numerique.pdf

    > En savoir plus
  • Démocratie : « Peut-on admettre que le passage en force devienne la norme ? »

    Auteur(s) : Loïc Blondiaux

    2023

    Le chercheur Loïc Blondiaux partage son diagnostic d’une immense fragilité de nos vieilles démocraties. Il envisage plusieurs voies pour une « profonde transition démocratique », notamment la réhabilitation du citoyen comme acteur central de l’exercice démocratique, et une réflexion sur la constitution.

    Sur le diagnostic au moins, tout le monde s’accorde : jamais, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, les démocraties n’ont paru aussi fragiles. Défiées de l’extérieur par des puissances qui ont fait d’elles une cible (Russie, Chine …), sapées de l’intérieur par des forces qui nourrissent les peurs et les passions mortifères, leur supériorité est contestée et leurs structures vacillent. Impuissantes face au dérèglement climatique et à la destrution de la biodiversité que leurs politiques même accélèrent, elles vivent aujourd’hui un tournant autoritaire que rien ne semble pouvoir arrêter.

    https://www.la-croix.com/a-vif/democratie-peut-on-admettre-que-le-passage-en-force-devienne-la-norme-20231220

    > En savoir plus