Emplois et stages

  • Type d'offre

21 offres trouvées
  • EMPLOI - CDI

    L’Accélérateur de la mobilisation – Directrice·teur général·e

    Débute le 1 février 2019

    Date limite pour postuler : fin décembre – début janvier

    L’Accélérateur de la mobilisation forme et accompagne projets ou associations à la construction de mobilisations citoyennes pour une France durable, solidaire et sans discriminations.

    Notre méthodologie testée depuis 3 ans permet à toute la société civile – des grandes ONGs et entreprises ESS aux initiatives citoyennes bénévoles – de construire une théorie du changement citoyen impactante et d’acquérir les outils innovants en ligne et hors ligne pour faire grandir sa communauté ou gagner sa mobilisation.

    Des premiers résultats : 1200+ porteurs·euses de projets formés et 60 000+ citoyen.ne.s mobilisés par les campagnes lancées en accélération, avec des premières victoires concrètes pour le droit des adolescents migrants-réfugiés ou l’accès à la science pour tou.te.s.

    Notre modèle économique dépend des droits à la formation, des contributions des ONGs avec budget et des soutiens des fondations. La tarification de nos programmes s’adapte aux moyens des bénéficiaires pour permettre à tout projet de participer.

     

    Votre mission

    Avec l’équipe, le Conseil d’administration et une trésorerie de plusieurs mois, vous prenez les rennes du développement du projet, de l’opérationnalisation de notre offre pédagogique et de la confirmation du modèle économique.

    Stratégie et plan d’action à 5 ans
    Vous co-développez la stratégie, le plan d’action et les contours des programmes, et la mettez en place avec plusieurs défis :
    · Clarifier les besoins et le démarchage selon la taille et la nature des projets à accélérer.
    · Maximiser l’impact de nos méthodologies et l’efficacité du modèle économique avec le tarif libre des programmes.
    · Accompagner la transformation en interne des projets et associations, sur la place du citoyen au sein de la stratégie d’impact social des projets accélérées.

    Supervision et management
    Vous supervisez l’équipe en place et recrutez des talents si nécessaires, et vous contribuez à animer un comité de pilotage composé d’expert.e.s avec le conseil d’administration

    Démarchage et modèle économique
    Notre intuition à (in)valider : avec des contributions de fondations en diminution, l’indépendance de l’Accélérateur de la mobilisation viendra par les associations et ONGs ayant les moyens de payer leur formation. Cela sera votre priorité, tout en continuant le démarchage de fondations.

     

    Votre profil

    Engagement militant : votre vision militante – féministe, humaniste, écologique et solidaire – est co-construite avec les premièr.e.s concerné.e.s, par et pour les plus vulnérables. Vous voulez créer des ponts au sein d’une “société civile” en silo, reconnecter citoyens indécis, militants et impact par la force d’histoires inspirantes et de suite de micro-campagnes gagnables utilisant réseaux sociaux et tactiques hors lignes, avec mesure d’impact sur le court et long terme.

    Business développement : vous n’opposez pas démarchage commercial et impact social. Vous êtes caméléon, à l’aise devant des directions d’ONG “traditionnelles” autant qu’avec des profils bénévoles ou des “startupers” ESS.

    Entrepreneurial·e : vous êtes disponible pour une aventure entrepreneuriale où beaucoup est encore à construire, avec une trésorerie limitée.

    Leadership : expérience en gestion de projets et management d’une équipe demandée.

    Plaidoyer ou mobilisation : un gros plus si vous avez une expérience en plaidoyer ou mobilisation citoyenne.

  • STAGE

    Dép. de Loire-Atlantique. Assistant-e chef-fe de projets participation citoyenne Loire Atlantique

    Débute le 21 janvier 2019

    Le Département de Loire-Atlantique a affirmé sa volonté de donner une place plus importante aux habitants, dans les décisions qui les concernent. Pour cela, l’institution a créé en 2016 la mission participation citoyenne et usages numériques, qui s’inscrit dans le courant de la démocratie ouverte en promouvant la transparence à travers l’open-data notamment, la collaboration et la participation.

    Concernant l’association des habitant-es, le rôle de la mission s’articule autour de 3 grands pôles :

    – La structuration du cadre de la démarche participative en interne : stratégie, outils

    – L’accompagnement des projets des directions et des agents : définition et mise en œuvre de démarches de participation citoyenne

    – L’animation de la démarche participative : diffusion de la culture de la participation citoyenne

    Missions / activités

    Le stage portera principalement sur le volet participation citoyenne.

    Il s’agira pour le-la stagiaire de partager les missions des agents dans l’organisation, l’animation, le suivi des dispositifs de participation sur lesquels la mission sera amenée à intervenir. Le-la stagiaire fera partie intégrante de l’équipe, et découvrira à travers les tâches qui lui seront confiées la réalité professionnelle d’une mission transversale positionnée en accompagnement des projets du Département.

     Les projets sur lesquels le ou la stagiaire sera amené à travailler :

    • Le projet éducatif départemental: concertation avec les collégien.nes et leurs parents autour de l’évaluation des actions éducatives existantes et la construction de nouvelles actions répondant à leurs besoins : animation d’ateliers, de temps d’échanges, suivi de la concertation sur la plateforme de participation
    • Les projets routiers: concertation dans le cadre de deux nouveaux projets routiers et benchmark des concertations existantes sur le sujet
    • La plateforme de participation citoyenne: capitalisation des bonnes pratiques d’utilisation de la plateforme en ligne de participation citoyenne.

    D’autres projets pourront faire l’objet d’un accompagnement au cours du stage.

     Compétences attendues et savoirs-être

    – bonnes connaissances en matière de participation citoyenne, démocratie participative

    – bonnes connaissances des thématiques liées à l’utilisation du numérique citoyen (civictech)

    – aisance relationnelle, capacité d’écoute, ouverture d’esprit

    – fortes capacités rédactionnelles

    – esprit d’analyse et de synthèse, réactivité

    – travail en équipe, autonomie dans le travail

    – Word, Excel, Powerpoint

    – Permis B

    Niveau requis

    Etudiant-e Master 1 ou 2 ,

    Durée et période de stage.

    Durée de 6 mois, à compter de début 2019 (dates flexibles)

  • STAGE

    Université de la Rochelle – Stage master 2 : suivi-évaluation d’un processus participatif

    Débute le 21 janvier 2019

    Stage de Master 2 : Suivi-évaluation d’un processus participatif pour construire de
    l’interdisciplinarité entre scientifiques

    Contexte

    Le laboratoire interdisciplinaire LIENSs (Littoral Environnement et Sociétés, UMR 7266, CNRS
    – Université de La Rochelle), vise à comprendre le fonctionnement et l’évolution des socioécosystèmes
    littoraux face au changement global (climatique, économique, écologique, mode
    de vie/urbanisation). Il intègre des compétences dans différents domaines scientifiques dont
    les sciences de la vie et de la terre, les sciences humaines, la chimie et les biotechnologies.

    L’un de ses objectifs consiste à développer et à mettre en oeuvre des méthodes de travail
    interdisciplinaires efficaces pour étudier les problématiques du développement durable. Pour
    ce faire, le LIENSs déploie en 2019 un processus de co-construction scientifique (processus
    participatif pour construire de l’interdisciplinarité) entre la centaine de chercheurs, ingénieurs
    et techniciens travaillant dans le laboratoire en vue de définir une vision partagée des grands
    mécanismes qui régissent le fonctionnement et l’évolution des socio-écosystèmes littoraux,
    et de définir de manière collaborative les verrous scientifiques à prioriser pour les recherches
    à venir. Le processus de co-construction repose sur (a) 6 ateliers rassemblant en présentiel
    des chercheurs de disciplines différentes pour identifier et caractériser les mécanismes de
    fonctionnement et d’évolution des socio-écosystèmes littoraux, (b) un forum numérique de
    discussion associé à des outils collaboratifs en ligne, (c) un comité de pilotage adaptant les
    étapes du processus au fil de l’eau, et (d) un comité de rédaction chargé de synthétiser et de
    mettre en forme les productions des ateliers et du forum numérique. Le processus se
    déroulera sur la période de janvier à juillet 2019 et il sera animé par des facilitateurs
    professionnels de l’Ifrée (Institut de formation et de recherche en éducation à
    l’environnement). Les résultats de ce processus de co-construction permettront de nourrir le
    projet interdisciplinaire commun du laboratoire LIENSs.

    La centaine de chercheurs, ingénieurs et techniciens du laboratoire LIENSs participant au
    processus de co-construction interdisciplinaires, est réparti dans six équipes de recherche
    ayant chacune une dominante disciplinaire :
    • Approche géographique : îles, littoraux, environnement (AGÎLE)
    • Dynamique physique du littoral (DPL)
    • Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes littoraux (BIOFEEL)
    • Réponses des animaux marins à la variabilité environnementale (AMARE)
    • Biotechnologies et chimie des bioressources pour la santé (BCBS)
    • Espaces, sociétés, territoires des rivages anciens et nouveaux (ESTRAN)

    Missions

    La première mission de ce stage est de réaliser le suivi de ce processus de co-construction
    interdisciplinaire. Ce suivi sera réalisé au travers de l’observation des différents moments et
    lieux d’échanges institués (ateliers, forum numérique, réunions). Il pourra être complété par
    de l’observation participante dans la vie et les activités du laboratoire, tout au long du stage.
    Il sera également complété par la tenue d’un journal de bord du processus qui consignera
    l’historique et le déroulé des échanges entre les différentes parties prenantes à ce processus.

    La deuxième mission consistera à réaliser à différent moments clés, des entretiens semidirectifs
    auprès d’un échantillon restreint de participants au processus. La troisième mission
    consiste à collecter, organiser et archiver les documents existants en lien avec le
    suivi/évaluation du processus ainsi que les documents qui seront produits durant le stage. La
    dernière mission consiste à réaliser une première évaluation des effets du processus sur ces
    participants. Cette évaluation sera focalisée sur l’intercompréhension entre disciplines et
    visera à apporter des éléments de réponse aux questions suivantes. Le processus permet-il
    aux participants (a) d’acquérir un langage commun, (b) de mieux positionner leurs objectifs
    individuels de recherche dans un cadre collectif pluridisciplinaire de recherche, (c) de
    construire de nouvelles possibilités de collaboration au croisement des disciplines.

    Compétences requises

    Ingénierie de la concertation
    Technique et conduite d’entretien
    Rigueur et méthode dans l’organisation du travail et l’archivage des documents collectés et
    produits
    Qualité rédactionnelle et de synthèse impérative

    Conditions de stage

    Durée du stage : 6 mois dès que possible à partir du 21 janvier 2019
    Rémunération assurée : indemnité de stage 577,50 euros par mois
    Laboratoire d’accueil : UMR LIENSs Université de La Rochelle-CNRS
    Encadrants : Alice Mazeaud et Nicolas Becu

    Pour candidater

    Envoyer un CV et une lettre de motivation au plus tard 5/12/18 à alice.mazeaud@univ-lr.fr et
    nicolas.becu@univ-lr.fr

  • EMPLOI - CDD

    Université du Québec en Outaouais – Assistant.e.s de recherche “Gouvernance métropolitaine et planification spatiale collaborative dans la région de la Capitale nationale du Canada”

    Débute le 14 janvier 2019 (jusqu'au 30 décembre 2018)

    Contexte

    Dans le cadre d’un projet de recherche intitulé « Gouvernance métropolitaine et planification spatiale collaborative dans la région de la Capitale nationale du Canada » financé par le CRSH sur une période de 5 ans (2018-2023), l’équipe de recherche désire recruter trois assistants de recherche pour se joindre à l’équipe.

    Équipe de recherche

    • Chercheur principal et responsable de la recherche : Mario GAUTHIER, Professeur titulaire, Département des sciences sociales, Université du Québec en Outaouais
    • Co-chercheurs Guy CHIASSON, Professeur titulaire, Département des sciences sociales, Université du Québec en Outaouais Anne MÉVELLEC, Professeure agrégée, École d’études politiques, Université d’Ottawa

    Tâches et fonctions

    La tâche principale consistera à contribuer, sous la direction du chercheur principal et des co- chercheurs, à la réalisation de quatre études de cas reposant sur des enquêtes de terrain approfondies, à savoir :

    1) la Stratégie interprovinciale de transport collectif pour la Capitale nationale;

    2) le projet de réaménagement des plaines LeBreton à Ottawa;

    3) le projet de revitalisation du secteur historique du Ruisseau de la Brasserie dans le centre-ville de Gatineau;

    4) le projet de développement résidentiel ZIBI situé sur la frontière d’Ottawa-Gatineau. La tâche consistera plus particulièrement à contribuer aux activités suivantes :

    • Recherche bibliographique et recension des écrits;
    • Étude et analyse des documents de planification et des politiques urbaines pertinentes;
    • Observations directes d’évènements publics;
    • Entretiens semi-directifs auprès d’acteurs clés;
    • Rédaction de monographies descriptives;
    • Organisation de deux journées d’étude et d’un forum;
    • Préparation de communications et publications scientifiques.

    Exigences

    • Détenir une formation de 1er ou de 2e cycle en sciences sociales (ou être sur le point de l’obtenir) avec une MCG de 3,7/4,3 et plus;
    • S’engager à poursuivre des études supérieures dans un programme de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) ou de l’Université d’Ottawa, sous la direction d’un professeur membre de l’équipe;
    • Manifester un intérêt à réaliser un mémoire de maîtrise ou une thèse de doctorat sur le sujet de la recherche (ou un sujet connexe);
    • Très bonne connaissance du français écrit et aptitudes à la rédaction;
    • Maitrise de l’anglais parlé et écrit serait un atout;
    • Capacité à travailler en équipe.

    Traitement et période d’engagement

    • Temps partiel durant les trimestres d’automne et d’hiver (15 heures/semaine);
    • Temps plein durant les trimestres d’été (35 heures/semaine);
    • Période : à partir du 14 janvier 2019, renouvelable à chaque trimestre;
    • Salaire : selon l’échelle de traitement en vigueur à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) : Maitrise : environ 25$/heure incluant les avantages sociaux; Doctorat : environ 30$/heure incluant les avantages sociaux).

    Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir, par courrier électronique, une lettre d’intention, un relevé de notes récent et un curriculum vitae avant le 20 décembre 2018 à l’attention de Mario Gauthier à l’adresse suivante : mario.gauthier@uqo.ca

  • STAGE, 4 à 6 mois

    Eclectic Experience – Stage – webmaster/community manager dans le domaine de la participation citoyenne

    Débute le 14 janvier 2019

    Eclectic Experience est une entreprise spécialisée dans la conception et l’animation de dispositifs de participation citoyenne, avec une coloration numérique. Nous accompagnons des collectivités, acteurs publics et privés, dans l’animation de forums en ligne, d’espace questions-réponses, des réseaux sociaux Facebook et Twitter, dans le but de favoriser l’expression des citoyens sur des sujets variés : énergie, transport, aménagement et urbanisme, etc.

    Il est proposé un stage long (4 à 6 mois, premier semestre 2019) au cours duquel le.a stagiaire est invité.e à venir en appui à l’équipe actuelle pour assurer les tâches suivantes :

    • Administration de site internet : mises à jour des pages d’un site, ajout de documents, publication d’actualités, etc.
    • Modération de forums de discussion thématiques : publication des messages reçus après vérification du respect de la charte de participation, modération des échanges
    • Administration et modération de pages Facebook et/ou comptes Twitter : publications de messages, réponses aux commentaires et messages privés,
    • Gestion de campagnes publicitaires.

    Ces interventions s’inscriront dans le cadre des missions concrètes menées actuellement par l’entreprise, dans le domaine de la gestion de l’eau, de la mobilité, dans des projets éoliens ou encore des réflexions prospectives.

    Compétences requises :

    • Administration de sites internet, utilisation de CMS standard (WordPress, Drupal, Joomla)
    • Administration de pages et comptes sur les réseaux sociaux (principalement Facebook et Twitter)
    • Retouche de médias (photos, vidéos, illustrations)

    Le.a candidat.e devra faire preuve de solides capacités rédactionnelles et d’analyse, et d’une appétence pour la question publique.
    Des compétences en design et ergonomie seraient un plus.

  • EMPLOI - CDD, 6 mois

    Particip&Co – Chargé(e) de communication digitale

    Débute le 14 janvier 2019 (jusqu'au 19 juillet 2019)

    L’entreprise :

    Internet et les réseaux sociaux sont devenus des outils majeurs dans le champ de la démocratie. C’est dans ce domaine en pleine ébullition de l’e-démocratie et des « civictechs » qu’évolue Particip&Co, société de services numériques fondée en 2016. L’agence accompagne ses clients dans la conception stratégique et méthodologique et la mise en œuvre opérationnelle de projets participatifs numériques tels que débats publics et concertations en ligne. Elle propose pour cela un éventail de prestations larges : conseil, production de contenus, webmastering, modération, animation éditoriale, community management, veille d’opinion…

    La société recherche un(e) chargé(e) de communication digitale. Il s’agit du premier recrutement de l’entreprise.

    Le poste :

    Directement en lien avec le gérant, vos missions principales seront :

    • webmastering et community management dans le cadre de débats publics et de projets participatifs numériques : rédaction, mise en ligne, animation éditoriale, animation de communauté, modération, réalisation de synthèses, mobilisation via les réseaux sociaux ;
    • communication digitale de l’agence : présence sur les réseaux sociaux, rédaction et mise en ligne de brèves sur des thèmes d’actualité liés à nos activités.

    Ses missions s’accompagneront également d’une participation à des évènements dédiés aux professionnels de la concertation ou de la communication et une veille dans ces deux domaines.

    Le profil recherché :

    De formation Bac+4/5 en communication, journalisme ou science politique

    Ou

    Bac+2/3 avec une première expérience significative en communication digitale

    Les compétences, savoir-faire, savoir-être attendus :

    • Excellentes qualités rédactionnelles et esprit de synthèse
    • Très bonne connaissance des pratiques de rédaction web et de community management
    • Maîtrise des réseaux sociaux Twitter et Facebook a minima
    • Webmastering : connaissance d’un CMS open source type Drupal, Joomla appréciée
    • Maîtrise des outils bureautique
    • Polyvalence, réactivité, créativité, autonomie
    • Intérêt pour les questions de démocratie participative
    • Des compétences graphiques et la maîtrise de logiciels dédiés seraient un plus.

    L’environnement de travail :

    Sceaux-Smart est un espace de co-working calme et convivial, offrant un environnement de travail très agréable. Il dispose de salles de réunion et de bureaux à la demande.

    Il est situé à Sceaux, dans un cadre de verdure (en bordure de la coulée verte).

    Proche du RER B, à 8 minutes à pied de la gare de Robinson.

    Rémunération :

    En fonction du profil + participation aux frais de transports et de restauration, mutuelle.

    Pour postuler :

    Envoyez CV et motivations par mail

  • STAGE - AUTRE, 4 à 6 mois

    Agence Missions Publiques – Stage janvier 2019

    Débute le 14 janvier 2019

    Missions Publiques – Débattre et (se) comprendre pour mieux décider

    Agence conseil en fabrique participative des politiques publiques

     

    Recherche un.e stagiaire, temps complet / 6 mois – Janvier 2019

     

    Présentation de l’agence – missionspubliques.org

    Depuis 1998, Missions Publiques accompagne les pouvoirs publics, des organisations internationales, des organisations de la société civile et des entreprises dans la fabrique des politiques, stratégies et plans d’action. Nous mettons en œuvre des démarches visant à mettre en mouvement les citoyens et les parties prenantes et à faire émerger l’intelligence collective dans un processus de coproduction.

    Depuis 20 ans, nous travaillons à différentes échelles et sur des sujets multiples :

    • au niveau communal (révision participative PLU, évaluation-action des conseils de quartier, travail prospectif, Assises de la Démocratie locale, atelier du futur…),
    • au niveau d’agglomération (ateliers citoyens PDU, atelier Climat, accompagnement de conseils citoyens…),
    • aux niveaux départemental et régional (atelier citoyen sur l’égalité femmes-hommes, journées citoyennes sur la fusion des régions, démarche participative avec les acteurs de santé …),
    • au niveau national (conférences de citoyens sur le dépistage du cancer du sein et sur la vaccination, conception méthodologique de la « journée citoyenne » du débat national sur la transition énergétique pour le Ministère de l’environnement…)
    • au niveau européen et international (« World Wide Views Climat Energie 2015 » avec l’office danois des technologies et la Commission Nationale du Débat Public, débat citoyen sur l’espace, mobilité dans les régions polycentriques d’Europe, plateforme de budgets participatifs publics…)

     

    Missions du stagiaire

    • Un appui polyvalent aux projets en France. Le/la stagiaire participera à la préparation, l’animation et l’analyse de démarches en cours, au sein d’une équipe projet resserrée. A titre d’exemple : concertation sur les espaces naturels sensibles en Val-de-Marne, projet de recherche-action sur la co-construction de projets territoriaux d’énergies renouvelables, prospective participative en Haute Garonne. Le/la stagiaire sera principalement mobilisé.e sur une mission en France.
    • Un appui aux débats citoyens internationaux en cours :  Missions Publiques organise trois débats citoyens internationaux en 2019 (sur les politiques spatiales en janvier 2019, sur la mobilité autonome au printemps et sur la gouvernance d’internet à l’horizon septembre 2019). Le/la stagiaire participera à la préparation pratique du débat et à sa facilitation, puis à l’analyse des résultats et à leur valorisation, au sein de l’équipe-projet. Une aisance en anglais (oral et écrit) est nécessaire pour ce stage, la maitrise d’une autre langue est bienvenue

     

    Profil recherché

    • Grande qualité relationnelle dans l’équipe et avec les équipes partenaires
    • Compréhension de notre terrain d’action – Bac +4 /+5 : formation en science politique, sociologie, affaires publiques, communication
    • Intérêt prononcé pour les démarches participatives et de concertation
    • Aisance en langue anglaise nécessaire (+ autre langue bienvenue)
    • Capacités rédactionnelles, utilisation confirmée de la suite Office, esprit de synthèse

     

    Durée et rémunération

    Poste à pourvoir dès que possible _ Durée de 4 à 6 mois

    Indemnité légale avec possibilité d’augmentation à mi-parcours _ remboursement transports 100% et Chèques déjeuner

     

    Contact – CV et lettre de motivation à

    Judith Ferrando, co-directrice: judith.ferrando@missionspubliques.com

    Tél : 01 43 14 24 50

  • STAGE - AUTRE, 6 MOIS

    Saillans (26). Stage Master – Animation et accompagnement de la participation citoyenne à la planification urbaine locale

    Débute le 7 janvier 2019

    Contexte et enjeux

    Saillans est une commune rurale, au pied du Vercors, de 1300 habitants. L’équipe municipale, issue d’une liste citoyenne, a mis en place depuis mars 2014 une gouvernance collégiale et participative de la commune (http://www.mairiedesaillans26.fr/gouvernance-collegiale-et-participative/).

    Depuis 2017 et jusque fin 2019, elle révise son Plan Local d’Urbanisme en impliquant étroitement les habitants. L’élaboration de ce nouveau PLU constitue une opportunité de définir avec les habitants un projet stratégique et transversal, de moyen terme, pour le développement de la commune en s’inscrivant dans la transition écologique. L’équipe municipale souhaite également, par le biais de ce dispositif, accroitre et améliorer la participation des habitants (diversification des publics et accroissement du niveau de participation).

    Pour ce faire, l’équipe municipale, accompagnée par un bureau d’étude, a mis en place un dispositif participatif de révision du PLU, qui comprend :

    • le cadrage participatif de la participation (les habitants ont donné leurs avis sur comment ils souhaitent participer et une charte de la participation a été rédigé)
    • la participation des habitants à toutes les étapes de révision d’un PLU : l’élaboration d’un diagnostic, la rédaction d’un projet stratégique, l’écriture des règlements locaux ; par le biais d’ateliers ou d’outils participatifs aux formats variés (réunion publique, questionnaire individuel, promenade, atelier vidéo jeune, etc.)
    • la mise en place d’un Groupe de Pilotage Citoyen, sur le format du « jury citoyen » comme instance de décision : elle est constituée de deux tiers d’habitants tirés au sort sur liste électorale et d’un tiers d’élus et techniciennes de la mairie. Ce groupe se nourrit de la matière produite lors des ateliers participatifs ; il est accompagné par un bureau d’étude et se réunit mensuellement pour orienter et valider l’écriture des documents du PLU
    • un suivi–évaluation de la démarche participative, réalisé par un groupe (dit de suivi-évaluation) composé de membres de l’équipe municipale, d’habitants bénévoles et d’une chercheuse (Irstea); ainsi que la désignation d’un Garant de la Concertation (CNDP).

    Le stagiaire sera pleinement impliqué dans l’équipe en charge de l’organisation et de la mise en œuvre de cette démarche participative, en étroite collaboration avec les élus référents et le bureau d’étude en charge de la révision du PLU.

    Ce stage sera mené en partenariat avec un autre stagiaire, dont la mission portera plus spécifiquement sur le suivi et l’évaluation de la démarche participative mise en œuvre.

    Objectifs du stage

    Les deux principaux objectifs sont : 1/d’accompagner et animer la participation citoyenne à la planification urbaine locale, 2/ de proposer et mettre en œuvre des actions pour renforcer et améliorer l’implication citoyenne actuelle (diversification des publics, qualité de la participation).

    Déroulement du stage

    Les activités du stagiaire consisteront, en étroite collaboration avec le bureau d’étude en charge de la révision du PLU et les élus référents de la Mairie à :

    • Appui à l’organisation et la facilitation des réunions et des autres activités du Groupe de Pilotage Citoyen : envoi des invitations, aspects logistiques, aide à l’animation, etc. ; accompagnement individualisé des membres de le Groupe de Pilotage Citoyen selon leurs besoins ;
    • Appui à la conception, à l’organisation, à la facilitation et à la restitution des résultats des différents ateliers participatifs avec la population ;
    • Proposition d’outils et de méthodes complémentaires pour accroitre la diversité des publics actuellement impliqués et améliorer la qualité de leurs contributions ; mise en œuvre.
    • Appui à la communication et à la transparence sur la révision participative du PLU, en amont et en aval de chaque évènement et de façon régulière tout au long de la mission : rédaction d’invitations, documents de communication, explications pédagogiques, compte-rendu et articles de synthèse, mise à jour du site internet, etc. Cette activité de production d’une information facilement accessible et de qualité aux habitants est indispensable pour engager les participants et favoriser leur contribution.
    • Participation aux réunions mensuelles et aux activités du Groupe de Suivi-Evaluation du processus participatif, en vue d’intégrer les recommandations de ce groupe en termes d’amélioration de la démarche.

    Ces activités pourront évoluer selon les besoins de la mission.

    Niveau d’étude et compétences recherchées

    Master en ingénierie de la participation. Niveau bac+4 validé ;

    Maitrise et premières expériences des techniques de facilitation de groupe ;

    Maitrise des outils de communication : logiciels bureautiques et de mise en place classiques (Word, PowerPoint, Publisher) ; la connaissance d’Indesign serait appréciée ;

    Capacité de synthèse ; bonne qualité rédactionnelle ;

    Capacité à travailler en autonomie dans un contexte multi-acteurs ; très bon relationnel ;

    Intérêt et connaissance des questions de : participation citoyenne, développement territorial, planification urbaine, transition écologique, en particulier dans les espaces ruraux.

    Modalités pratiques

    Encadrement : Sabine Girard et Fernand Karagianis, conseillers municipaux

    Stage de 6 mois commençant en janvier 2019

    Localisation : Mairie de Saillans, Drôme (26)

    Gratification mensuelle selon réglementation en vigueur (env. 530€/an)

  • EMPLOI - CDI

    SNCF Réseau – Expert.e en concertation- Chargé.e des relations avec les associations d’usagers

    Débute le 7 janvier 2019

    La Direction de la Communication et du Dialogue Territorial accompagne la mise en œuvre du projet d’entreprise en travaillant avec les différentes directions du siège et des territoires. Organisée en 6 directions, elle forge l’identité de SNCF Réseau. Son rôle ? Promouvoir un réseau haute performance et renforcer la relation clients ainsi que le dialogue territorial.

    Vos missions

    Expert en concertation, vous travaillez sous l’autorité hiérarchique et fonctionnelle de la directrice de la concertation, des relations extérieures et sociétales. Vous êtes en charge en particulier des relations avec les associations d’usagers.

    Votre quotidien

    En tant qu’Expert concertation, vous:

    • Conseillez les chargés de projets et les concertants pour l’élaboration de démarche de concertation réglementaire ou volontaire concernant les différentes activités de SNCF Réseau :

    – conseil et accompagnement pour l’organisation des démarches de concertation réglementaires (débat public, concertation code de l’urbanisme ou de l’environnement, enquête publique) : stratégie de concertation, contribution à la rédaction des documents supports et bilan de concertation, coordination juridique et administrative.

    – appui à la mise en œuvre de démarches de concertation innovantes

    – coordination des actions de communication et de concertation

    – intervention auprès de 4 directions territoriales minimum selon la répartition géographique définie

    • Capitalisez les expériences, animez la filière métier :

    – développement et animation d’outils méthodologiques collaboratifs

    – conception et animation de formations

    – appui à l’animation métiers

    – participation aux réseaux professionnels externes

    • Sur le volet relation avec les associations d’usagers :

    – contribution à l’amélioration du dialogue et des démarches de concertation développées envers les associations d’usagers, en particulier la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT).

    Vous êtes titulaire d’un BAC+5 en géographie, aménagement, économie régionale, économie des transports ou sciences politiques.

    Et vous disposez d’une expérience professionnelle d’au minimum 3 ans en matière d’accompagnement ou de conduite du dialogue territorial et de démarches participatives avec le public.

    Compétences et Qualités souhaitées

    • CONDUITE DE PROJET
    • DÉCISION PUBLIQUE
    •  POLITIQUE DES TRANSPORTS
    • CONCERTATION
    • NÉGOCIATION
    • PÉDAGOGIE
    •  ANALYSE
    •  SYNTHÈSE
    • QUALITÉS RÉDACTIONNELLES

    Les +

    La maîtrise des spécificités du monde des collectivités locales, de l’administration de l’État et plus globalement de la décision publique est nécessaire.

    Labellisé « Top Employer 2018 », SNCF favorise l’intégration de ses collaborateurs, prône la diversité et les accompagne dans leur évolution de carrière

    Référence annonce : 2018-1088

    https://www.emploi.sncf.com/offre-emploi/expert-en-concertation–charge-des-relations-avec-les-associations-d-usagers-f-ou-h-reference-2018-1088 

  • STAGE - AUTRE, six mois

    Ville de Bagneux – Stage Budget participatif – Concertation

    Débute le 7 janvier 2019 (jusqu'au 6 juillet 2019)

    Contexte et missions :

    Bagneux est une ville très engagée dans la participation de ses habitants. Dans ce cadre, elle a lancé son premier budget participatif en 2018 et souhaite lancer son 2ème budget participatif en Janvier 2019. Afin d’accompagner la direction de la citoyenneté dans la mise en œuvre de la version 2018 du budget participatif balnéolais, la Ville de Bagneux propose un stage de 6 mois à un.e étudiant.e.

    Au sein de la Direction de la Citoyenneté, de la vie des quartiers et de la tranquillité publique et aux côtés de la chargée de « conception et réalisation d’initiatives citoyennes », le.la stagiaire aura l’opportunité d’accompagner et de suivre le budget participatif balnéolais au cours de ces différentes phases.

    Pour ce faire, il ou elle devra :

    • Accompagner le lancement du budget participatif dans la ville, y compris dans les quartiers : réflexion autour de la communication du dispositif, ateliers dans les quartiers et dans les différents équipements municipaux en vue de mobiliser les habitant.e.s, etc.

     

    • Analyser les propositions des habitants: donner un avis sur l’acceptabilité des propositions, participer aux commissions d’acceptation des projets, etc.

     

    • Organiser et participer à la « ruche d’échanges »: En amont des études techniques, la commune organise une ruche permettant aux habitants de présenter – et.ou de co-construire- leurs projets.

     

    • Suivre et accompagner les services dans la phase d’étude de faisabilité des projets

     

    • Rencontrer les porteurs retenus et préparer avec eux les éléments de communication pour qu’ils puissent réaliser leur campagne de projet.

     

    • Participer à la conception de la campagne de vote des projets : être force de proposition pour favoriser la participation au vote d’un maximum de balnéolais.e.s, mener les sorties dans la ville, etc.

     

    • Accompagner les opérations de vote: par des présences sur le terrain pour aller chercher les publics les plus éloignés et organiser l’événement d’annonce des résultats du vote.

    Le-la stagiaire pourra également être amené.e à participer à d’autres formats de concertation s’il le souhaite : appel à projet citoyen, conseil de quartier, concertation sur des projets urbains, etc.

     

    Profil recherché :

    De formation supérieure, type 2e ou 3e Cycle en ingénierie de la concertation, urbanisme ou aménagement, sciences politiques, communication ou sociologie.

    Vous êtes curieux/se, créatif/ve et dynamique et disposez d’un très bon relationnel. Réactif/ve, enthousiaste, votre motivation, votre sens du travail en équipe et vos qualités d’organisation sont des atouts indispensables. Vous souhaitez vous engager dans une aventure collective, au sein d’une collectivité. Vous portez un intérêt et disposez de connaissances relatives à l’expérimentation de nouvelles pratiques destinées à favoriser la participation citoyenne.

     

    Contrat :

    Début de stage souhaité pour Janvier/Février 2019 pour un minimum de 6 mois. Temps plein.  Disponibilités ponctuelles le soir et weekend. Taux de gratification légal en vigueur. 50% transports en commun.