Agenda des évènements

Retrouvez ci-dessous les événements à venir dans le champ de la concertation. Cet agenda est participatif : n’hésitez pas à y ajouter vos propres ateliers, conférences, séminaires, projections, … !
Les activités organisées par ou avec l’Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne sont identifiés par notre logo. Retrouvez ainsi notre agenda !
Nota: vous pouvez retrouver la liste des événements passés dans la vue ‘Calendrier’


8 évènements trouvés
  • Mobilisations des organisations autochtones à l’ONU (1977-2007)

    Proposé par : Global Race

    Le 19 janvier 2018

    15:00:00 - 17:00:00

    Premier séminaire "GLOBAL RACE" de l'année 2018 qui aura lieu le 19 janvier, de 15h à 17h en salle Jean Monnet, Sciences Po-CERI, 56 rue Jacob, 75006 Paris. Avec Françoise MORIN (Université Lyon 2 - Université Laval).
    De l’ethnie à l’autochtonie. Mobilisations des organisations autochtones pour se faire reconnaître comme "peuples autochtones" à l’ONU et participer à l’élaboration d’une déclaration universelle de leurs droits (1977-2007)
    Dans les années 70, les organisations autochtones des deux Amériques, faute de dialogue possible avec les États dont ils dépendaient, choisirent la voie onusienne pour faire reconnaître leur droit à l’auto-détermination. L’ONU accepta d’ouvrir ses portes en 1977 à leurs représentants lors d’une conférence sur « la discrimination contre les populations autochtones des Amériques ». Ce fut le début de l’internationalisation de la question autochtone qui donna lieu pendant 30 ans à de nombreux débats au sein des instances onusiennes. L’ONU est ainsi devenue le creuset de l’autochtonie où se rencontrent les représentants autochtones du monde entier. En 2007 ces populations autochtones furent enfin reconnues comme « peuples » dans le texte de la déclaration universelle de leurs droits. Nous verrons pourquoi cette catégorie politique a suscité tant de débats aussi bien chez les anthropologues que chez les gouvernants.
  • Réforme 2016 de la concertation, nouveaux droits pour les citoyens, nouveaux devoirs pour les porteurs de projet ?

    Proposé par : l'Institut de la concertation et de la participation citoyenne

    Le 25 janvier 2018

    17:30:00 - 20:30:00

    Droit d’initiative citoyen, renforcement du rôle des garants, concertation en amont des projets, débats publics sur les plans et programmes… La réforme du droit de la participation du public de 2016 apporte des modifications importantes aux modalités du dialogue environnemental. Quels objectifs pour ces nouvelles règles démocratiques ? Quelle place pour les citoyens et les associations ? Quelles nouvelles obligations pour les porteurs de projet ? Quels impacts sur les projets en cours et à venir ? De quoi s’agit-il ? Les nouveaux textes réglementaires changent les obligations des autorités publiques et porteurs de projet et ouvrent de nouveaux droits pour le public. Ces changements soulèvent de nombreuses questions sur la mise en œuvre des dispositifs de concertation, aussi bien sur des points juridiques et légaux que sur les objectifs démocratiques. Pour que ces évolutions portent leurs fruits et que se développent les pratiques participatives, une montée en compétence des acteurs concernés est nécessaire. Dans quel contexte ? La réforme de la démocratie environnementale a été menée en réponse à l'accentuation des conflits environnementaux en France (Sivens, Notre Dame des Landes...), Il en résulte deux ordonnances publiées en 2016, un décret d'application et enfin l'adoption d'une Charte de la participation du public. Dans le cadre de la mise en place de cette réforme, l’Institut de la concertation et de la participation citoyenne souhaite participer à la diffusion et la mise en débat de ces nouveaux textes réglementaires et incitatifs. Qui vais-je y rencontrer et qu’est-ce qu’on va faire ? Cet atelier s’adresse à des maîtres d’ouvrage, des associations, des fonctionnaires, des citoyens, des consultants… Après un premier temps de (re)découverte des textes et de leur genèse, un temps d’atelier en petit groupe vous permettra d'évoquer les différents projets concernés, notamment les vôtres, et d’appréhender de façon concrète ce que ces textes changent en pratique. Pour finir, des intervenants des différentes parties prenantes interviendront à l’occasion d’une table ronde pour évoquer leurs attentes et leurs visions des ordonnances et de la Charte. La discussion se continuera de manière plus informelle autour d’un pot convivial. Intervenants : Etienne Ballan, administrateur à l'Institut de la concertation et de la participation citoyenne Valérie Durand, directrice de la communication et de la concertation à la Direction territoriale Occitanie / Toulouse de SNCF Réseau France Nature Environnement Une collectivité territoriale Le Commissariat Général au Développement Durable Où cela se passe-t-il ? A Toulouse, au Lab'oïkos, le 25 janvier, de 17h30 à 20h30. Entrée par le 53 rue de la Colombette, M° Gare Matabiau / Jean Jaurès Pour s'inscrire : https://goo.gl/forms/fxQRjzELjnUyvgkO2 Pour en savoir plus : https://i-cpc.org/activites/democratisation-du-dialogue-environnemental/
  • La démocratie numérique est-elle une affaire de prestataires?

    Proposé par : L'Institut de la concertation et de la participation citoyenne

    Le 26 janvier 2018

    14:00:00 - 17:30:00

    Le développement de la démocratie participative s'est accompagnée du déploiement progressif d'une "ingénierie de la participation" qui prend la forme d'une standardisation des outils et des méthodes pour "faire participer" les citoyens. Elle a favorisé l'émergence d'une myriade de consultants qui mettent leurs compétences au service des collectivités et viennent co-élaborer les dispositifs avec les agents. L'objectif de l'atelier sera d'interroger sera d'interroger la réalité et les contraintes de ce type de collaboration dans le contexte de la participation via les outils numériques. Comment la collectivité aborde-t-elle la dimension technique de ces dispositifs ? Faut-il mieux externaliser leur conception ou favoriser des développements internes pour en maîtriser le process ? Quelles compétences mobiliser pour les animer tout au long de la démarche, mais aussi pour en analyser et en restituer les résultats ? De 14h à 17h30, à la Mairie centrale de Nantes, 29 Rue de Strasbourg, 44000, salle Aristide Briand (Bât Rosmadec 1er étage (accès PMR). Avec les interventions de : Nantes Métropole Ville de Paris Cap Collectif S'inscrire ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScEIedqlw5kb-btkgQHkDNpQgBz0bCpPmD7CUcqKIvOsq-73A/viewform?usp=sf_link
  • La perspective du suffrage universel direct va t-elle faire évoluer la place des citoyens dans la Métropole ?

    Proposé par : L'Institut de la concertation et de la participation citoyenne

    Le 5 février 2018

    18:30:00 - 20:30:00

    Un élu métropolitain porte un projet politique sur son territoire et rend des comptes auprès de ses administrés, jusque-là sans la légitimité démocratique donnée par le suffrage universel direct (SUD). Demain, avec le SUD, ces élus métropolitains seront avant tout des élus de la Métropole, avec un devoir de dialoguer avec leurs électeurs. Qu'est-ce que cette perspective va changer dans la relation élus métropolitains avec ses citoyens? Cela interroge aussi la place des communes et le rôle des élus communaux dans cette relation, d'hier à demain? C'est une question qui touche des enjeux de territorialisation et de culture de la participation. Cette rencontre s'adresse à toute les personnes concernées :  les élus communautaire et communaux,  les services de démocratie locale, les consultants délégataires et les associations intermédiaires qui assurent une mission de dialogue ou de service entre la métropole et les habitants. Nous vous invitons, chacune et chacun, à partager un temps convivial et d'échange, autour de ces perspectives, et notamment autour du cas particulier de la Métropole de Lyon. Un premier temps de récit d'expériences sera réalisé par Etienne Ballan, intervenant sur de l'aide à maîtrise d'ouvrage sur des territoires communaux et métropolitains. Puis, nous aurons une discussion animée afin de partager nos regards. Nous aurons aussi la possibilité de définir quelques sujets clés à approfondir, par la suite. Merci de vous inscrire ici, pour nous assurer que le lieu sera adéquat. De 18h30 à 20h30 au Patchwork Café, 146 cours Gambetta, à Lyon.  
  • Atelier vidéo à destination de doctorants en sciences sociales

    Proposé par : Asterya

    Le 17 février 2018

    09:30:00 - 17:00:00

    L'association Astérya, dont l'action est orientée autour de la participation citoyenne et solidaire possède également un pôle Recherche en sciences sociales qui s'intéresse tout particulièrement aux questions d’engagement, de citoyenneté, d’émancipation et de mobilisation citoyenne. Les pôles Recherche & Vidéo d'Astérya s'associent pour proposer des ateliers vidéo à destination de jeunes chercheur-se-s visant à réaliser des capsules d'1 à 2 minutes présentant leurs travaux de manière à les rendre accessibles, utiles et appropriables par des organisations souhaitant mobiliser des citoyen-ne-s souhaitant agir. Chaque atelier est ouvert à 5 doctorant-e-s et se déroule sur une journée. Le prochain aura lieu le samedi 17 février de 9h30 à 17h à Paris (lieu précis indiqué ultérieurement). La participation aux ateliers est gratuite mais les frais de déplacement éventuels ne sont pas pris en charge. L'appel à candidatures est disponible en ligne : www.asterya.eu/ateliers-video-doctorant-e-s
  • Émancipation, participation et délibération

    Proposé par : séminaire "Théories et pratiques de l'émancipation : regards croisés"

    Le 15 mars 2018

    17:00:00 - 20:00:00

    15 MARS 2018 | Émancipation, participation et délibération salle M19 Loïc Blondiaux (poliste, Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne) et Yves Sintomer (politiste, Université Paris 8)   Description du séminaire : L’émancipation est un concept de plus en plus galvaudé dans les sciences sociales : sa présence croissante dans les manifestations scientifiques et dans le champ éditorial l’associe souvent aux pratiques de résistance des dominés, à la subversion des ordres normatifs, aux processus de subjectivation politique, à la construction d’un conflit perçant l’espace public. En raison de sa polysémie constitutive et de la multiplicité de ses usages, l’on peine toutefois à clarifier son assise empirique. À ce problème de flou conceptuel, qui nécessiterait en soi une réflexion sur les frontières et les limites du concept, s’en ajoute un autre : la plupart du temps les analyses sur les processus d’émancipation sont étroitement imbriquées à des théories préalables de l’émancipation ou à des idéologies émancipatrices, à leur tour supposant un engagement axiologique de la part du chercheur. Cette articulation entre le positif, le normatif et l’idéologique est rarement questionnée dans les travaux sur l’émancipation. Le but de ce séminaire est d’inaugurer une réflexion interdisciplinaire et critique sur « ce que s’émanciper veut dire » en sciences sociales afin  de clarifier les frontières du concept, les problèmes posés par son usage, les écueils normatifs qu’il suppose ;  de penser les usages contemporains du concept en relation à son archéologie, dans les sciences sociales, la psychanalyse, la philosophie, l’art et la littérature ;  de réfléchir au positionnement axiologique du chercheur souhaitant objectiver des processus d’émancipation, entre une « impossible » neutralité et les écueils d’un engagement militant ;  de définir un protocole critique adapté à la saisie des processus émancipatoires. Le séminaire aura lieu un jeudi par mois, de 17h à 20h, de janvier à décembre 2018, à l’Université Paris Diderot | bâtiment Olympe de Gouges. Chaque séance sera composée de deux interventions, émanant de deux disciplines différentes, autour d’un sujet, d’une problématique ou d’un thème commun. Comme pour les années passées, la séance d’octobre sera une demie-journée d’études, consacrée cette année à « L’émancipation des femmes » : cette séance débutera exceptionnellement à 16h.
  • Donner la parole aux “sans-voix” ? Acteurs, dispositifs et discours

    Proposé par : Céditec, Université Paris-Est Créteil

    Du 21 juin 2018 au 22 juin 2018

    Toute la journée

  • 3ème édition École d’été “démocratie, décentralisation, gouvernance” à Sciences Po Rennes

    Proposé par : Sciences Po Rennes

    Du 27 juin 2018 au 29 juin 2018

    Toute la journée