Agenda des évènements

Retrouvez ci-dessous les événements à venir dans le champ de la concertation. Cet agenda est participatif : n’hésitez pas à y ajouter vos propres ateliers, conférences, séminaires, projections… !
Les activités organisées par ou avec l’Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne sont identifiés par le sigle | ICPC |. Retrouvez la liste des événements passés dans le ‘Calendrier’


14 évènements trouvés
  • Public Lecture “Recursive representation in the shadow of populism”

    Proposé par : DemocracyNet

    Le 9 septembre 2019

    10:00:00 - 11:30:00

    Democracy studies have recently undergone a major change in the way of conceiving representation. Long understood as one political practice among others, representation has been reconceptualized in this new, “constructivist” turn as an inescapable feature of (democratic) politics and lawmaking processes. On the one hand, it is necessary to the emergence and evolution of interests and preferences within the population and to the mobilization of constituencies in political decision-making processes. On the other hand, it is a practice that is not reserved to elected politicians, but one performed by a much wider range of non-elected actors. This paradigm shift has raised a variety of new theoretical and empirical questions within democracy studies, such as:
    • How should “representation” and “representing” be defined? How to conceptualize it from a philosophical or legal perspective? How can we operationalize and measure it with empirical approaches?
    • What does the framing of certain practices as practices of representation add to existing debates? Are political parties, elected politicians, and mini-publics all “representatives” in the same sense, or are there important distinctions? What is the relationship between “representative democracy” and representation?
    • Who are the actors representing? Who are the actors represented? How can they be identified?
    • What influences the success or failure of practices of representation, e.g., at mobilizing (new) constituencies, at making issues and interests salient, at framing debates? What legal and institutional mechanisms enable the emergence or sanction of democratic representative actors? How do practices of representation differ in democratic and in non-democratic contexts?
    • Against what normative criteria should we evaluate instances of representation and representative actors? How should we understand demands for congruence or responsiveness on the part of citizens in relation to good representation? And what institutional arrangements can help realizing democratic representation?
    These and other questions will be at the center of the Research Workshop “Political Representation in Democratic Systems.” This workshop aims at bringing together researchers from different disciplines (including, but not limited to, political science and political theory, law, philosophy, history, and sociology) in academic discussions about issues related to political representation. The workshop will offer junior researchers (PhDs and Postdocs) the opportunity to present their working papers or project proposals and to gain feedback from all participants as well as from advanced scholars based in Switzerland (Prof. Tarik Abou-ChadiDr. Sara AmighettiDr. Jennifer PageProf. Marco Steenbergen). It will also include a public keynote lecture on “Recursive Representation” by Prof. Jane Mansbridge (Adams Professor of Political Leadership and Democratic Values, Harvard Kennedy School).  
  • Decidim Day 2019

    Proposé par : Open Source Politics

    Le 12 septembre 2019

    Toute la journée

    L'équipe Open Source Politics a le plaisir de vous annoncer la première édition du Decidim Day. Pour la première fois… la communauté Decidim se réunit à Paris pour marquer l’expansion européenne de cette communauté et la diffusion élargie du logiciel à de nombreux cas d’usage lors de cette dernière année. Initié en 2016 à Barcelone, ce logiciel libre de démocratie participative s’est imposé comme une référence de la civic tech internationale (🏆2e prix du projet open source le plus innovant de la Commission Européenne). Aujourd’hui, Decidim est utilisé par plus d’une centaine d’organisations publiques et privées en Belgique, en France, en Espagne, au Mexique et en Finlande. Au programme de cette journée… conférences, ateliers et témoignages sur Decidim et son modèle de bien commun numérique propice à l’innovation ouverte et fournissant les garanties démocratiques nécessaires à toute démarche participative en ligne. Derrière ce logiciel, tout un écosystème d’entreprises, d’associations, d’universités, de citoyens et de pouvoirs publics s’est rassemblé. En attendant le programme définitif, voici un aperçu des thématiques qui seront abordées :
    • Face à la crise démocratique, le réseau des communs à la rescousse : logiciel libre à mission, réseau & financement des communs...
    • La démocratie numérique en pratique : quels besoins convergents et divergents entre les pays européens / entre le public et le privé ?
    • Civic techs, les enjeux à relever : authentification, inclusion, traitement et synthèse de jeux de données massifs...
  • Rencontre ICPC 44 – La prospective participative

    Proposé par : Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne

    Le 9 octobre 2019

    14:00:00 - 19:30:00

    Le Mercredi 09 Octobre aura lieu la troisième rencontre du réseau local des praticiens/chercheurs de la participation Nantes - St Nazaire de l'ICPC sur le thème de la prospective participative. Ce rendez-vous est l’occasion de :
    • s’enrichir en approfondissant un thème par le partage d’expertise
    • continuer à faire connaissance
    • partager un moment convivial
    Plus d'infos sur le lieu et les horaires précis à venir. Pour retrouver la page dédiée à notre réseau local, c’est par ici !
  • Convention de Citoyen.ne.s, prenons la démocratie au sérieux

    Proposé par : Association Sciences Citoyennes

    Le 14 octobre 2019

    09:00:00 - 12:30:00

    Les Assemblées citoyennes en Irlande, l’annonce par Emmanuel Macron d’une Convention citoyenne pour la transition écologique, les revendications d’organisations environnementales pour une Assemblée citoyenne face à l’urgence climatique et écologique, les promesses de démocratie par le digital... Les revendications pour que l’avis des citoyen.ne.s soit au cœur des décisions politiques sont nombreuses. Mais quelle procédure de démocratie participative mettre en place ? Selon quelles conditions une telle procédure peut-elle être réellement démocratique et prendre en compte l’avis éclairé des citoyen.ne.s ? Depuis plus d’une dizaine d’années, Sciences Citoyennes et l’Observatoire des Pratiques Participatives en Recherche et Innovation ont développé une procédure rigoureuse et codifiée permettant une réelle expression de citoyen.ne.s formé.e.s par une expertise plurielle et controversée : les Conventions de Citoyen.ne.s. Grâce à l’intervention d’experts et de représentants des différentes parties prenantes, la conférence "Conventions de Citoyen.ne.s, prenons la démocratie au sérieux" visera à introduire les Conventions de Citoyen.ne.s, les mettre en débat dans le contexte actuel et les rendre appropriables comme mode de participation et de décision dans le cadre du projet TeRRIFICA – Territorial Responsible Research and Innovation Fostering Innovative Climate Action.    
  • Comment adapter et hybrider les démarches participatives dans les territoires ?

    Proposé par : Outils Pour Décider Ensemble

    Du 15 octobre 2019 au 16 octobre 2019

    Toute la journée

    Les rencontres du réseau OPDE constituent des opportunités d’échange entre praticiens et académiques sur une question fédératrice : quels sont les outils qui provoquent, encouragent, fondent, permettent le « décider ensemble ». Suite aux précédents colloques à Paris, Québec, Montpellier, Montréal, Yverdon-les-Bains, Rouen, Montpellier, cette nouvelle conférence du réseau OPDE, qui se tiendra les 15 et 16 Octobre 2019 à Clermont-Ferrand, témoigne du succès du réseau et de l’intérêt de la question du «décider ensemble». En fonction des communautés scientifiques, celle-ci recouvre diverses problématiques, liées à la nature des outils selon qu’il s’agit de les élaborer, de les co-produire, d’en moduler la mise en œuvre ou d’en évaluer l’intérêt et l’efficacité. Il s’agit dans tous les cas de problématiques transversales permettant de partager les connaissances et les pratiques entre communautés scientifiques et avec les praticiens comme en témoigne la diversité des publics réunis lors des conférences précédentes. Cette pluralité d’approches et de regards répond à la philosophie du Réseau OPDE qui vise à porter un regard élargi sur la décision à plusieurs. La cuvée 2017 portait sur les dispositifs participatifs : « Concevoir, adapter, évaluer des dispositifs pour faciliter et étendre la participation des acteurs aux décisions ». Il s’agissait (i) d’élargir les parties-prenantes, souvent institutionnelles et organisées, aux citoyens et collectifs de citoyens, (ii) d’hybrider les dispositifs pour renforcer les apprentissages et faciliter l’appropriation et la légitimité de ces dispositifs et (iii) de s’interroger sur les conditions d’adaptation et d’hybridation des outils et dispositifs en fonction des contextes. Cette hybridation peut concerner les niveaux individuels ou collectifs, les dimensions naturelles ou culturelles, les thématiques urbaines ou rurales ; elle produit de nouvelles formes d’organisation territoriale. Nous poursuivrons cette réflexion sur l’adaptation et l’hybridation des démarches participatives, en la ciblant sur les transitions territoriales. Les territoires sont en transition et voient l’accélération et le foisonnement d’initiatives, de projets, de procédures de transitions territoriales, tant alimentaires qu’énergétiques, technologiques et paradigmatiques, urbaines et rurales. Les enjeux touchent aux modalités d’intégration des différents acteurs, activités et espaces dans les territoires pour articuler politiques publiques et innovations sociales. Les concepts de territoire, paysage, système sont à même de nous faire entrer dans la problématique, tant les dynamiques sont inter-reliées et nécessitent des regards croisés.

    Le colloque 2019 « Comment adapter et hybrider les démarches participatives dans les territoires » visera à analyser la capacité de ces outils à contribuer au « décider ensemble ». Comment les acteurs peuvent s’emparer de ces démarches pour décider et agir ? Comment les chercheurs peuvent-ils aider les acteurs à se mobiliser et à décider ensemble ? Comment hybrider les savoirs des acteurs et des chercheurs pour accompagner les changements ?  En quoi cela renouvelle les pratiques de recherche ?

    Ce sont autant de questions autour desquelles nous pourront échanger sur nos pratiques, méthodes et concepts afin de proposer de nouveaux dispositifs participatifs.

    Le colloque OPDE 2019 est jumelé avec l’animation transversale du groupe «Systèmes alimentaires et forestiers, circuits et circularités » du Programme Pour et Sur le Développement Régional (https://www.psdr.fr/). A ce titre les chercheurs PSDR sont incités à présenter leurs travaux dans l’un ou l’autre des 3 axes du colloque.

    Une session atelier  «  Construisez-vous-même votre propre démarche participative » est proposée à l’ensemble des participants pour adapter et hybrider leurs méthodes, en s’appuyant sur un terrain concret, celui du Projet Alimentaire Territorial du Grand Clermont et du PNR Livradois-Forez en cours (http://www.legrandclermont.com/projet-alimentaire-territorial). Les intervenants intéressés à mettre à l’épreuve leurs méthodes lors de cet atelier sont invités à le signaler dès l’envoi de leur résumé.

  • Smart Citizenship Academy 2019

    Proposé par : Ville de Cascais

    Du 15 octobre 2019 au 18 octobre 2019

    Toute la journée

    The Municipality of Cascais and the New School of Business and Economics in Portugal will hold, for the second consecutive year, the Smart Citizenship Academy, a space for reflection, debate and co-creation on more intense ways of living democracy and citizen participation.
    This year's edition of the Academy has the contributions of a network of international partners, including the World Bank (Moscow, Russian Federation), the Global Initiative for Fiscal Transparency (Washington, United States of America), the Association of Municipalities and Regions of Sweden (Stockholm, Sweden) and the International Observatory for Participatory Democracy (Barcelona, Spain).
    In accordance with the last edition, the program provides four days of presentations, debates and group work, which will bring to Cascais some of the most prestigious national and international names in the issues at hand.
    The first day will focus on the crisis of democracies, which led the organization to invite some experts who will help to understand phenomena such as populism, use of the vote as a "weapon" of retaliation against more traditional political elites, as well as the troubled process of Brexit.
    The morning of the second day will be dedicated to understanding the potentialities and threats of the new forms of artificial intelligence for democracy, a very current subject and on which there are no certainties nor consensus.
    The afternoon of this day will allow participants to opt for two working groups, namely: a) socially inclusive participatory processes, with presentations of practices that have developed specific mechanisms to enhance the involvement of social groups traditionally further from decision-making centres; b) transparency, digital government and citizens' participation in fiscal dynamics at the national level, with some of the best known international practices being presented.
    The morning of the third day will be dedicated to the first-hand public presentation of the Participatory Budgeting Worldwide Atlas, an ongoing project involving a vast international network of collaborators. The results will be debated by a panel of guests from four continents.
    The afternoon of the third day will bring two new working groups, namely: a) the institutionalization of participatory budgeting  - threats and potentialities, with the participation of countries such as Peru and Poland, with legislations dedicated to this topic; b) participation mechanisms by sampling, focused on the presentation of experiences that favour mini-groups or representative methods, as an alternative to initiatives of a universal character.
    The fourth and last day will be dedicated to youth participation, with the presentation of highly emblematic initiatives that demonstrate the relevance and timeliness of social and political actions promoted by the young.
    Given the characteristics and objectives of the event, the organization decided to open a limited number of places, namely fifty, which are filled by order of registration.
    During the conference traduction will be available for english, spanish and russian

    Informations pratiques

    Pour connaître le programme détaillé, rendez-vous ici.
    Pour vous inscrire, rendez-vous ici.
  • La concertation est-elle rentable ?

    Proposé par : ICPC

    Le 17 octobre 2019

    14:30:00 - 17:30:00

    À quoi sert la concertation ? Mérite-t-elle le temps, l’énergie et les budgets qui y sont consacrés ? Que peut-on, ou ne peut-on pas en attendre ? A l’inverse, à quoi s’expose-t-on faute de concertation ? Cécile Blatrix et Jacques Méry ont tenté de répondre à ces questions en rassemblant des contributions basées sur des études de cas dans le domaine des déchets, de l’aménagement, de l’eau et de l’assainissement. Nous produirons très prochainement un note de lecture que vous pourrez consulter ici. Cet atelier praticiens-chercheurs introduit un cycle d'activités que nous souhaitons développer sur l'évaluation de la concertation et de la participation. Il commencera par une présentation de l'ouvrage et se poursuivra par un échange avec les auteurs autour de l'évaluation des processus de concertation : comment s'y prendre ? Quels sont les résultats et comment peut-on les interpréter ? Pour y participer, merci de vous inscrire via ce formulaire.
  • Voix d’avenir. Agir ensemble pour transformer la société

    Proposé par : Fondation de France

    Le 14 novembre 2019

    09:00:00 - 18:00:00

    « Jamais rien pour nous sans nous ! » Face aux tensions qui fracturent notre société, le besoin de participation n’a jamais été aussi vif. Solidarités, modes de production et de travail, santé, grand âge, éducation, villes ou encore environnement… les défis sont immenses et les solutions ne peuvent s’inventer que collectivement. Le 14 novembre, des rencontres… participatives ! Avec les rencontres « Voix d'avenir », la Fondation de France vous propose de venir échanger, témoigner, questionner, expérimenter… Et construire ensemble des solutions pour une société réellement participative. Rendez-vous le 14 novembre 2019 pour une journée de chantier collaboratif, au Palais des Congrès à Montreuil, au cœur d’une grande maison de la participation.
    Site internet Fondation de France
  • Colloque international – Localiser l’épreuve démocratique. Assemblages, circulations, imaginaires

    Proposé par : GIS Démocratie et Participation

    Du 14 novembre 2019 au 16 novembre 2019

    09:00:00 - 17:00:00

    APPEL À CONTRIBUTIONS

    Occupation des ronds-points par les Gilets jaunes après les places publiques par Nuit debout, assemblée des assemblées et aspirations communalistes, Zones de gratuité, listes citoyennes, révolte populaire en Algérie, gestion partagée des communs, plainte contre l’État face à son inaction sur le changement climatique, mobilisations contre les violences policières … les expérimentations citoyennes qui se multiplient ces dernières années témoignent d’une aspiration radicale à un autre fonctionnement démocratique que les dispositifs participatifs ne sont pas parvenus à capter. En explorant et analysant une série « d’expérimentations démocratiques », le congrès 2017 du Gis Démocratie et Participation avait souhaité acter une nouvelle orientation dans un contexte d’urgence démocratique plus forte que jamais. Le mouvement des Gilets Jaunes est venu confirmer le constat que nous faisions alors d’une crise aiguë du politique et d’une aspiration radicale à la démocratie. Il révèle également une insatisfaction face à un pouvoir toujours plus vertical et autoritaire, et un sentiment de perte de souveraineté. Plus profondément, les signes d’un rétrécissement démocratique se font chaque jour sentir un peu plus : de la victoire électorale de Trump à celle de Bolsonaro, de la criminalisation des militants solidaires des réfugiés à la restriction du droit de manifester, des procès baillons à la mise à mal de l’autonomie de la presse… les libertés publiques semblent menacées. Dans ce nouveau contexte, s’il s’agit toujours d’appréhender la multiplicité des formes d’expérimentation démocratique, le pari de ce colloque est de saisir ensemble ce double mouvement qui fait la complexité de l’épreuve démocratique : expérimentations et répression des alternatives citoyennes. La notion d’épreuve démocratique permet de penser à la fois les épreuves subies par la démocratie et les expériences par lesquelles elle fait la preuve de son existence sous des formes parfois renouvelées. Elle permet également d’interroger la place du conflit comme enjeu collectif, de s’attacher aux formes qu’il prend, de saisir les modalités de la mise en débat à différentes échelles et d’analyser les fragilités démocratiques des sociétés contemporaines. Localiser l’épreuve démocratique, cela signifie à la fois la repérer, la faire advenir en situation, l’actualiser et la « rendre locale », c’est à dire être attentif·ve·s aux propriétés des acteur·trice·s et des lieux. Cela permet aussi d’interroger le « local » comme espace de résistance à des épreuves démocratiques émergeant à d’autres niveaux et de reconnaître la nécessité de réfléchir aux lieux concrets, aux espaces matériels de l’expérimentation démocratique.   Ce colloque invite à localiser l’épreuve démocratique autour de trois axes qui peuvent s’articuler :
    • Observer les assemblages, notion qui permet d’aborder à la fois les configurations institutionnelles à l’œuvre et les formes d’assemblées et d’arrangements de pratiques, pour envisager la diversité des modes d’institution, ainsi que les liens et articulations entre elles ;
    • Décrire les circulations, des personnes, des pratiques et des idées, circulations physiques et matérielles ou par les réseaux sociaux entre les expériences locales et/ou localisées, et les réagencements d’échelle ainsi produits.
    • Saisir les imaginaires à l’œuvre, autre manière de poser la question des idéologies et des projets politiques : situer la production de différents imaginaires sociaux du politique, notamment des relations entre participation et représentation.
  • TROPHÉES DE LA PARTICIPATION ET DE LA CONCERTATION

    Proposé par : La gazette et Décider ensemble

    Le 18 novembre 2019

    Toute la journée

    L'événement "TROPHÉES DE LA PARTICIPATION ET DE LA CONCERTATION - Valoriser les projets participatifs" aura lieu le 18 novembre 2019 à Paris (le lieu exact vous sera communiqué ultérieurement).

    Candidatez à partir du 3 juin et avant le 20 septembre pour avoir une chance d’être récompensé !

    Comment participer aux Trophées?

    Déposez votre dossier avant le 20 septembre et recevez 1 à 4 étoiles pour valoriser votre démarche participative !

    • Des trophées pour récompenser les initiatives innovantes en matière de concertation et de participation citoyenne
    • Pourquoi pas vous ? Le jury récompensera les projets en leur attribuant de 1 à 4 étoiles
    • La cérémonie de remise de prix se tiendra en novembre 2019 à Paris
    • Cet événement s’adresse aux collectivités locales, aux collectifs citoyens, associations, entreprises publiques et privées