Les activités organisées par ou avec l'Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne sont identifiés par le sigle | ICPC |. Retrouvez la liste des événements passés dans le 'Calendrier'



12 évènements trouvés
  • Une délibération sur la participation ? Au secours ! Comment faire ?

    Proposé par : Institut de la concertation et de la participation citoyenne ; Coordination nationale des Conseils de développement (CNCD)

    Le 24 septembre 2020

    10:00:00 - 12:00:00

    La loi Engagement et Proximité promulguée en décembre 2019, introduit de nouvelles dispositions qui incitent les intercommunalités à interroger en début de mandat l’articulation entre action publique et participation citoyenne. L'élaboration d’un pacte de gouvernance mais aussi les modalités de consultation du conseil de développement et de participation des citoyens aux politiques publiques doivent faire l'objet d'un débat et d'une délibération.* De quoi parle-t-on ? Comment s’y prendre ? Quels contenus doivent comporter ces délibérations ? Peut-on s’inspirer des chartes de la participation ? Quelles méthodes peut-on mettre en place pour les élaborer ? Avec qui ? Qu’est-ce qu’il ne faut absolument pas oublier ?     L’Institut de la concertation et de la participation citoyenne (ICPC) et la Coordination nationale des Conseils de développement (CNCD) vous proposent un atelier de travail en visio conférence sur ce sujet, afin de guider l’action de ceux et celles qui doivent préparer ces délibérations. Avec la contribution de la Communauté de la Charte de la participation du public. Inscrivez-vous vite via ce lien !     * Art L5211-11-2 du CGCT: “Après chaque renouvellement général des conseils municipaux […], le président de l'établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre inscrit à l'ordre du jour de l'organe délibérant : 1) Un débat et une délibération sur l'élaboration d'un pacte de gouvernance entre les communes et l'établissement public ; 2) Un débat et une délibération sur les conditions et modalités de consultation du conseil de développement […] et d'association de la population à la conception, à la mise en œuvre ou à l'évaluation des politiques de l'établissement public.”
    > En savoir plus
  • UP conférence – La démocratie se réinvente #1

    Proposé par : Mouvement Up

    Le 30 septembre 2020

    18:00:00 - 19:00:00

    D’après plusieurs études, 80 % des Français souhaitent que la France reste une démocratie en 2030. Cependant à la suite des nombreux mouvements sociaux, tels que les gilets jaunes ou Extinction Rebellion, seuls 38 % des Français estiment que la démocratie fonctionne bien et 77 % se disent favorables à toutes formes de référendum d’initiative citoyenne.   

    Notre démocratie semble avoir besoin d’une mise à jour importante mais laquelle ? Selon Mathilde Imer, « Il ne faut pas tout jeter, il est nécessaire de redonner un nouveau souffle, un nouveau modèle de collaboration entre les différents acteurs. Le citoyen ne veut plus être là pour uniquement légitimer, il veut collaborer avec le politique. »

    Aujourd’hui, des outils pour le budget participatif ou les consultations citoyennes permettent d’inclure les citoyens dans le processus de décision politique. Ces nouveaux formats ouvrent de nouvelles agoras dans lesquelles les citoyens sont directement présents. Ainsi, les 150 tirés au sort de la Convention Citoyennes pour le Climat ont proposé 149 mesures dans l’objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France. 146 ont été retenues par le Président de la République, sur des sujets aussi variés que le logement, l’alimentation ou l’artificialisation des sols. Une avancée spectaculaire et assez inédite.  

     En partenariat avec Démocratie Ouverte, et dans le cadre de son cycle de conférences dédiées à la démocratie participative, cette UP Conferences vous aide à décrypter la démocratie de demain. L’occasion de s’outiller pour s’impliquer, encore plus, dans les prises de décisions et redonner confiance aux citoyens grâce à l’intelligence collective.  

    Intervenants

    • Antoine BRACHET est directeur de l’intelligence collective chez Bluenove, une société de technologie et de conseil pionnière en intelligence collective massive et engagée activement dans la civic tech. Il est à l’initiative du projet “Bright Mirror” créé en 2018, qui propose des ateliers d’écriture collective pour construire un futur optimiste.  
    •  Militante pour une transition démocratique et écologique. Mathilde IMER est coprésidente de Démocratie ouverte. Elle est également membre du Comité de gouvernance de la Convention citoyenne pour le climat et cofondatrice des Gilets citoyens.
    • Clément MABI est maître de conférence en Science de l’information et de la communication à l’UTC de Compiègne. Ses recherches portent sur la participation politique en ligne et les usages citoyens du numérique. Il a travaillé sur différents sujets comme l’ouverture des données publiques (Open data), l’usage du numérique dans les dispositifs de concertation, le développement du « Gouvernement Ouvert » (Open Governement) et les civic techs. 
      A partir du 7 octobre 
    > En savoir plus
  • Le citoyen : un défi pour le dialogue territorial ?

    Proposé par : Comédie

    Le 2 octobre 2020

    10:00:00 - 12:00:00

    Premier atelier d'une série de trois ateliers en visioconférence, du 2 au 16 octobre 2020, proposés par l'association Comédie en partenariat avec le CERDD et avec le soutien de la Fondation de France. Présentation de la séquence des trois ateliers Depuis quelques années, de plus en plus de citoyens participent à titre individuel ou sous forme de collectifs improvisés, c’est-à-dire en dehors des associations ou des organisations professionnelles qui constituent le public habituel des concertations. Cela en fait un public mouvant et difficile à saisir, parfois jugé peu représentatif, porté sur l’action plutôt que sur le dialogue, peu soucieux de l’intérêt général. Ces analyses correspondent-elles à la réalité ? Les projets portant sur la biodiversité et la transition énergétique sont emblématiques de cette évolution des publics et de leurs modes d’action. Ils voient les citoyens s’opposer à eux ou au contraire les solliciter ou les promouvoir. L’action des individus et des collectifs informels est elle-même le reflet d’une évolution des formes de mobilisation dans la société, qui passe par les réseaux sociaux, la valorisation de l’action directe et de l’initiative individuelle, l’intermittence de l’engagement. Comment s’adapter à ces évolutions ? En quoi modifient-elles ou non les pratiques de dialogue territorial ? Au-delà des bouleversements qu’elles apportent, en quoi constituent-elles une opportunité ? Présentation de l'atelier 1 (2 octobre 2020) Il y a dans l’environnement une longue tradition de dialogue avec les groupes organisés, notamment les associations et les organisations professionnelles.  Pour un élu ou un porteur de projet, il est d’ailleurs plus simple d’avoir en face de soi des partenaires structurés, même si les divergences sont parfois vives. Mais la participation aujourd’hui est aussi le fait d’individus ou de collectifs informels. Cette évolution pose des questions. Comment  engager un dialogue avec des habitants dispersés ou des collectifs qui n’ont parfois pas de représentants ? Les réseaux sociaux conduisent-ils à une désinformation et à une radicalisation des points de vue ? Est-ce légitime que, parfois, quelques riverains bloquent un projet alors que les acteurs organisés y ont contribué et que la majorité de la population ne donne pas son avis ? A l’inverse, peut-on ignorer ces oppositions au nom de l’intérêt général ? Cela nous invite-t-il à repenser nos façons d’organiser la concertation ? Cet atelier mobilisera l’expérience des participants et des animateurs de l’association Comédie. Il visera à identifier et comprendre les difficultés que cela pose à ceux qui agissent dans le champ de la transition environnementale et énergétique et à rechercher ensemble des pistes de solutions. Animateurs : - Marie Eraud et Cécile Malfray, Comédie - Ifrée - Pierre-Yves Guihéneuf, Comédie - Geyser - ICPC
    Voir l'atelier 2 Voir l'atelier 3 Voir la présentation des ateliers
    > En savoir plus
  • Métropoles innovantes, la course au vaccin démocratique ?

    Proposé par : Nantes Métropole

    Le 8 octobre 2020

    09:00:00 - 10:45:00

    Dans le cadre de l'événement Nantes Innovation Forum organisé par Nantes Métropole, la table ronde d'ouverture portera sur le thème "Métropoles innovantes, la course au vaccin démocratique ?"

    Intervenantes

    • Judith Ferrando, co-présidente de l'ICPC
    • Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole et Maire de ville de nantes
    • Dubravka Suica, Commissaire européenne et Vice-Présidente à la démocratie et à la démographie
    • Sylvine Bois-Choussy, Cheffe de projets coopération internationale pour La 27e Région

    Inscriptions

    https://nantesinnovationforum.fr/le-programme/
    > En savoir plus
  • La participation du citoyen à la confection de la loi

    Proposé par : Université Le Mans

    Le 9 octobre 2020

    09:00:00 - 17:30:00

    Le colloque vise à proposer une réflexion d'actualité et renouvelée de la manière dont les rapports du citoyen à la confection de la loi peuvent être saisis par le droit. Le constat d'une démocratie française à bout de souffle conduit à de nombreuses revendications en faveur d'une plus grande participation du citoyen à la fabrication de la loi. Si son principe n'est plus réellement critiqué, et si les idées permettent une telle contribution du citoyen aux affaires publiques ne manquent pas, la mise en pratique n'est pas si aisée car elle ne peut se faire sans un bouleversement des conceptions traditionnelles de la représentation, de la place des acteurs politiques dans le processus législatif et des équilibres entre les pouvoirs. Le projet vise à mettre ne évidence ces bouleversements sur le plan juridique ; il a également une portée prospective et prescriptive. Le dialogue entre chercheurs mais aussi entre les acteurs de cette reconfiguration, membres des institutions, à vocation a permettre de mener à bien ces objectifs.  

    Inscriptions

    Inscriptions à partir du 20 septembre, à l'adresse suivante :  https://citoyenloi.sciencesconf.org/
    > En savoir plus
  • L’alliance des citoyens et des collectivités dans les dynamiques de transition

    Proposé par : Comédie et CERDD

    Le 9 octobre 2020

    10:00:00 - 12:00:00

    Second atelier d'une série de trois ateliers en visioconférence, du 2 au 16 octobre 2020, proposés par l'association Comédie en partenariat avec le CERDD et avec le soutien de la Fondation de France. Présentation de la séquence des trois ateliers Depuis quelques années, de plus en plus de citoyens participent à titre individuel ou sous forme de collectifs improvisés, c’est-à-dire en dehors des associations ou des organisations professionnelles qui constituent le public habituel des concertations. Cela en fait un public mouvant et difficile à saisir, parfois jugé peu représentatif, porté sur l’action plutôt que sur le dialogue, peu soucieux de l’intérêt général. Ces analyses correspondent-elles à la réalité ? Les projets portant sur la biodiversité et la transition énergétique sont emblématiques de cette évolution des publics et de leurs modes d’action. Ils voient les citoyens s’opposer à eux ou au contraire les solliciter ou les promouvoir. L’action des individus et des collectifs informels est elle-même le reflet d’une évolution des formes de mobilisation dans la société, qui passe par les réseaux sociaux, la valorisation de l’action directe et de l’initiative individuelle, l’intermittence de l’engagement. Comment s’adapter à ces évolutions ? En quoi modifient-elles ou non les pratiques de dialogue territorial ? Au-delà des bouleversements qu’elles apportent, en quoi constituent-elles une opportunité ? Présentation de l'atelier 2 (9 octobre 2020) Les mobilisations citoyennes montent en puissance depuis plus de deux ans avec un message clair : la transition écologique et solidaire passera par une forme de transition démocratique. Il n’est plus possible de penser les projets sans le déploiement de processus participatifs qui viennent les enrichir. Pour autant, ces démarches participatives ne se décrêtent pas. Par les changements qu’elles engendrent, elles peuvent déstabiliser, ou insécuriser les porteurs de projet. L’enjeu aujourd’hui porte donc aujourd’hui sur l’outillage des professionnel.les et des élu.es pour associer les citoyens. L’atelier vise à apporter quelques éclairages basés sur des retours d’expériences en région Hauts-de-France. Qu’apportent les processus de mobilisation et de participation citoyenne dans les dynamiques de transition ? Ces démarches participatives viennent bousculer les habitudes de travail, les postures, les réflexes ancrés et ne sont pas sans poser des difficultés ? Quelles sont les solutions ?
    • L’expérience de Loos-en-Gohelle, de plus de 20 ans dans des démarches d’implication des citoyens nous permettra de dégager des enseignements et éléments de réponse
    Les élus et agents des collectivités sont parfois vivement interpellés et bousculés par les citoyens dans différents contextes, jusqu’à créer des tensions sur les territoires.
    • L’expérience de la commune d’Erchin montre comment il est possible de passer d’une situation de conflit à une situation d’écoute, préalable nécessaire à tout projet.
      Animateurs : - Alexis Montaigne, Cerdd - Gaëlle Grattard, Comédie et Union régionale des CPIE Auvergne Rhône-Alpes
    L’inscription est obligatoire : inscrivez-vous ! Le nombre d’inscrits étant limité, inscrivez-vous seulement aux ateliers auxquels vous pouvez vraiment participer.
    Voir l'atelier 3 Voir la présentation des ateliers
    > En savoir plus
  • Citoyens et experts : des savoirs pluriels entre confrontation et coopération 

    Proposé par : Comédie

    Le 16 octobre 2020

    10:00:00 - 12:00:00

    Troisième atelier d'une série de trois ateliers en visioconférence, du 2 au 16 octobre 2020, proposés par l'association Comédie en partenariat avec le CERDD et avec le soutien de la Fondation de France. Présentation de la séquence des trois ateliers Depuis quelques années, de plus en plus de citoyens participent à titre individuel ou sous forme de collectifs improvisés, c’est-à-dire en dehors des associations ou des organisations professionnelles qui constituent le public habituel des concertations. Cela en fait un public mouvant et difficile à saisir, parfois jugé peu représentatif, porté sur l’action plutôt que sur le dialogue, peu soucieux de l’intérêt général. Ces analyses correspondent-elles à la réalité ? Les projets portant sur la biodiversité et la transition énergétique sont emblématiques de cette évolution des publics et de leurs modes d’action. Ils voient les citoyens s’opposer à eux ou au contraire les solliciter ou les promouvoir. L’action des individus et des collectifs informels est elle-même le reflet d’une évolution des formes de mobilisation dans la société, qui passe par les réseaux sociaux, la valorisation de l’action directe et de l’initiative individuelle, l’intermittence de l’engagement. Comment s’adapter à ces évolutions ? En quoi modifient-elles ou non les pratiques de dialogue territorial ? Au-delà des bouleversements qu’elles apportent, en quoi constituent-elles une opportunité ? Présentation de l'atelier 3 (16 octobre 2020) La gestion durable des espaces ruraux et des biens communs comme la forêt, l'eau ou les terres agricoles ne peut plus se limiter à des concertations institutionnelles. Soit parce qu'elles ont montré leurs limites, soit du fait de revendications croissantes de collectifs citoyens et d'acteurs ruraux à faire entendre leur voix et retrouver du pouvoir d'agir. Dans les processus de dialogue où se côtoient des citoyens et des experts, la reconnaissance du savoir de l'autre est un enjeu central. Face aux savoirs d'experts (scientifiques, gestionnaires techniques, industriels... ), les simples citoyens et usagers des territoires ruraux sont-ils incompétents et peu légitimes à participer, ou sont-ils porteurs d'autres savoirs méconnus et écartés ? Peut-on considérer qu'il s'agit simplement d'individus ayant des niveaux variables de connaissance, mais qui sont aptes à en acquérir de nouvelles et à décider de l'avenir de leur territoire, autant que des experts ? En pratique, la mise en dialogue de différents registres de savoirs est difficile. Comment peut-on favoriser leur expression et surtout leur complémentarité ? Cette alchimie délicate engendre t-elle de meilleures décisions ?
    • Avec le témoignage du Réseau des Alternatives Forestières et d'autres porteurs d'expérience. Vous souhaitez apportez un témoignage ? Contactez nous : julie.riegel@geyser.asso.fr
    Animatrices : - Julie Riegel, Geyser, Comédie - Marie Pagès-Gold, Union régionale des CPIE Auvergne Rhône-Alpes, Comédie
    L’inscription est obligatoire : inscrivez-vous ! Le nombre d’inscrits étant limité, inscrivez-vous seulement aux ateliers auxquels vous pouvez vraiment participer.
    Voir la présentation des ateliers
    > En savoir plus
  • Rencontres nationales de la participation – 4ème édition

    Proposé par : Décider ensemble

    Du 19 octobre 2020 au 21 octobre 2020

    Toute la journée

    Les Rencontres nationales de la participation rassemblent les acteurs du monde de la concertation pour 2 jours et demi d’échange, de co-construction et de formation lors de débats et d’ateliers. Ces temps sont créés et animées par des personnalités qualifiées, experts et acteurs incontournables, en France et à l’international, de la concertation, de la participation citoyenne et du dialogue entre parties prenantes. La prochaine édition aura lieu à Mulhouse, en partenariat avec la Région Grand Est et la Ville de Mulhouse. Cette édition s'intéresse à la transformation de notre démocratie et aux rôles que jouent les citoyens dans ces multiples transitions, qu'elles soient démocratique, énergétique ou technologique. 4 thèmes seront au cœur des débats :
    • Les innovations démocratiques : quels outils délibératifs renforcent la participation ? Comment les nouvelles technologies transforment-elles les relations dans notre société ?
    • La transition écologique et énergétique : la participation peut-elle être moteur pour répondre aux enjeux climatiques ?
    • La démocratie dans les territoires : après les municipales, quel renouveau de la participation ? comment co-construire les transitions dans les territoires ?
    • La participation inclusive : quelles méthodes pour une participation inclusive ? comment impliquer les publics absents et surmonter les clivages ?
    L'Institut de la Concertation et de la Participation Citoyenne y animera des ateliers : venez nous y retrouver !
    > En savoir plus
  • Rencontres Régionales des Energies renouvelables Citoyennes

    Proposé par : Energethic, Solis et Énergie Partagée

    Le 13 novembre 2020

    09:30:00 - 16:30:00

    Les associations EnergethicSolis et Énergie Partagée, en partenariat avec la Région Hauts-de-France, organisent les 1ères rencontres régionales des énergies renouvelables citoyennes. Le Cerdd y présentera les enjeux du changement climatique en Hauts-de-France et interviendra dans l'atelier dédié à la biomasse.

    La Région Hauts-de-France s’est fixée des objectifs ambitieux en matière de développement des énergies renouvelables. Une nouvelle réponse pourrait contribuer à les atteindre : la participation des citoyens dans le développement des projets de production, en collaboration étroite avec les collectivités.

    A l'occasion des 1ères Rencontres Régionales des Énergies renouvelables Citoyennes, venez découvrir des exemples de projets, échanger avec les acteurs et repérer les solutions proposées aux collectivités et autres acteurs de l'énergie pour se saisir de cette innovation.

    Programme et inscriptions à venir.


    > En savoir plus
  • Des territoires (vraiment) participatifs pour des transitions (vraiment) puissantes !

    Proposé par : Cerdd

    Le 24 novembre 2020

    09:30:00 - 16:30:00

    L’effervescence démocratique monte en puissance au même rythme que l'accélération des crises : la société civile ne veut plus simplement assister aux décisions et subir les transformations de son territoire. Elle veut les façonner main dans la main avec les élu.es et les décideur.euses. La transition écologique sera juste si elle est partagée, co-construite et résolument ouverte à toutes les forces vives. Programme et inscription

    Programme

    9h30 - 10h15 // Introduction, échange entre participant.es 10h15 - 12h15 // Table ronde "Comment la transition démocratique accélèrera la transition écologique et solidaire" 12h15 - 13h30 // Déjeuner Ateliers - 1ere session // 13h40 - 15h

    1 // Loos-en-Gohelle, une histoire d’implication citoyenne !

    2 // Le budget participatif : de l’argent pour agir et décider ensemble !

    3 // Collectifs citoyens en transitions et collectivités : quelle réelle coopération pour une transformation du territoire ?

    4 // La boussole de la participation du CEREMA

    Ateliers - 2eme session // 15h10 - 16h30

    5 // Le financement participatif opportunités et limites

    6 // En quoi les communs sont-ils un enjeu pour la transformation des friches ?

    7 // La mise en récit

    8 // Dispositif de mobilisation citoyenne, les défis Déclics vous donnent des clefs !


    > En savoir plus