Emplois et stages

  • Type d'offre

19 offres trouvées
  • STAGE

    ROUGE VIF – Développement territorial et/ou démarches participatives citoyennes et multiacteurs

    Débute le 2 janvier 2019

    Pour nos différentes missions, nous recherchons des stagiaires pour une durée de 6 mois. Ils seront intégrés dans les équipes de production et y occuperont l’équivalent d’un poste de consultant junior, avec une responsabilisation croissante en fonction de leurs compétences. Ils travailleront en appui direct des chefs de projets ou directeurs de missions, l’idée étant de pouvoir s’investir sur plusieurs types de missions concernant le développement territorial et/ou la conception et l’animation de démarches participatives citoyennes et multiacteurs :
    • Elaboration de projets de territoire durables (SRADDET, Schémas départementaux, SCoT, PNR, stratégies ou projets de territoire, Agendas 21…)
    • Contribution à des études de prospective territoriale
    • Concertation es dans le cadre de projets de territoires ou sur des thématiques spécifiques telles que la biodiversité, la transition énergétique, les paysages…
    • Concertation autour de projets de planification territoriale et urbaine (PLUi, NPNRU…)
    • Animation de réseaux d’acteurs ou de territoires (liés au développement territorial, à la politique de la ville, la gestion des déchets…)
    • Evaluation de politiques publiques (Contrats de Ville, candidatures Leader…)
    • Contribution aux réponses à appel d’offre
    • Contribution aux travaux de Recherche et Développement du cabinet
    Des déplacements sont à prévoir sur les lieux des missions en accompagnement des chefs de projet : entretiens, comités techniques et de pilotage, animation d’ateliers…
    Nos stagiaires sont entièrement intégrés à la vie de l’entreprise afin de découvrir l’ensemble du fonctionnement d’un cabinet : réunions d’équipe, réunions commerciales, temps de convivialité…

  • STAGE - AUTRE, 6 MOIS

    Saillans (26) Stage Master 6 mois – Animation et accompagnement de la participation citoyenne à la planification urbaine locale

    Débute le 2 janvier 2019 (jusqu'au 2 juillet 2019)

    Contexte et enjeux

    Saillans est une commune rurale, au pied du Vercors, de 1300 habitants. L’équipe municipale, issue d’une liste citoyenne, a mis en place depuis mars 2014 une gouvernance collégiale et participative de la commune (http://www.mairiedesaillans26.fr/gouvernance-collegiale-et-participative/).

    Depuis 2017 et jusque fin 2019, elle révise son Plan Local d’Urbanisme en impliquant étroitement les habitants. L’élaboration de ce nouveau PLU constitue une opportunité de définir avec les habitants un projet stratégique et transversal, de moyen terme, pour le développement de la commune en s’inscrivant dans la transition écologique. L’équipe municipale souhaite également, par le biais de ce dispositif, accroitre et améliorer la participation des habitants (diversification des publics et accroissement du niveau de participation).

    Pour ce faire, l’équipe municipale, accompagnée par un bureau d’étude, a mis en place un dispositif participatif de révision du PLU, qui comprend :

    • le cadrage participatif de la participation (les habitants ont donné leurs avis sur comment ils souhaitent participer et une charte de la participation a été rédigé)
    • la participation des habitants à toutes les étapes de révision d’un PLU : l’élaboration d’un diagnostic, la rédaction d’un projet stratégique, l’écriture des règlements locaux ; par le biais d’ateliers ou d’outils participatifs aux formats variés (réunion publique, questionnaire individuel, promenade, atelier vidéo jeune, etc.)
    • la mise en place d’un Groupe de Pilotage Citoyen, sur le format du « jury citoyen » comme instance de décision : elle est constituée de deux tiers d’habitants tirés au sort sur liste électorale et d’un tiers d’élus et techniciennes de la mairie. Ce groupe se nourrit de la matière produite lors des ateliers participatifs ; il est accompagné par un bureau d’étude et se réunit mensuellement pour orienter et valider l’écriture des documents du PLU
    • un suivi–évaluation de la démarche participative, réalisé par un groupe (dit de suivi-évaluation) composé de membres de l’équipe municipale, d’habitants bénévoles et d’une chercheuse (Irstea); ainsi que la désignation d’un Garant de la Concertation (CNDP).

    Le stagiaire sera pleinement impliqué dans l’équipe en charge de l’organisation et de la mise en œuvre de cette démarche participative, en étroite collaboration avec les élus référents et le bureau d’étude en charge de la révision du PLU.

    Ce stage sera mené en partenariat avec un autre stagiaire, dont la mission portera plus spécifiquement sur le suivi et l’évaluation de la démarche participative mise en œuvre.

    Objectifs du stage

    Les deux principaux objectifs sont : 1/d’accompagner et animer la participation citoyenne à la planification urbaine locale, 2/ de proposer et mettre en œuvre des actions pour renforcer et améliorer l’implication citoyenne actuelle (diversification des publics, qualité de la participation).

    Déroulement du stage

    Les activités du stagiaire consisteront, en étroite collaboration avec le bureau d’étude en charge de la révision du PLU et les élus référents de la Mairie à :

    • Appui à l’organisation et la facilitation des réunions et des autres activités du Groupe de Pilotage Citoyen : envoi des invitations, aspects logistiques, aide à l’animation, etc. ; accompagnement individualisé des membres de le Groupe de Pilotage Citoyen selon leurs besoins ;
    • Appui à la conception, à l’organisation, à la facilitation et à la restitution des résultats des différents ateliers participatifs avec la population ;
    • Proposition d’outils et de méthodes complémentaires pour accroitre la diversité des publics actuellement impliqués et améliorer la qualité de leurs contributions ; mise en œuvre.
    • Appui à la communication et à la transparence sur la révision participative du PLU, en amont et en aval de chaque évènement et de façon régulière tout au long de la mission : rédaction d’invitations, documents de communication, explications pédagogiques, compte-rendu et articles de synthèse, mise à jour du site internet, etc. Cette activité de production d’une information facilement accessible et de qualité aux habitants est indispensable pour engager les participants et favoriser leur contribution.
    • Participation aux réunions mensuelles et aux activités du Groupe de Suivi-Evaluation du processus participatif, en vue d’intégrer les recommandations de ce groupe en termes d’amélioration de la démarche.

    Ces activités pourront évoluer selon les besoins de la mission.

     

    Niveau d’étude et compétences recherchées

    Master en ingénierie de la participation. Niveau bac+4 validé ;

    Maitrise et premières expériences des techniques de facilitation de groupe ;

    Maitrise des outils de communication : logiciels bureautiques et de mise en place classiques (Word, PowerPoint, Publisher) ; la connaissance d’Indesign serait appréciée ;

    Capacité de synthèse ; bonne qualité rédactionnelle ;

    Capacité à travailler en autonomie dans un contexte multi-acteurs ; très bon relationnel ;

    Intérêt et connaissance des questions de : participation citoyenne, développement territorial, planification urbaine, transition écologique, en particulier dans les espaces ruraux.

    Modalités pratiques

    Encadrement : Sabine Girard et Fernand Karagianis, conseillers municipaux

    Stage de 6 mois commençant en janvier 2019

    Localisation : Mairie de Saillans, Drôme (26)

    Gratification mensuelle selon réglementation en vigueur (env. 530€/mois)

     

    ENVOYER LETTRE DE MOTIVATION ET CV DES QUE POSSIBLE ET AVANT LE 30 NOVEMBRE 2018 à : relation@mairiedesaillans26.fr

  • EMPLOI - CDD, 18 mois

    Dép. du Val-de-Marne. Chargé.e d’animation d’une plate-forme participative en ligne

    Débute le 2 janvier 2019

  • EMPLOI - CDI

    Démocratie ouverte – Coordinateur de programme

    Débute le 2 janvier 2019

    Coordinateur.trice du programme d’accompagnement Incubateur d’innovations démocratiques Système D

    Démocratie Ouverte ( www.democratieouverte.org ) est une association loi 1901 indépendante et non-partisane qui oeuvre à la transformation démocratique de nos institutions et de nos organisations, en développant :
    ● la transparence de la vie publique et des organisations démocratiques ;
    ● la participation des citoyens aux décisions publiques ;
    ● le développement de nouvelles formes d’organisations collaboratives et d’ engagement citoyen.

    Elle rassemble des innovateurs démocratiques (entreprises et associations proposant des solutions pour une démocratie plus ouverte), des collectivités locales, des élus, des chercheurs, des journalistes, des citoyens engagés, etc. L’association mène plusieurs activités complémentaires :
    – l’animation du premier réseau français d’innovateurs démocratiques,
    – le plaidoyer pour le renouvellement de notre système démocratique,
    – Système D, l’incubateur qui accélère les innovations démocratiques à haut potentiel,
    – le Labo DO, le laboratoire qui mène des expérimentations démocratiques sur les territoires, en partenariat avec les collectivités locales,
    – le co-portage des Halles Civiques , des tiers-lieux dédiés à l’engagement citoyen et au renouvellement démocratique en partenariat avec la 27ème Région, Kawaa, l’Institut de la Concertation et d’autres organisations.

    L’incubateur d’innovations démocratiques Système D , premier du genre en France, a été lancé fin 2016 avec le soutien du secrétariat d’Etat en charge du Numérique et de l’Innovation alors représenté par Axelle Lemaire – en partenariat avec la MGEN, Le Groupe La Poste, le Groupe Crédit Coopératif, Accenture et la Caisse des Dépôts et des Consignations. Plus d’informations sur www.systeme-d.co

    MISSIONS

    Le.a Coordinateur.trice du programme d’accompagnement de Système D aura pour principales responsabilités :
    – la mise en oeuvre, le suivi et l’évaluation du programme d’accompagnement,
    – l’animation et la coordination de la relation entre l’incubateur et les porteurs de projets accompagnés,
    – la recherche de nouveaux projets en besoin d’accompagnement (« sourcing ») et la mise en oeuvre du processus de sélection.
    Au-delà de ses missions pour l’incubateur, il sera également en charge de co-animer le réseau des innovateurs démocratiques de Démocratie Ouverte.

     

    Fiche de poste disponible sur : https://democratieouverte.org/blog/lincubateur-systeme-d-recrute-son-coordinateur-de-programme-dacceleration

  • STAGE - AUTRE, 6 mois

    Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne – Stage sur le développement de démarches participatives

    Débute le 1 janvier 2019 (jusqu'au 1 juin 2019)

    Entreprise des Territoires, la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne réunit aujourd’hui plus de
    210 collaborateurs. Sa mission : accompagner les acteurs des territoires (collectivités, entreprises, agriculteurs) et gérer les ressources en eau. Les 85 métiers des hommes et femmes de la CACG lui permettent d’apporter des réponses sur mesure aux problématiques de terrain dans le grand Sud-Ouest de la France et à l’International.

    • Descriptifs du stage

     

    Vous accompagnez les équipes d’ingénieurs de la Direction des Opérations dans la conception et la mise en œuvre de processus participatifs. En amont, vous bénéficiez d’un travail méthodologie réalisé par l’entreprise.

     

    La CACG accompagne le développement rural et propose des prestations d’études, de diagnostic, d’expertise, de conseil, de formation et d’animation concertée aux acteurs du monde rural (agriculteurs, entreprises, filières, collectivités), pour concrétiser des projets de valorisation de ressources. Il peut s’agir de développement agroalimentaire de qualité, agrotouristique, comme de valorisation non alimentaire (bois, eau, énergie).

    La Direction des Opérations intervient dans l’assistance à maîtrise d’ouvrage en milieu rural sur des projets d’aménagements et notamment sur des aménagements hydrauliques agricoles en France et à l’international.

    • Vos missions

    Plus précisément les missions attendues sont les suivantes :

    1.  Vous réalisez un Benchmark auprès d’aménageurs et de maîtres d’ouvrages publics sur la thématique des démarches participatives. Cette phase a pour objet de collecter des retours d’expérience. Vous ouvrez le Benchmark à l’international (Nouvelle Zélande par exemple)
    2. Sur la base de veille bibliographique et d’entretiens avec des maîtres d’ouvrages. Il s’agira de répondre aux questions suivantes : quelle est la concertation ? Qui dans le projet a pris ou prend en charge la concertation ? Appui de prestataires spécialisés (lesquels) ? Quels bénéfices retirés ? Quelle(s) phase(s) du projet la concertation a-t-elle concerné ? Quelles sont les méthodologies utilisées ? Quelles sont les questions que ces acteurs se posent ? Quels sont les freins ? Quels sont les problèmes rencontrés ? Quels bénéfices retirés ? Quel coût ? Quel temps passé ? Quelles sont les grandes phases de la concertation
    3. En prenant appui sur notre service juridique, vous faites une synthèse vulgarisée (note, schémas) du cadre règlementaire prévu par le code de l’environnement et le code de l’urbanisme
    4. Vous finalisez la réalisation des outils de concertation à destination des chefs de projet CACG
    5. Il s’agira de répondre aux questions suivantes : Concerter ou co-construire ? Pourquoi concerter ou co-construire ? Comment planifier et chiffrer un process de concertation ? Quelle est la règlementation ? Quels sont les risques à ne pas concerter? Quels sont les coûts induits ? Comment calibrer une concertation facultative ? Vous construisez un argumentaire à destination des maîtres d’ouvrages. Vous établissez un guide pour choisir les méthodologies utilisables adaptées aux caractéristiques du projet
    6. Vous participez au développement d’un réseau de cabinets spécialisés dans les démarches participatives.

    Afin d’être au cœur des préoccupations et d’assurer un transfert de compétences aux collaborateurs, vous reportez mensuellement à un comité de pilotage interne.

    • Enfin, vous intervenez sur les opérations en cours dans la mise en œuvre et/ou la conception de processus participatif dans 3 affaires en cours : un projet d’aménagement hydraulique, un projet d’écologie industrielle, un projet de développement des énergies renouvelables.

     

    Les projets constitueront le cœur du stage. Ils tiendront compte des exigences pédagogiques de l’école, et seront fonction des affaires en cours pendant le stage.

     

    • Profil recherché

     

    • Master2 – Ingénierie de la concertation ou équivalent ;
    • Ouverture d’esprit, capacité d’écoute ;
    • Capacité d’analyse et de synthèse, excellentes capacités d’expression ;
    • Disponibilité, implication, autonomie et sens du travail en équipe ;
    • Anglais courant serait un plus ;
    • Permis B indispensable.

     

    • Affectation et gratification

     

    -Au sein de la Direction des Opérations à Tarbes avec déplacement régulier sur l’Agence de Toulouse et déplacements sur le grand Sud-Ouest à prévoir lors des étapes de concertation sur le terrain.

    -Stage conventionné à plein temps, d’une durée de 6 mois, à pourvoir dès que possible (selon modalités de la formation et de la disponibilité du stagiaire).

    -Gratification stagiaire (855 € Brut/mois). Ordinateur mis à disposition et véhicule de société pour les déplacements liés à la mission.

     

    Candidature à adresser à Angèle MOLL (DRH de la CACG), sur l’adresse emploi@cacg.fr AVANT le 10 DECEMBRE 2018

  • DIVERS - AUTRE, 10 mois - 24h/semaine

    CRPV Val d’Oise – Mission service civique : appui/accompagnement Conseils citoyens

    Débute le 3 décembre 2018

    Mission :

    Les conseils citoyens sont des collectifs d’habitants et d’acteurs locaux des quartiers prioritaires, indépendants des pouvoirs publiques, associés à l’amélioration des conditions de vie sur leurs quartiers (participation à la mise en œuvre des contrats de ville, relais de la parole et des besoins des habitants, propositions et initiatives pour le quartier ou la ville…).

    Pour les aider à investir pleinement leur rôle, le Pôle Ressources accompagne les conseils citoyens du Val d’Oise depuis leur création (loi Lamy, 2014), au travers de formats collectifs (formations inter-conseils citoyens du Val d’Oise), et parfois plus individualisé (réponses aux demandes d’informations, mise en relation…).

    La mission du volontaire permettra de venir en complément de cet accompagnement, avec un appui et un soutien de plus grande proximité, en fonction des projets portés par les conseils citoyens.

    En lien avec la chargée de mission Participation des habitants et Intelligence collective, le volontaire viendra en soutien et accompagnement des conseils citoyens préalablement identifiés sur 4 volets principaux  :
    – la communication et à la valorisation des actions du conseil citoyen ;
    – le montage/développement de projets participant à la vie du quartier ;
    le développement des liens avec les habitants du quartier (recueil de la parole, des attentes et besoins…)
    – la mobilisation de nouveaux membres (notamment des jeunes) ;

    Pour cela, le volontaire pourra, par exemple, venir en appui au montage de petits événements (porteur de parole, action de sensibilisation, stand sur une fête de quartier…), d’enquête auprès des habitants sur le quartier, aide à la réalisation de supports de communication…

    Si le conseil citoyen le souhaite et en accord avec le volontaire, celui-ci pourra également venir en appui à :
    l’organisation courante des réunions des conseils citoyens (préparation et structuration des ordres du jour, animation, compte-rendu …)
    l’aide au montage en association, en lien avec le CSA 95 (Centre de Services aux Associations).

    Le volontaire sera également amené à :
    – participer à identifier et faire remonter les besoins des conseils citoyens, en lien avec la chargée de mission participation citoyenne,
    – accompagner la chargée de mission dans le déploiement des temps de formation des conseils citoyens (conception et mise en œuvre).

    Organisme d’accueil :

    Le Pôle de Ressources Ville et développement social est une association loi 1901 créée en 1998, labellisée centre de ressources Politique de la ville (CRPV). L’association est composée d’une équipe de 13 administrateurs bénévoles et de 5 salariés.

    La structure a pour mission l’information, la qualification et la mise en réseau des acteurs intervenant dans les quartiers les plus défavorisés du Val d’Oise (quartiers prioritaires), et plus largement dans les champs du développement social et territorial : professionnels, élus et habitants.  L’association agit plus particulièrement sur les thématiques de participation et citoyenneté, développement économique et emploi, santé, jeunesse et éducation dans les quartiers prioritaires, ainsi qu’en appui à l’ingénierie et la gouvernance de la Politique de la ville. Ses modes d’actions sont divers : groupes d’échanges de pratique, journées thématiques, accompagnement- formation des conseils citoyens, expérimentation, valorisation d’expériences inspirantes, publications, lettre d’information mensuelle…

    Nombre de volontaires recherchés et conditions :

    2 volontaires (travail en binôme) entre 18 et 25 ans – Indemnité de 472,97 euros nets par mois

    Qualités : empathie, adaptabilité à différents publics, curiosité et sensibilité aux démarches de participations citoyenne et de renforcement du pouvoir d’agir, d’amélioration des conditions de vie dans les quartiers les plus en difficultés et de réduction des inégalités.

    Déplacements à prévoir sur plusieurs communes du Val d’Oise.

  • EMPLOI - CDD, 6 mois

    UMR LIENSs. Ingénieur d’étude de six mois en ingénierie participative

    Débute le 1 décembre 2018 (jusqu'au 31 mai 2019)

    Description du Poste

    Intitulé : Elaboration et mise en œuvre d’un processus de simulation participative d’accompagnement aux politiques d’aménagement des quartiers résidentiels à faible consommation énergétique

     

     

    Contexte et attendus :

    L’UMR LIENSs (Université de La Rochelle / CNRS) met en œuvre des programmes de recherche appliquée en partenariat avec les acteurs institutionnels et les usagers des territoires pour lesquels un savoir-faire dans l’organisation et la conduite de démarches participatives auprès de différents types de publics est requis. Le programme PEDOBUR, financé par le CPER/FEDER, porte sur la performance environnementale, de l’échelle de l’occupant à celle du cadre bâti. Il rassemble une dizaine de chercheurs de 3 laboratoires différents de l’Université de La Rochelle. L’un des objectifs du programme est le déploiement d’un outil de simulation de la consommation énergétique des ménages auprès des acteurs institutionnels rochelais en charge de l’aménagement.

     

    Il est attendu de l’ingénieur d’étude qu’il participe à la mise en œuvre des dispositifs participatifs déployés par l’unité de recherche et qu’il conçoit et mette en œuvre le dispositif de simulation participative portant sur la consommation énergétique des ménages des quartiers résidentiels rochelais à faible consommation énergétique. Le design de ce dispositif tiendra compte des possibilités du modèle de simulation existant (modèle de simulation de la consommation énergétique d’un quartier rochelais permettant de faire varier des variables de profils de ménage, de profil de situation climatique et de structuration des habitats). Les attendus de sa mise en œuvre sont le transfert de connaissances académiques vers les acteurs institutionnels rochelais et leur accompagnement dans la définition de leurs stratégies d’aménagement.

     

    Missions :

    ·        Définir les objectifs et attendus du dispositif participatif pour le public cible ;

    ·        Elaborer le protocole de mise en œuvre du dispositif de simulation participative et le déployer ;

    ·        Organiser et animer les ateliers de simulation participative ;

    ·        Produire les comptes rendus et autres ressources utiles au suivi/évaluation du processus participatif

     

    Compétences et Aptitudes requises

    ●       Expérience pratique en organisation d’ateliers participatifs et en facilitation de groupe

    ●       Bonne expérience de terrain auprès de différents types d’acteurs et un bon sens relationnel

    ●       Maîtrise des outils et des méthodes participatives et notamment de la simulation participative

    ●       Rigueur et méthode dans l’organisation des tâches, la collecte de données et l’archivage des résultats

    ●       Connaissance des outils de simulation informatique (simulation multi-agents notamment) – expérience d’utilisation de ces outils requise

    ●       Bonnes capacités rédactionnelles

     

    Niveau d’études souhaité : Bac+5

    Titulaire d’un Master 2 ou équivalent

     

    Informations complémentaires

    Type de contrat CDD Scientifique – IGE (Ingénieur d’études)
    Début du Contrat 01/12/2018
    Durée du Contrat 6 mois
    Laboratoire d’affectation Nom du laboratoire :

    UMR LIENSs

    Adresse :

    2 rue Olympe de Gouges, 17000 La Rochelle

    Encadrant :

    Nicolas Becu

    Rémunération 1.996 €  bruts / mois
    Contact nicolas.becu@univ-lr.fr

     

    Procédure de candidature :

    Le dossier de candidature devra démontrer l’adéquation au profil du poste (mission et compétences requises). Il comprendra :

    –        Une lettre de motivation,

    –        Un Curriculum Vitae

     

    La date limite d’envoi des dossiers de candidatures est le 15 octobre 2018.

    Les dossiers seront envoyés à nicolas.becu@univ-lr.fr

  • EMPLOI - CDI

    Dép. du Val-de-Marne. Chef de projet Démocratie Participative

    Débute le 1 décembre 2018

    LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE 

    RECRUTE sans délai

    Au sein de la Direction des Relations à la Population

     

    Un chef de projet Démocratie Participative (h/f)

    (Attaché/Contractuel)

    La direction des relations à la population inscrit son action dans le cadre des orientations décidées par l’exécutif le 13 février 2012.

    Il s’agit de placer « la population au cœur du projet départemental » en favorisant « une relation à l’usager plus ouverte et plus proche, une concertation plus respectueuse des habitants, une élaboration participative des projets ». Etre à l’écoute, observer, anticiper, adapter les réponses de la collectivité et favoriser la lisibilité de ses actions, constituent autant d’axes de travail.

    Sous la responsabilité hiérarchique de la Directrice des Relations à la Population, vous conseillez, concevez, accompagnez, mobilisez et diffusez les politiques et démarches de démocratie participative du Conseil départemental. Vous faite partie d’une mission ressource au service des services.

     

    A ce titre vos missions principales sont les suivantes :

    –          Accompagner les services sous différentes modalités qui ont des projets de démocratie participative
    –          Développer une culture interne de la participation
    –          Développer et formaliser une démarche novatrice de démocratie participative
    –          Développer et animer une dynamique de réseau
    –          Communiquer sur les projets menés

    Expérience requise

    Votre connaissance de l’organisation administrative, vos connaissances des enjeux de la démocratie participative, votre maîtrise des méthodologies de conduite de projet et les techniques d’accompagnement des acteurs de la concertation ainsi que votre maîtrise des outils informatiques seront des atouts essentiels pour ce poste.

    Vous êtes titulaire d’un diplôme de niveau II ou équivalent (Bac+3) et vous avez une expérience significative dans la conduite de projet et dans l’animation d’ateliers de participation.

    Vous êtes titulaire du permis B.

    Candidature

    Merci d’adresser votre candidature (lettre de motivation + CV) en rappelant les références 2017-747 – Chef de projet démocratie participative (h/f) à :

    Monsieur le Président du Conseil Départemental du Val-de-Marne Hôtel du Département
    Direction des Ressources Humaines
    Avenue du Général de Gaulle
    94054 Créteil Cedex

    Ou postulez directement en ligne :

    https://recrutement.valdemarne.fr/747/1/chef-de-projet-democratie-participative-h-f?backlink=search

     

     

  • STAGE

    Commission nationale du débat public (CNDP) – divers stages

    Débute le 1 janvier 2009

    La Commission nationale du débat public (CNDP) recherche plusieurs stagiaires pour une période de 4 à 6 mois à partir de janvier 2019.

    • Stage 1 : suivi d’un dispositif de concertation préalable. Vous assisterez un ou plusieurs garants dans le cadre d’une démarche de concertation préalable d’un projet à forts enjeux. Télécharger la fiche de poste 
    • Stage 2 : suivi d’un dispositif de concertation préalable. Vous assisterez un ou plusieurs garants dans le cadre d’une démarche de concertation préalable d’un projet à forts enjeux. Télécharger la fiche de poste 
    • Stage 3 : analyse des démarches de concertation relatives aux politiques locales de l’eau. Vous assisterez la CNDP dans la définition d’un cadre méthodologique pour ces concertations préalables. Télécharcher la fiche de poste 
    • Stage 4 : analyse des démarches de concertation ou de débat public sur les projets d’éoliennes en mer. Vous assisterez la CNDP dans la définition d’un cadre méthodologique pour ces concertations préalables. Télécharger la fiche de poste 
    • Stage 5 : méthodologie des dispositifs de participation. Vous assisterez la CNDP dans la définition etl a rédaction de documents méthodologiques relatifs à la participation du public. Télécharger la fiche de poste 
    • Stage 6 : exploitation des données des débats publics. Vous assisterez la CNDP dans la structuration et l’exploitation des données relatives aux débats publics et aux concertations en lien étroit avec le pôle gestion de la donnée. Télécharger la fiche de poste